Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#

Admission

Souvent, les candidats à l'apprentissage doivent passer un test d'aptitudes ou un examen d'admission avant de pouvoir commencer leur formation. Les connaissances vérifiées varient d'une profession à l'autre.

Différentes procédures d'admission

A quoi servent les tests d'aptitudes et les examens d’admission? Qu'est-ce qui est testé et pour quelles professions? Comment se passent ces examens et combien de temps durent-ils? Qui les organise?

But des tests: une aide à la sélection

Les tests d'aptitudes et examens d'admission ont plusieurs raisons d'être:

  • De nombreux candidats postulent pour une même place d'apprentissage. Les tests d'aptitudes aident les entreprises formatrices à choisir le ou la candidate qui répondra le mieux à leurs exigences.
  • Les tests permettent de vérifier si le ou la candidate a les connaissances scolaires suffisantes et les aptitudes nécessaires pour entreprendre un apprentissage dans la profession choisie et réussir au mieux sa formation.
  • Dans les écoles de métiers, l'examen d'admission peut aussi servir de concours. Les résultats permettent de départager les candidats lorsque le nombre de places de formation est limité. C’est souvent le cas dans les écoles techniques ou d’arts appliqués.

Pour quelles professions faut-il passer un test?

Les tests d'aptitudes sont de plus en plus souvent demandés. Ils ne sont toutefois pas toujours obligatoires. Ils peuvent parfois être simplement recommandés.

Les offices d'orientation cantonaux indiquent si un test est exigé ou non. Les associations professionnelles et les entreprises formatrices renseignent aussi à ce sujet.

Ce qui est testé

Dans de nombreux domaines professionnels, les résultats des tests d'aptitudes font partie des documents à inclure dans le dossier de candidature. Différents aspects sont testés: les connaissances scolaires, les aptitudes psychotechniques et la personnalité.

Connaissances scolaires

Pour toutes les professions, les connaissances scolaires testées sont celles de la fin de la 10e année d'école (HarmoS) dans les branches suivantes:

  • Français: compréhension et expression orales et écrites, orthographe
  • Mathématiques: connaissances de base
  • Langues étrangères: allemand ou anglais en fonction des professions
  • Culture générale: histoire, géographie, sciences, économie et instruction civique

Selon le domaine professionnel visé, les connaissances à avoir varient:

  • Dans tous les domaines, le français, les mathématiques et la culture générale sont indispensables.
  • Certains domaines professionnels exigent une maîtrise du français plus élevée: le commerce, la vente, la santé et la culture.
  • De même pour les mathématiques, les exigences sont plus élevées dans les domaines suivants: métiers artisanaux, de la construction, du bâtiment, de la mécanique ainsi que certains métiers liés aux sciences naturelles (laborantin/e, par exemple).
  • Dans le domaine du commerce, il faut aussi être capable d'appliquer des connaissances de base à des notions plus complexes comme le prix d'achat, le bénéfice, etc.

Compétences intellectuelles et professionnelles

Des questions psychotechniques font aussi partie des examens. Elles vérifient des capacités comme la rapidité, la concentration, le raisonnement logique, la représentation spatiale, la compréhension verbale et la mémorisation. Ce type de questions peut être proposé dans les tests des entreprises et des associations professionnelles.

Personnalité

Le ou la candidate à l'apprentissage peut aussi devoir passer un test de personnalité. Cela permet d'évaluer différents éléments comme sa volonté d’apprendre, sa facilité à nouer des contacts ou encore sa motivation.

Différences selon les domaines professionnels

Des connaissances spécifiques sont également vérifiées selon le domaine professionnel envisagé. Les examens mettent l’accent sur les aptitudes requises par le métier visé.

  • Professions techniques et manuelles: elles exigent des compétences en mathématiques et en raisonnement, ainsi qu’une intelligence pratique. Une deuxième langue n'est pas systématiquement exigée. L'anglais est incontournable dans la plupart des métiers techniques (laboratoire, industrie, informatique, multimédia, etc.), mais il n'est pas toujours testé lors des examens d'admission. L'examen d'admission peut aussi comporter une réalisation pratique.
  • Professions commerciales: elles donnent de l'importance aux aptitudes linguistiques et à la capacité de communication écrite. Ainsi, les examens d'admission pour ce domaine professionnel testent le français, l'allemand et les mathématiques.
  • Professions de la santé et du social: elles insistent sur le savoir-être, les compétences relationnelles et la communication orale.
  • Professions artistiques: elles demandent avant tout de la créativité. Les écoles d'art imposent un examen en création personnelle dont le thème change chaque année. Une partie du dossier est à réaliser à la maison. Parfois, une vérification des connaissances de base en français voire en mathématiques fait également partie de la procédure.

Forme et durée

Le plus souvent, les tests sont composés d'exercices à résoudre dans un laps de temps limité.
Le test peut prendre différentes formes:

  • Sur ordinateur ou en remplissant un questionnaire papier (questionnaire à choix multiple, de personnalité, etc.).
  • Ateliers de groupe, basés par exemple sur les savoir-être et la personnalité: présence, attention, langage, présentation.
    Exemple: dans le cadre d'une journée de tests organisée par une entreprise de grande distribution, le ou la candidate doit se mettre dans la peau d'un vendeur ou d’une vendeuse. Sa tâche est de vanter un produit devant les autres candidats du groupe afin de le leur vendre.
  • Activités pratiques: c'est le cas pour les formations en arts appliqués. Le ou la candidate doit créer un objet sur un thème, imposé ou libre.
  • Dossier de candidature ou dossier de travaux personnels: par exemple pour les filières artistiques, le ou la candidate doit démontrer ses capacités créatives dans différentes techniques (crayon gris, encre de chine, gouache, collage, etc.). Il ou elle envoie à l'école ses réalisations sous forme de dossier et se présente ensuite à l'examen d'admission.
  • Un entretien peut faire partie de la journée d'examen. Il sert notamment à déterminer la motivation du ou de la candidate. Pendant l’entretien, il ou elle devra aussi parfois présenter un dossier préparé au préalable à la maison (par exemple pour l'apprentissage de bijoutier/ère).

Les tests ont des durées très variables. Certains durent une heure, d'autres une demi-journée et d'autres encore une journée entière.

Qui organise les examens?

Il y a plusieurs cas de figure:

  • Certaines écoles de métiers organisent des examens d'entrée.
  • Certaines associations professionnelles organisent des tests d'aptitudes dans leur domaine.
  • Les entreprises formatrices de grande taille mettent parfois sur pied elles-mêmes leurs propres tests. De plus en plus souvent, les entreprises formatrices font appel à des organismes privés qui ont conçu des tests d'aptitudes, généralement payants, adaptés à différents domaines professionnels: multicheck.org, basic-check.ch, kompass.nantys.com.
  • Certains cantons mettent sur pied des tests gratuits qui peuvent être utilisés par les entreprises du canton.

Pour plus de détails, se renseigner auprès des offices d'orientation cantonaux.

Comment se préparer?

S'y prendre tôt et bien planifier, tels sont les deux mots d'ordre pour une bonne préparation. Réviser les matières scolaires et s'entraîner aux exercices de logique demande en effet du temps. Il est donc conseillé de s'y prendre suffisamment à l'avance. Il est aussi important de bien planifier cette préparation, comme pour tout examen.

Pour les connaissances scolaires, il est recommandé de réviser les connaissances apprises à l'école en français, en mathématiques et en langues étrangères.

Pour les tests psychotechniques, il n'est pas possible de se préparer de manière ciblée. Par contre, on peut s'exercer à faire des exercices de logique, de raisonnement, etc.

Il est possible de prendre des cours de rattrapage ou d'appui avec un répétiteur ou une répétitrice, y compris pendant la scolarité.

Ressources à disposition

Les sites Internet des offices d’orientation cantonaux offrent bon nombre de ressources: exercices, exemples de tests, etc.

D'autres sites proposent des exercices dans différentes branches:

  • educalire.ch: français, mathématiques et culture générale
  • gomaths.ch: pour les mathématiques
  • fralleng.ch: pour s’exercer sur la base des manuels de langues utilisés en classe (accès sur mot de passe, à demander au personnel enseignant)
  • Certains sites d'écoles de langue proposent des tests de niveau.

D'autres sites permettent de s'exercer aux tests psychotechniques, par exemple diophante.fr, qiqcm.com, etc.

Voir aussi:

  • Les manuels scolaires : il est possible de s'y reporter pour les langues étrangères puisque les examens sont basés sur les programmes de l'école.
  • BLED «Orthographe, grammaire, conjugaison» : cet ouvrage regroupe toutes les règles d'orthographe, de grammaire et de conjugaison et propose des exercices d'entraînement (éd. Hachette). Aussi disponible sous forme d'application pour ordinateur, tablette ou téléphone portable.
  • La brochure De l'école aux cours professionnels donne des exemples d'exercices qui montrent quelles notions doivent être acquises avant le début de l'apprentissage, par branche.

S’inscrire: délais, procédure d’inscription et coût

Quand se déroulent les tests? Quels sont les délais d’inscription? Où faut-il s'inscrire? Combien cela coûte-t-il?

Dates

En général, les tests et examens sont organisés entre février et mai, mais certains peuvent avoir lieu en novembre ou en juin. Il peut aussi y avoir plusieurs sessions en cours d'année pour un examen, en fonction de la demande. Il faut donc se renseigner à l’avance dans tous les cas.

Délais et inscription

Les offices d’orientation des cantons mettent à disposition sur Internet des informations sur les délais d'inscription, les procédures, les institutions qui organisent les examens, etc. Les associations professionnelles, les écoles et les entreprises fournissent également des informations à ce sujet.

Coût

Certains tests sont gratuits. Pour d'autres, il faut payer une taxe qui varie d'un test à l'autre (de 20 à 150 CHF environ).

En cas d'échec

Lors d’une postulation, il n’y a pas que les résultats des tests qui comptent. Ce qui compte aussi, ce sont les documents présentés dans le dossier de candidature (CV, lettre de motivation, travaux personnels), les stages effectués, les résultats scolaires et l'entretien.

Si les résultats du test sont moyens, le ou la candidate conserve une chance si son dossier est par ailleurs très bon.

En cas de résultats insuffisants, il sera peut-être difficile de trouver une place de formation dans la profession voulue. Voici quelques pistes:

  • L'entreprise qui propose ce test, un ou une enseignante, l'office cantonal de l'orientation professionnelle peuvent aider à comprendre ces résultats.
  • Il est possible de repasser certains tests, après une période définie. Attention: il faut parfois attendre l'année suivante pour pouvoir se présenter à nouveau.
  • Il est peut-être nécessaire de revoir son choix professionnel et de se tourner vers les autres professions envisagées. Il faut éventuellement s'orienter vers un métier qui demande des connaissances scolaires moins élevées.


Informations

Informations des cantons

Les cantons romands suivants proposent des contenus complémentaires.

Choisissez votre canton

?global_countybox_altimage? ?be?

Berne