Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#

Après le bachelor

Dans les hautes écoles spécialisées, le diplôme de fin d'études est le bachelor tandis que dans les hautes écoles universitaires c'est le master. Quelles sont les possibilités d’insertion professionnelle après un bachelor?

Le bachelor, et après?

Les titulaires d’un bachelor d’une haute école suisse ont les options suivantes:

  • poursuivre leurs études au niveau master dans la même branche ou dans une branche apparentée;
  • effectuer une année sabbatique intermédiaire avant d’entreprendre des études de master;
  • entrer dans la vie active et éventuellement effectuer une formation continue par la suite.

Hautes écoles spécialisées

Le bachelor est le titre usuel de fin de formation dans les hautes écoles spécialisées (HES). Il est qualifiant au niveau professionnel. En effet, les filières d’études traitent de domaines concrets et sont axées sur la pratique. De plus, la plupart des étudiants des HES disposent déjà d’une formation professionnelle. Les études HES constituent souvent un perfectionnement ou une deuxième formation.

Taux de passage en master

Seuls 20% des titulaires d’un bachelor d’une HES poursuivent leurs études au niveau master dans les deux ans qui suivent l’obtention de leur diplôme. Ce pourcentage est même encore plus bas dans certaines branches, notamment dans les domaines économie et services, technique, et information et communication, dans lesquels seuls 10% des étudiants entreprennent un master. A l’inverse, les domaines musique, théâtre et art enregistrent le plus haut taux de master: environ 66% des titulaires d’un bachelor poursuivent la même année au niveau master.
Dans les hautes écoles universitaires (HEU), 88% des étudiants continuent leurs études en master. La grande différence dans le taux d’étudiants HES et HEU qui entreprennent un master s’explique par l'orientation des études totalement différente.

Hautes écoles pédagogiques

Dans les hautes écoles pédagogiques, le titre à obtenir dépend du niveau d'enseignement visé:

  • Primaire: pour les personnes souhaitant enseigner au niveau primaire, le bachelor HEP constitue le diplôme professionnel permettant l’exercice de la profession. Il est donc qualifiant au niveau professionnel. Toutefois, les personnes qui aimeraient continuer à étudier suite à ce bachelor, n’ont que des options très limitées telles que des études en sciences de l’éducation ou dans quelques rares branches n’exigeant pas de bachelor spécifique.
  • Secondaire I: pour les personnes souhaitant enseigner au secondaire I, le bachelor (généralement d’une HEU ou d’une HES) représente une étape de transition. Celui-ci permet d’entamer un master HEP (parfois master HEU) dans le domaine de l'enseignement, nécessaire à l’exercice de la profession à ce niveau d’enseignement. Sans master, il n’est pas possible d’enseigner dans des établissements publics de formation reconnus.

Hautes écoles universitaires

D’un point de vie formel et juridique, le bachelor d’une haute école universitaire (HEU) est un diplôme de hautes écoles reconnu, mais il n’est que rarement qualifiant au niveau professionnel. La plupart des titulaires d’un bachelor HEU entreprennent donc des études de master.

Taux de passage en master

Dans les hautes écoles universitaires, 88% des étudiants en moyenne continuent leurs études en master. Ce taux est très élevé. Environ 10% effectuent un congé sabbatique avant d’entreprendre le master; seule une petite minorité des étudiants s'insère sur le marché de l’emploi directement après le bachelor.
Des différences entre les branches existent toutefois. Dans les domaines des sciences techniques (99%), du droit (97%) ainsi que des sciences exactes et naturelles (93%), le taux de passage en master est le plus élevé. Dans les sciences humaines et sociales ainsi que dans les sciences économiques, le taux de passage moyen est de 79%. En effet, les économistes choisissent parfois d’entrer dans la vie active après le bachelor, car la branche offre des programmes de stages ou d’introduction permettant d’acquérir un savoir pratique et d’accomplir plus tard une formation continue non universitaire ou directement des études postgrades (Advanced Studies). Certains titulaires d’un bachelor en sciences humaines et sociales entrent sur le marché de l’emploi après le bachelor pour acquérir de l'expérience professionnelle.