Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#

Sciences naturelles, sciences de l'environnement

Les sciences naturelles et de l'environnement cherchent à décrire, étudier et expliquer la nature. Elles couvrent un vaste champ de savoirs avec une approche interdisciplinaire et de nombreuses possibilités de spécialisations.

Domaine d'études

Disciplines classiques des sciences naturelles, la physique, la chimie ou encore la biologie ont développé une approche interdisciplinaire. Au sein de ces disciplines, les étudiants ont aussi la possibilité de se spécialiser dans un domaine particulier: épidémiologie, biologie du développement, sciences du climat, etc.
Venant s’ajouter à ces disciplines classiques, de nouvelles sciences se situant à la croisée de plusieurs domaines ont fait leur apparition: sciences de la vie, biotechnologie, nanosciences, etc. De nombreuses sciences – comme les sciences de la Terre, la géologie, les sciences de l’environnement ou la géographie – ont une approche systémique et se penchent sur les divers aspects d’une problématique (géologique, climatique, hydrologique, environnementale, écologique, urbaine, démographique, etc.).

Formation

Ces différentes filières d'études ne sont pas proposées partout.

De nombreuses disciplines des sciences naturelles et de l’environnement (physique, biologie, biochimie, sciences de la Terre et géographie) ne sont proposées que dans les hautes écoles universitaires (universités et écoles polytechniques).

D’autres disciplines (foresterie par exemple) ne sont offertes que par les hautes écoles spécialisées.

D’autres encore, comme la chimie, peuvent être étudiées dans l’un ou l’autre type de haute école: l’approche n’est toutefois pas la même.

  • En HES, les études sont plus axées sur la pratique et la recherche appliquée, et le bachelor est professionnalisant. Certaines filières HES proposent aussi des masters. Au niveau de l’admission en bachelor, un stage d’une année est en général requis pour les personnes ne disposant pas d’expérience professionnelle (titulaires d’une maturité gymnasiale par exemple).
  • A l’université, les études sont plus théoriques et orientées vers la recherche fondamentale, et le master représente le titre de fin d’études permettant l’entrée dans le marché du travail. Souvent, une thèse de doctorat est rédigée à l’issue du master (notamment en physique, chimie ou biologie). Les diplômés universitaires travaillent fréquemment plusieurs années dans un milieu scientifique, à l’université ou dans un institut de recherche. Des séjours de recherche post-doctoraux à l’étranger sont également très courants.

Qualités requises

Indépendamment de la branche que l’on choisit, il est indispensable de montrer un intérêt marqué pour les sciences naturelles dans leur ensemble. De l’ouverture, de la curiosité, une capacité de remise en question ainsi qu’un esprit d’expérimentation, de découverte et d’invention sont essentiels pour se lancer dans de telles études. Certaines branches requièrent de passer un temps important en laboratoire ou d’effectuer travaux ou stages pratiques sur le terrain. Etudier les sciences naturelles ou de l’environnement exige aussi de bonnes connaissances d’anglais.

Débouchés professionnels

La plupart des filières d’études universitaires ne sont pas des formations professionalisantes débouchant sur l’exercice d’un métier particulier. Aussi, une combinaison de branches judicieuse, une spécialisation et de l’expérience pratique en cours d’études (emplois ou stages) facilitent la recherche d’emploi ultérieure.
Les études universitaires en sciences naturelles étant principalement consacrées à la recherche, de nombreux diplômés restent à l’université pour y obtenir un doctorat. A côté de la recherche, de nombreux autres débouchés s’offrent aux diplômés des sciences naturelles et de l’environnement: le développement et la production industriels, l’administration publique, le secteur des services, les bureaux de conseil et d’études, les associations et les organisations, etc. Les chimistes et les biologistes ont par exemple la possibilité de travailler dans les laboratoires de l’industrie chimique et pharmaceutique, dans la technique des procédés ou d’analyse, tandis que les diplômés en sciences de l’environnement ou en géographie sont actifs dans des domaines tels que les catastrophes naturelles, la protection du climat ou l’aménagement du territoire.

Filières d'études

  • Agronomie
  • Biochimie
  • Biologie
  • Chimie
  • Géographie, géosciences
  • Nanosciences
  • Neurosciences
  • Physique
  • Sciences alimentaires
  • Sciences de l'environnement
  • Sciences de la Terre, géologie
  • Sciences de la vie, Life Sciences, biotechnologie, technologie du vivant
  • Sciences et ingénerie de l'environnement, gestion de la nature
  • Sciences forestières, foresterie
  • Sciences naturelles interdisciplinaires