Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#

Santé et sécurité au travail

Chaque métier a ses particularités, en termes d’exigences et d’environnement de travail. Il faut tenir compte de ces aspects lors du choix professionnel. Les travaux comportant des risques font l’objet de mesures de prévention. Que faire en cas de problème?

Santé et choix professionnel

Lors du choix d’un métier,  les connaissances scolaires ou l’intérêt pour certaines activités sont des critères importants, tout comme les conditions de travail et les exigences particulières de la profession envisagée.
Selon le métier, différentes qualités peuvent être attendues, par exemple une bonne condition physique, une perception correcte des couleurs, une absence de vertige, une absence d’allergie, une bonne résistance physique ou psychique, etc.
Pour choisir sa future profession en toute connaissance de cause et trouver une bonne adéquation entre les exigences d’une profession et ses propres capacités, il est indispensable de bien s’informer, mais aussi de bien se connaître.
Il existe de nombreux moyens de se renseigner sur les exigences et les qualités requises pour chaque métier, notamment en consultant les fiches d’information sur les professions ou en se rendant dans un centre d'information. Voir les pages Rechercher une profession et Offices d’orientation.

Allergies

Certains métiers (par exemple dans la construction, la peinture, les soins, l’alimentation, la coiffure, etc.) comportent des risques d’allergie en raison des produits utilisés ou de l’environnement de travail.
Selon le métier envisagé, il est recommandé aux personnes qui ont un terrain allergique ou qui souffrent d’allergies de prendre l’avis de leur médecin traitant au moment du choix professionnel et de s’informer de manière précise sur les symptômes, les mesures de protection et le suivi médical.
Si des symptômes qui pourraient être de nature allergique apparaissent pendant l’apprentissage, la personne en formation doit consulter son médecin. Selon les cas, des mesures de protection adaptées à la situation, un suivi médical ou un traitement peuvent permettre de poursuivre la formation.
Voir l’aide-mémoire Allergie et apprentissage [PDF, 440.3KB] et la brochure Quels conseils donner aux apprentis allergiques? [PDF, 1.72MB].

Risques

L’exercice d’un métier peut comporter certains risques pour la santé ou la sécurité (par exemple allergies, blessures, intoxications, etc.), également lorsque le travail est pénible ou les horaires irréguliers. Cela nécessite des mesures de protection et des comportements adéquats.
Statistiquement, les apprentis ont plus d’accidents que les autres travailleurs. La plupart des accidents sont causés par un manque d’expérience dans le maniement d’outils ou de machines, ou par l’inattention. Voir suva.ch.

Protection des jeunes travailleurs

La protection des jeunes travailleurs est définie dans l’Ordonnance 5 relative à la loi sur le travail. L’ordonnance fournit la liste des travaux considérés comme dangereux. Voir admin.ch.
La loi n’autorise pas l’emploi des jeunes de moins de 18 ans pour des travaux dangereux. Voir l’article «Travaux interdits» sur le site formationprof.ch. Il existe cependant de nombreuses dérogations à cette interdiction: lorsque l'exécution de travaux dangereux est requise pour atteindre les buts de la formation professionnelle initiale, les jeunes âgés de plus de 15 ans peuvent être autorisés à les effectuer.
Les ordonnances de formation fournissent une première information sur les risques encourus dans chaque métier. La section 3 de chaque ordonnance porte sur la sécurité au travail. C’est là que sont mentionnés les dérogations à la loi sur la protection des jeunes travailleurs. Pour consulter l’ordonnance de formation d’un métier, voir www.sefri.admin.ch.

Apprentissage avant l'âge de 15 ans

Le travail est interdit aux jeunes en-dessous de 15 ans, mais des exceptions sont prévues. Il est possible de commencer la formation dès l’âge de 14 ans avec une autorisation de l’autorité cantonale.

Mesures préventives

Pour chaque danger identifié dans un métier, des mesures de sécurité ont été établies. Les travaux sont sécurisés par des protections physiques et des comportements appropriés. En respectant ces mesures préventives, les travaux peuvent être effectués sans atteinte à la santé et à l’intégrité physique. Voir les informations du site formationprof.ch. Les mesures de protection de la santé figurent dans l’Ordonnance 3 relative à la loi sur le travail: voir admin.ch.
Les employeurs sont tenus de mettre en place les mesures de sécurité appropriées et d’apporter toutes les informations utiles aux employés. Les travailleurs et les apprentis sont tenus de connaître les mesures et les règles de sécurité et de les observer strictement.

En cas de problème

En cas de problème de santé, il est important qu’un diagnostic soit posé rapidement par un spécialiste. Cela permet par exemple de détecter une allergie dès ses débuts et de mettre en place des mesures de protection et un suivi médical. Les jeunes en formation peuvent s’adresser à leur médecin personnel ou à un médecin du travail.
En cas d’accident ou de maladies professionnelles, les employés doivent informer l’employeur et remplir une déclaration d’accident (formulaire fourni par l’employeur). Les maladies professionnelles sont prises en charge par l’assurance accidents. Voir à ce sujet formationprof.ch.
L’assurance accidents est obligatoire pour toutes les entreprises et pour toute personne en emploi. La SUVA assure une grande partie des entreprises en Suisse. C’est l’assurance accidents qui prend la décision, après examen du dossier et une éventuelle expertise médicale, de reconnaître un cas comme maladie professionnelle. C’est la seule instance qui peut prononcer une déclaration d’inaptitude pour un métier.



Informations

Informations des cantons

Les cantons romands suivants proposent des contenus complémentaires.

Choisissez votre canton

?global_countybox_altimage? ?be?

Berne

Information concernant la santé et la sécurité au travail dans le canton de Berne