Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Scieur de l'industrie du bois CFC / Scieuse de l'industrie du bois CFC

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Bois, papier, cuir
Niveaux de formation
Formation professionnelle initiale
Swissdoc
0.510.23.0

Mise à jour 06.04.2016

Images (8)

Sur le parc à grumes

Films (2)

Scieur/euse de l'industrie du bois CFC - aperçu
Sur le parc à grumes

Sur le parc à grumes

Les troncs (ou grumes) sont coupés, écorcés, triés selon leur essence, leur taille ainsi que leur qualité. Ils sont ensuite entroposés.

Copyright SDBB | CSFO, Maurice Grünig

Sur le parc à grumes
De la bille à la planche

De la bille à la planche

Les grumes sont débitées dans la halle de sciage. Les scieurs et scieuses travaillent avec des scies multiples, des scies à ruban ou des scies circulaires.

Copyright SDBB | CSFO, Maurice Grünig

De la bille à la planche
Sur le parc de bois sciés

Sur le parc de bois sciés

Ces professionnels transportent les planches sciées dans l'entrepôt ou les préparent pour la livraison à l'aide du chariot élévateur.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Parel

Sur le parc de bois sciés
La chambre de séchage

La chambre de séchage

Seules des planches bien sèches peuvent être transformées. La chambre de séchage sert à la déshumidification.

Copyright SDBB | CSFO, Maurice Grünig

La chambre de séchage
L'atelier d'affûtage

L'atelier d'affûtage

L'affûtage régulier des lames de scie garantit une coupe exacte. Cela contribue également à la sécurité au travail.

Copyright SDBB | CSFO, Maurice Grünig

L'atelier d'affûtage
Avec les clients et les fournisseurs

Avec les clients et les fournisseurs

Les scieurs et scieuses sont souvent en contact avec les clients et les fournisseurs. Ils connaissent les prix du bois et établissent des offres.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Parel

Avec les clients et les fournisseurs
Mesures et contrôle de la qualité

Mesures et contrôle de la qualité

Les scieurs et scieuses mesurent les sciages afin de calculer la surface ou le volume. Le bon de livraison mentionne également la qualité.

Copyright SDBB | CSFO, Maurice Grünig

Mesures et contrôle de la qualité
Transformation ultérieure

Transformation ultérieure

Dans les entreprises de transformation, les sciages peuvent être rabotés, collés (photo) ou conditionnés selon la demande des clients.

Copyright SDBB | CSFO, Maurice Grünig

Transformation ultérieure
Scieur/euse de l'industrie du bois CFC - aperçu

Scieur/euse de l'industrie du bois CFC - aperçu

Ce film donne un aperçu de la profession de scieur, scieuse et de ses activités au quotidien.

Extrait des émissions "Zoom sur les métiers" - Production: 2009

© Film: MEDIAPROFIL - OCOSP-VD - CSFO

Scieur/euse de l'industrie du bois CFC - aperçu
Scieur/euse de l'industrie du bois CFC - portraits

Scieur/euse de l'industrie du bois CFC - portraits

Zoom sur deux scieries.

Extrait des émissions "Zoom sur les métiers" - Production: 2009

© Film: MEDIAPROFIL - OCOSP-VD - CSFO

Scieur/euse de l'industrie du bois CFC - portraits

Description

Le scieur ou la scieuse de l'industrie du bois débitent des billes de bois abattues par les forestiers. Ils façonnent le bois en vue de son utilisation par les menuisiers, ébénistes, fabricants de papier, etc. et le préparent à l'aide de différentes machines (scies multiples, scies circulaires, etc.). Les scieurs connaissent les différentes essences de bois, leurs caractéristiques et leurs utilisations optimales.


Leurs principales activités consistent à:

 

Sur le parc à grumes

  • réceptionner les troncs d'arbres ébranchés (grumes ou billes), pouvant aller jusqu’à 25 m de longueur ou coupés en billons courts de 4 à 6 m;
  • enlever les écorces pour éviter qu'elles n'abîment les machines;
  • juger l'apparence et la qualité du bois brut, en déterminer l'utilisation, le mesurer puis le tronçonner dans les longueurs souhaitées;
  • trier, marquer et stocker les grumes, au moyen d'élévateurs, de grues fixes ou mobiles;

Dans la halle de sciage

  • choisir dans le stock les grumes appropriées au produit commandé;
  • amener mécaniquement les grumes vers la scie à l'aide de rouleaux transporteurs;
  • régler les machines de sciage avec précision et débiter les bois selon les dimensions désirées, les déligner pour obtenir des planches parallèles, des lattes ou des carrelets;
  • pour certains bois destinés à la construction, effectuer des traitements par trempage pour éviter les risques de détérioration par des parasites, des champignons, etc.;

Dans la halle de stockage des sciages

  • trier les bois sciés (planches, carrelets, lames, etc.) par assortiments, selon leur essence (épicéa, sapin, érable, frêne, etc.), leur qualité, leurs dimensions et leur utilisation possible (charpentes, lamellés collés, etc.);
  • les faire sécher à l'air libre dans des hangars ou dans des séchoirs artificiels;
  • entreposer le bois sec à l'abri des intempéries à l'aide de grues et d'élévateurs;
  • gérer les stocks, charger les commandes; parfois les livrer;

Dans l'atelier de réparation

  • entretenir, aiguiser et réparer les lames de scie: faire disparaître leurs creux et leurs bosses (planage); rétablir la rigidité (tensionnage); écarter les dents de la lame afin d'éviter son échauffement (avoyage ou écrasage); régler l'affûteuse (affûtage);
  • contrôler et dépanner les installations auxiliaires (chariots de triage ou de transport, grues, etc.).

Environnement de travail

Les scieurs de l'industrie du bois travaillent en petites équipes. L'usage de moyens mécaniques et d'installations techniques modernes implique le strict respect des normes de sécurité afin de limiter les risques d'accidents. Selon leur lieu de travail, ils peuvent être amenés à vendre la production à la clientèle.

Formation

La formation de scieur ou de scieuse de l'industrie du bois s’acquiert par un apprentissage.

Lieux

  • formation pratique (4 jours par semaine) dans une entreprise spécialisée;
  • formation théorique (1 jour par semaine) à l’Ecole professionnelle et artisanale à Moutier (classe intercantonale romande);
  • cours interentreprises: 32 jours répartis sur 3 ans.

Durée

  • 3 ans.

Conditions d’admission

  • scolarité obligatoire achevée;
  • certaines entreprises ou écoles recourent à un examen d'admission.

Titre obtenu

  • certificat fédéral de capacité (CFC) de scieur ou de scieuse de l'industrie du bois.

Possibilité d'obtenir une maturité professionnelle pendant l'apprentissage ou après l'obtention du CFC, selon des modalités variables d'un canton à l'autre.

Contenu

Branches théoriques (sur 3 ans) Leçons
Matériaux bois 200
Machines et outils 220
Traitement des commandes et procesus de production 180
Culture générale 360
Sport 120
Total 1080

Perspectives professionnelles

Après quelques années de pratique, les scieurs de l'industrie du bois peuvent devenir chef-fe d'équipe, responsable d'atelier, propriétaire de scierie ou s'installer à leur propre compte. A noter que l'investissement financier pour les machines et le matériel est très important.

CFC délivrés en Suisse romande en 2015:

JU: 1; VS: 1.

Perfectionnement

Les scieurs de l'industrie du bois peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • cours de formation continue sur différents thèmes (affûtage, traitement du bois, gestion, etc.) proposés par les écoles et les organisations du monde du travail;

  • brevet fédéral de spécialiste en bois (négociant-e ou chef-fe de production), 1,5 an en emploi, en langue allemande, Bienne;
  • diplôme de technicien-ne ES en industrie du bois/commerce, 2 ans à plein temps + 1 an de stage, en langue allemande, Bienne;
  • diplôme de forestier-ère ES, 2 ans à plein temps, Lyss;
  • Bachelor of Science HES en technique du bois, 3 ans à plein temps, Bienne;
  • Bachelor of Science HES en sciences forestières, 3 ans à plein temps, Zollikofen;
  • Master of Science HES en Wood Technology, 1,5 an à plein temps ou 3 ans à temps partiel, Bienne;
  • Master of Science HES en Life Sciences - orientation sciences appliquées agronomiques et forestières, 1,5 an à plein temps, Zoliikofen.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Industrie du bois Suisse
Case postale 325
Mottastrasse 9
3000 Berne
Tél.: 031 350 8989
URL: http://www.holz-bois.ch

Centre de formation professionnelle Berne francophone
ceff Artisanat
Rue Pré-Jean-Meunier 1
2740 Moutier
Tél.: 032 942 43 70
URL: http://www.ceff.ch

Autres informations

Qualités requises

  • Aptitude à travailler en équipe
  • Aptitude pour le calcul
  • Capacité à supporter les bruits
  • Résistance physique
  • Précision et minutie

Intérêts

  • Activité physique
  • Travailler le bois