?global_aria_skip_link_title?

Douane, sécurité des frontières

Accroissement de la mobilité des personnes et des marchandises, protection du territoire suisse, lutte contre la contrebande: les personnes travaillant dans le secteur sont confrontées à de nombreux défis.

Aperçu

Un homme et une femme travaillant pour la douane et la sécurité des frontières arrêtent un véhicule à un poste-frontière.
Chaque jour, plusieurs milliers de tonnes de biens traversent la frontière. Le personnel de la douane et de la sécurité des frontières contrôle les identités des personnes et les marchandises transportées. © SDBB I CSFO, photo Thierry Porchet

Les personnes actives dans le secteur jouent un rôle prépondérant dans la protection du territoire. Leur travail impacte directement la sécurité intérieure et le bon fonctionnement de l’économie et de l’État. Leurs fonctions sont multiples: du contrôle des personnes, des marchandises et des véhicules au prélèvement de redevances. La mission de l'Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières OFDF est nationale. Elle implique aussi des coopérations au niveau international dans les domaines de la sécurité et de la migration.

Un homme et une femme travaillant pour la douane et la sécurité des frontières arrêtent un véhicule à un poste-frontière.

Chaque jour, plusieurs milliers de tonnes de biens traversent la frontière. Le personnel de la douane et de la sécurité des frontières contrôle les identités des personnes et les marchandises transportées. © SDBB I CSFO, photo Thierry Porchet

Domaines d'activité: surtout des tâches opérationnelles

Le personnel de l'OFDF contribue par son travail en premier lieu à la sécurité de la Suisse dans différents domaines:

  • sécurité intérieure: lutte contre les actes illégaux, contrôle des marchandises, etc.
  • économie: prélèvement de droits de douane et de diverses taxes par exemple
  • coopération internationale: notamment dans les domaines du trafic de transit, de l'entraide administrative et judiciaire et de la migration

En chiffres: plus de 60 millions de francs de recettes journalières

Infographie sur le travail des personnes actives à la douane et à la sécurité des frontières
Infographie "Une journée à la frontière suisse", Faits et chiffres de l’AFD en 2021. © BAZG/OFDF/UDSC
Infographie sur le travail des personnes actives à la douane et à la sécurité des frontières

Infographie "Une journée à la frontière suisse", Faits et chiffres de l’AFD en 2021. © BAZG/OFDF/UDSC

Marché du travail

Le marché du travail est en constante évolution. Une personne représentante du secteur résume les tendances actuelles.

Compétences: facilités d'apprentissage et d'adaptation

Assurer la sécurité dans un environnement toujours plus difficile: tel est le défi quotidien du personnel de l'OFDF. Augmentation du trafic touristique et commercial, situations migratoires extraordinaires, infractions à la loi sur les stupéfiants: les exigences posées au personnel du secteur sont de plus en plus complexes. Il faut par exemple savoir appliquer de nouvelles dispositions légales sans entraver l’économie d’importation et d’exportation et s’adapter à la digitalisation des processus de travail.

Emploi: polyvalence requise

La transformation numérique de la société et de l’économie pose de nouveaux défis au personnel du secteur. Le profil de spécialiste en douane et sécurité des frontières, récemment créé, doit permettre de répondre aux nouveaux besoins de simplification, d’harmonisation et de numérisation des processus douaniers. Il vise également à rendre les collaborateurs-trices du secteur plus polyvalent-e-s et mieux préparé-e-s aux changements.

Service médias de l'OFDF

«Les collaborateurs seront déchargés des tâches administratives répétitives. Leurs ressources seront allouées à d'autres fins, principalement aux contrôles sur le terrain.»

Voir la page Marché du travail: douane, sécurité des frontières

Portraits

Des personnes actives dans le domaine de la douane et de la sécurité des frontières expliquent en quoi consiste leur travail et évoquent leur parcours.

Une spécialiste en douane et sécurité des frontières en formation

«Le plus grand défi est de savoir s'adapter. Les cas et les situations changent toujours et requièrent une grande souplesse d'esprit.»

Voir la page Portrait: douane et sécurité des frontières
Sascha Enggist, conducteur de chiens et chef d'équipe

«Il faut être ouvert à de nouvelles méthodes de travail. Dans notre métier, nous n'arrêtons pas d'apprendre!»

Voir la page Portrait: contrôle des personnes et des marchandises
Fabian Venzin, spécialiste controlling aux services centraux de l'OFDF

«Ma fonction exige une grande affinité pour les chiffres et de bonnes capacités de coordination.»

Voir la page Portrait: services centraux

Se former et se perfectionner

En Suisse, il existe des formations de différents niveaux permettant de s'insérer et d'évoluer professionnellement dans ce secteur. Chaque voie de formation a ses conditions d'admission particulières.

Voies de formation: une formation centralisée

Il n'existe pas de filière unique pour devenir spécialiste en douane et sécurité des frontières. Pour obtenir le brevet fédéral proposé par l'OFDF, il faut être titulaire d'un CFC ou d'un titre équivalent et remplir un certain nombre de conditions, telles que posséder la nationalité suisse et de bonnes capacités intellectuelles, psychiques et physiques. La formation est centralisée sur le Campus de l'OFDF à Liestal et à Interlaken. Les modules pratiques sont dispensés au niveau régional.

Vues d'ensemble des possibilités

  • Schéma [PDF, 112 KB]: vue d'ensemble des principales formations sous la forme d’un schéma récapitulatif sur une page, hors CFC et AFP
  • Liste des formations [PDF, 164 KB]: liste des formations et des perfectionnements possibles, classés par niveau de formation, CFC et AFP inclus
  • Recherche: description des professions et des fonctions


orientation.ch