Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#

Restrictions d'accès

Selon le domaine ou la filière visés, des restrictions d'accès (numerus clausus, admission sur examen ou dossier, etc.) peuvent exister lorsque le nombre de places de formation à disposition est limité.

Hautes écoles spécialisées (HES)

Dans les HES, même si les conditions d'admission formelles sont remplies, des procédures d’admission particulières sont organisées pour différentes filières qui disposent seulement d’un nombre restreint de places d’études.

Des examens d’aptitudes sont à l’ordre du jour pour presque toutes les filières d’art et de travail social, ainsi que pour les domaines de la santé et du sport.

De plus amples informations sur les procédures d’admission sont disponibles sur les sites Internet des différentes hautes écoles spécialisées.

Hautes écoles pédagogiques (HEP)

Selon le nombre d’inscriptions et les capacités d’accueil (notamment le nombre de places de stage à disposition), une limitation des admissions peut être mise en place par la HEP. La sélection s’effectue alors selon les critères et les priorités définies par la haute école ou encore sur concours. Se renseigner auprès de la haute école visée.

Hautes écoles universitaires (HEU)

En Suisse, certaines filières d’études universitaires comme la médecine humaine, dentaire et vétérinaire, les sciences du sport ou encore la traduction et l’interprétation sont soumises à des restrictions d’accès (test d’aptitudes, examen d’admission, numerus clausus, etc.), si le nombre de candidats est supérieur au nombre de places d’études disponibles.

Médecine

Les capacités d’accueil des facultés offrant une formation médicale sont fixées chaque année pour l’ensemble de la Suisse. Le numerus clausus est mis en place dès que le nombre d’inscriptions dépasse de 20% le nombre de places d’études disponibles.

Pour les universités de Bâle, Berne, Fribourg et Zurich, un test d’aptitudes sélectif (AMS) a lieu, après l’inscription aux études de médecine, si l’affluence des inscriptions aux études de médecine cause des dépassements de capacité qui ne peuvent pas être résorbés par des transferts avant le début des études.

À Neuchâtel, tous les candidats sont admis sans test. Toutefois, seule la première année d’études est dispensée à l’Université de Neuchâtel. L’étudiant-e doit donc poursuivre ses études dans une autre université.

À Genève et à Lausanne, les candidats sont acceptés sans test. La sélection se fait lors des examens de fin de première année.

Des informations détaillées sont disponibles sur le site de swissuniversities.

Prévoir des alternatives

En cas d’échec au test d’aptitudes, une immatriculation ou inscription tardive jusqu’à fin août peut être effectuée dans presque toutes les universités pour presque toutes les filières d’études.

Exceptions: l’Université de Zurich ainsi que l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ) demandent dans tous les cas une préinscription dans les délais impartis (30 avril).

Pour les filières d’études des sciences du sport (dans toutes les universités proposant cette filière, voir plus bas) et des sciences biomédicales à l’Université de Fribourg, une préinscription dans les délais impartis (15 février resp. 30 avril) est requise.

Centre pour le test et le diagnostic

La procédure d’admission au moyen du test d’aptitudes est préparée en collaboration avec le Centre pour le développement de tests et diagnostic (CTD) du Département de psychologie de l’Université de Fribourg. Le CTD fournit des informations pour toute question relative au test d’aptitudes.

Sciences du sport

Dans les universités de Fribourg et de Lausanne, l’accès aux études en sciences du sport est soumis à la réussite d’un examen d’aptitudes physiques. La demande d’immatriculation doit être déposée le 30 avril au plus tard. A Fribourg, il faut en outre respecter le délai d’inscription au test (vérifier la date exacte auprès de l’université). A Lausanne, une convocation pour l’examen d’admission est adressée aux personnes inscrites. En cas d’échec à l’examen d’aptitudes physiques, il vaut la peine de prévoir des alternatives.

Dans les universités de Berne et de Bâle, l’inscription aux études doit être effectuée au plus tard le 15 février. Un examen d’admission testant les aptitudes physiques est organisé lorsque les demandes sont supérieures aux places disponibles. L’Université de Neuchâtel n’organise pas d’examen d’entrée. Les capacités physiques font l’objet d’un test à la fin du premier semestre.

Traduction et interprétation

La Faculté de traduction et d’interprétation (FTI) à Genève pratique un examen d’admission portant sur les trois langues choisies. Il permet de vérifier la maîtrise de la langue A et les compétences dans les deux autres langues. L’examen a lieu en avril. Le dossier d’inscription aux examens d’admission doit parvenir à la Faculté de traduction et d’interprétation (FTI) début janvier (vérifier la date exacte). La demande d’immatriculation à l’université doit être déposée avant le 30 avril.