Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Travaux de maintenance: En raison des travaux de maintenance sur les serveurs d’orientation.ch, il faut s'attendre à des interruptions le mardi 25 septembre entre 18h00 et 00h00.

Structure et organisation des études

Dans les hautes écoles, les études sont organisées selon un système de crédits, ce qui facilite la mobilité. L'enseignement et l'apprentissage prennent diverses formes. Les prestations d'études sont validées par des contrôles et des examens.

ECTS - European Credit Transfer System

ECTS est l’abréviation de "European Credit Transfer System" (système européen de transfert et d’accumulation de crédits). Il s’agit d’un système de comptabilisation des prestations d’études, qui prévoit l’attribution de points crédits aux diverses composantes d’un cursus d’études (fréquentation des cours, travaux pratiques, étude individuelle, examens, etc.). Dans la plupart des hautes écoles, ces prestations d’études ne sont plus évaluées selon le modèle examens intermédiaires – examens finaux, mais tout au long des semestres ainsi qu’à la fin de ceux-ci. Les crédits sont attribués lorsque l’étudiant-e a réussi les conditions de validation de l’enseignement. Le système de crédits ECTS est le suivant:

  • 1 crédit ECTS correspond à un volume de travail de 25 à 30 heures
  • 60 crédits ECTS équivalent à une année d'études (1800 heures de travail)
  • 180 crédits ECTS sont nécessaires pour l'obtention du titre de bachelor
  • 90 à 120 crédits ECTS supplémentaires sont nécessaires pour l'obtention du titre de master (exception: 180 crédits ECTS pour les masters en médecine humaine et en chiropratique)

Enseignement

Les personnes qui enseignent dans les hautes écoles ont des qualifications et des formes d’engagement diverses:

  • Les professeurs ordinaires sont les principaux responsables d’une discipline ou d’un domaine. Ils supervisent les travaux des étudiants et sont responsables des examens.
  • Les assistants secondent les professeurs dans les tâches administratives et donnent des cours introductifs. En règle générale, il s’agit de personnes fraîchement diplômées qui ont un contrat à durée limitée.
  • Les collaborateurs scientifiques donnent des cours à tous les niveaux et font également de la recherche.
  • Les chargés de cours n’ont pas de contrat fixe et sont engagés pour des événements spécifiques.

Formes d'enseignement et d'apprentissage

L’enseignement et l’apprentissage se déroulent dans le cadre de cours magistraux, de travaux pratiques, de séminaires, d’excursions, etc. Alors que dans le cadre des cours magistraux, les enseignants transmettent un savoir théorique sous la forme d’un exposé, les séminaires et les travaux pratiques sont caractérisés par des discussions et une participation active des étudiants (travaux oraux et écrits). Selon le domaine d’études, le plan d’études met l’accent sur des études de cas, des projets, des activités en laboratoire, etc.

Voir la page Plan d'études.

Examens

Les contrôles des prestations et les examens sont régis par les hautes écoles. En principe, tous les cours se terminent par un contrôle des prestations.

En règle générale, les examens peuvent être répétés une fois. En cas de double échec, l’étudiant concerné est exclu de la discipline. Les étudiants qui ont été définitivement exclus de leur discipline principale ou de leur branche d’études principale dans une haute école suisse en raison de leur échec aux examens ne sont pas admis dans cette discipline ou branche d'études auprès d’une autre haute école. En cas de doute, c’est la haute école où souhaite se rendre l’étudiant concerné qui tranche.

Changement d'études, mobilité

Le changement d’études peut désigner le passage à une autre haute école de même type et/ou le passage d’une filière à une autre. Le changement de haute école est en principe possible grâce à la structure d’études uniforme (bachelor-master). Cela vaut aussi pour le changement de filière. La prise en compte des acquis dépend du degré de proximité entre les deux filières ou branches d’études.

Changement de type de haute école

Des dispositions spéciales sont applicables en cas de changement de type de haute école après le bachelor. La liste de concordance de Swissuniversities indique quels types de passage sont possibles au sein d’une filière d’études équivalente ou comparable, les compléments requis ne devant pas dépasser 60 crédits ECTS. Voir la liste de concordance [PDF, 29.87KB].

Mobilité en Suisse

Les personnes qui souhaitent étudier pendant un ou deux semestres dans une autre haute école en Suisse (semestre de mobilité) restent immatriculées pendant ce laps de temps auprès de leur université d’origine, où elles doivent continuer à s’acquitter des taxes d’études.

A l’heure actuelle, il existe des conventions de mobilité entre hautes écoles universitaires dans plus de 20 domaines. Ces conventions garantissent que les semestres suivis dans la haute école d’accueil ainsi que les prestations d'études fournies sont reconnus.

Pour des informations sur la mobilité à l'étranger, voir la page Etudier dans une haute école à l'étranger.



orientation.ch