?global_aria_skip_link_title?

Portrait: contrôle des personnes et des marchandises

Un conducteur de chiens, chef d'équipe, présente son activité et ses tâches.

Autorité naturelle et feeling avec les animaux

Sascha Enggist, instructeur cynologie et conducteur de chiens pour l'Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières OFDF

Un homme en uniforme de l'Office fédéral de la douane et des frontières se tient près de Dynamo, chien de service de la douane
Sascha Enggist avec son berger belge "Dynamo". © BAZG/OFDF/UDSC
Un homme en uniforme de l'Office fédéral de la douane et des frontières se tient près de Dynamo, chien de service de la douane

Sascha Enggist avec son berger belge "Dynamo". © BAZG/OFDF/UDSC

Biographie express

Âge/annéeActivité/formation
21 ansBrevet fédéral de garde-frontière, aujourd'hui nouvelle formation: brevet fédéral de spécialiste en douane et sécurité des frontières. Garde-frontière: frontière de Bâle / Weil am Rhein Autoroute. Cours de conducteur de chiens
23 ansPromotion au grade d’appointé. Garde-frontière: frontière de Bâle / Weil am Rhein Autoroute. Candidature à la fonction de conducteur de chiens. Formation de conducteur de chiens en cours d'emploi: région de Bâle. Interventions mobiles en tant que piqueur, c'est-à-dire aide-conducteur de chien: OFDF
37 ansFormation continue d’instructeur cynologie: Campus de l'OFDF, Interlaken BE
44 ansResponsable technique suppléant Cynologie pour la région Douane Nord

Quelles sont vos tâches?

Mon activité est très variée car j’ai deux casquettes. En tant que conducteur de chiens et chef d'équipe, je planifie les tâches de mon équipe et rédige des rapports pour différentes instances. Je travaille principalement sur le terrain, toujours en compagnie de mon berger belge "Dynamo". Il fait partie des chiens renifleurs dressés à la reconnaissance de substances illicites ou à la recherche de personnes disparues, aussi appelée "mantrailing". Je suis également instructeur en cynologie: je forme les futurs conducteurs de chiens de l'OFDF.  Dans le cadre de la mise en place du nouveau profil professionnel de spécialiste en douane et sécurité des frontières, je réaliserai prochainement une formation continue interne.


«Notre chien est à nos côtés 24h/24 car nous pouvons être appelés à tout moment.»

Quelles compétences exige votre poste?

Le métier de conducteur ou de conductrice de chiens demande une grande disponibilité. Notre chien est à nos côtés 24h/24 car nous pouvons être appelés à tout moment de la journée et de la nuit. Il va sans dire qu’un certain feeling pour les animaux est essentiel! Il faut également disposer d'excellentes conditions physiques: je me rappelle avoir suivi une personne en fuite pendant 16 km, avec 30 kg sur le dos, par 23°C. En tant que chef d’équipe, la loyauté envers la hiérarchie et les membres de l’équipe est importante. Enfin, une facilité de contact avec les gens permet de résoudre plus facilement les éventuels conflits lors d'interpellations.

Quels défis rencontrez-vous?

Au début de ma carrière, les interventions pouvaient susciter un peu de nervosité. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les situations dans lesquelles les armes sont impliquées restent cependant stressantes. Se tenir informé des changements fréquents dans les directives n'est pas toujours facile. Le processus en cours de numérisation des tâches est aussi exigeant. Il faut être ouvert à de nouvelles méthodes de travail. Dans notre métier, nous n'arrêtons pas d'apprendre!

En savoir plus



orientation.ch