Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#

Admission dans une haute école avec un diplôme étranger

En Suisse, les conditions d'admission des candidats étrangers ainsi que les coûts d'études varient selon les hautes écoles. La décision d'admission revient à la haute école visée.

Conditions d'admission

En Suisse, il n'existe aucun service central apte à décider de la reconnaissance des certificats étrangers pour l'admission aux études. Ce sont les services d'immatriculation des différentes hautes écoles suisses qui décident, de manière autonome et au cas par cas, à quelles conditions la personne titulaire d'un diplôme étranger est admise aux études. Il faut donc s'adresser directement à la haute école visée.
Pour en savoir plus sur les hautes écoles en Suisse, voir la page Hautes écoles.

Hautes écoles spécialisées (HES)

Dans les HES, l'admission dépend pour l'essentiel des attestations de formation préalable et des connaissances linguistiques des candidats. L'admission a généralement lieu sur dossier. Sont à remettre les attestations de la formation préalable et les certificats de langues, qui sont examinés et jugés par la commission d'admission. La décision quant à l'admission est communiquée ensuite par écrit, éventuellement avec des conditions supplémentaires à remplir.
Il est fortement conseillé de prendre contact avec la haute école spécialisée visée avant le dépôt du dossier de candidature.
Pour en savoir plus sur les HES de Suisse, voir la page Hautes écoles spécialisées

Hautes écoles pédagogiques (HEP)

Dans les HEP, l'admission dépend pour l'essentiel des attestations de formation préalable et des connaissances linguistiques des candidats. La maîtrise de la langue d'enseignement, c'est-à-dire la langue dans laquelle le futur enseignant ou la future enseignante donnera ses cours, constitue une condition préalable.
Pour les étudiants disposant de certificats de maturité étrangers, les informations de swissuniversities.ch sont valables.
Il est en outre conseillé aux étudiants étrangers voulant s'inscrire dans une haute école pédagogique suisse de prendre directement contact avec l'institution choisie, si possible déjà une année avant le début des études envisagées.
Pour en savoir plus sur les HEP de Suisse, voir la page Hautes écoles pédagogiques.

Hautes écoles universitaires (HEU)

Dans les HEU, l'admission dépend pour l'essentiel des conditions suivantes: formation préalable et connaissances linguistiques suffisantes, ainsi que places disponibles dans la branche concernée. Des informations à ce sujet sont disponibles sur swissuniversities.ch.
Pour en savoir plus sur les HEU de Suisse, voir la page Hautes écoles universitaires.

  • Si la formation préalable est insuffisante, l'admission peut être liée à la réussite d'un examen d'admission.
  • En règle générale, un diplôme étranger n'est pas reconnu s'il n'est pas délivré par une haute école mentionnée dans la base de données du site iau-aiu.net.
  • L'admission aux études en médecine suit une procédure particulière. Davantage d'informations sur le site de swissuniversities.
  • Les étudiants étrangers porteurs d’un diplôme étranger reconnu mais non jugé équivalent à un diplôme suisse de maturité peuvent, après examen de la demande d’admission, être inscrits par l’université concernée à l’Examen complémentaire des universités suisses (ECUS). En outre, les universités organisent des examens d’admission spécifiques, dont les exigences peuvent varier. En Suisse romande, les universités organisent un examen de français pour les candidats dont les connaissances linguistiques ne sont pas validées. Pour plus de détails, se renseigner directement auprès des universités.
  • L’Université de St-Gall n’admet qu’un nombre restreint de candidats étrangers. Tous les candidats étrangers sont tenus de passer un examen d’admission. Pour les titulaires d’un certificat de maturité étranger reconnu par l’Université de St-Gall, l’examen a lieu à St-Gall. Les titulaires de certificats qui ne sont reconnus que sous réserve sont soumis à l’ Examen complémentaire des universités suisses (ECUS). Pour plus de détails, voir le site de l’Université de St-Gall: unisg.ch.

Coûts des études

Les taxes d'études dans une haute école vont de CHF 500.- à 2000.- par semestre. Dans certaines hautes écoles, des taxes plus élevées peuvent être perçues pour les candidats provenant de l'étranger. A ces coûts s'ajoutent les frais d'assurance accident et les contributions à l'enseignement (livres, sport, etc.). Il faut compter entre CHF 21'000.- et 31'000.- par année pour vivre et étudier en Suisse. Pour l'obtention d'une bourse en tant qu'étudiant étranger, il faut se renseigner auprès du pays d'origine, car la Suisse ne délivre en principe pas de bourse pour les études de bachelor et de master.
Pour en savoir plus, voir la page Financer sa formation.