Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Admission aux hautes écoles pédagogiques

Divers titres permettent l'accès aux hautes écoles pédagogiques (HEP), selon la filière d'enseignement visée.

La formation des enseignants est différente selon les régions linguistiques. Pour plus d’informations, voir la page en italien ou en allemand (en haut à droite).

Enseignement au primaire

Pour enseigner aux degrés enfantine et primaire, un bachelor HEP est nécessaire. Voici des informations concernant l’admission en bachelor HEP pour les détenteurs des titres suivants:

Maturité gymnasiale

Les titulaires d’une maturité gymnasiale sont admis sans examen aux formations pour enseigner aux degrés enfantine et primaire.

Maturité professionnelle et examen complémentaire passerelle

Les titulaires d’une maturité professionnelle ou spécialisée, complétée par l’examen complémentaire passerelle, sont admis sans examen aux formations pour enseigner aux degrés enfantine et primaire, au même titre que les titulaires de la maturité gymnasiale. Voir la page Examen complémentaire passerelle.

Maturité spécialisée

Les candidats en possession d’une maturité spécialisée, orientation pédagogie, peuvent être admis aux formations pour enseigner au degré enfantine et primaire. Lest titulaires d'une maturité spécialisée dans une autre orientation complétée par l'examen complémentaire passerelle, sont admis sans examen aux formations pour enseigner aux degrés enfantine et primaire au même titre que les titulaires de la maturité gymnasiale. Voir la page Examen complémentaire passerelle.

Autres titres du secondaire II

Les personnes titulaires d’une maturité professionnelle, d’un certificat délivré par une école de culture générale (ECG) ou d’une formation professionnelle couronnée de succès peuvent être admises aux études pour enseigner au degré enfantine et primaire si elles peuvent prouver que leur niveau de connaissances est équivalent à celui de la maturité spécialisée option pédagogie. Il peut y avoir encore d’autres conditions d’admission, se renseigner auprès de la haute école pédagogique de son choix.

Les exigences minimales pour l’admission sont fixées selon les recommandations de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP); certaines hautes écoles appliquent cependant des critères plus sévères et organisent par exemple des examens d’admission supplémentaires. De plus amples informations sont disponibles sur cdip.ch pour le degré primaire et secondaire I ainsi que sur swissuniversities.ch.

Admission pour les personnes sans maturité gymnasiale ou équivalent

Lors de la procédure d’admission, le candidat ou la candidate doit faire preuve des connaissances de culture générale requises pour la formation visée. Les connaissances dans les domaines pour lesquels le candidat ou la candidate ne peut présenter de diplômes ou certificats correspondants sont également testées. En vue de l’acquisition des connaissances exigées, plusieurs hautes écoles pédagogiques offrent des cours de préparation. Il est conseillé de se renseigner à l’avance auprès des hautes écoles pédagogiques sur les conditions d’admission détaillées. Voir aussi les informations disponibles sur cdip.ch.

Enseignement au secondaire I

La formation à l’enseignement au secondaire I comporte deux étapes:

  • bachelor apportant une formation scientifique dans les branches d’enseignement (HEU ou, plus rarement, HES)
  • master dans une haute école pédagogique ou dans une université proposant une formation pédagogique.

L’admission à la formation pédagogique n’est possible qu’après avoir acquis les connaissances scientifiques nécessaires.

Enseignement au secondaire II (postobligatoire)

Il est possible d’enseigner à l’école d’enseignement général, à l’école professionnelle ou de commerce ou encore à l’école de maturité professionnelle. En fonction du type d’école ou des branches enseignées, les conditions d’admission sont différentes:

Ecoles d’enseignement général

Toute habilitation à enseigner une discipline dans une école d’enseignement général (école de culture générale et/ou école de maturité gymnasiale) présuppose un master universitaire (ou un diplôme équivalent) dans les branches d’études correspondantes (formation scientifique pour la discipline d’enseignement). La formation pédagogique peut se faire ultérieurement ou parallèlement. Elle permet d’acquérir les compétences nécessaires à l’enseignement au niveau postobligatoire.

Culture générale

Ecole professionnelle ou de commerce

Les enseignants des branches de culture générale dans les écoles professionnelles ou de commerce sont formés pour enseigner leur matière aux apprentis. Ils peuvent les préparer à la maturité professionnelle.

Pour être admis à l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP) en vue d’enseigner les branches de culture générale dans une école professionnelle ou de commerce, il faut répondre aux conditions suivantes:

  • Être titulaire d’un diplôme d’enseignement pour l’école obligatoire (bachelor ou master) ou d’un diplôme d’une haute école (bachelor ou master);
  • Avoir donné au moins trois cours hebdomadaires pendant au moins une année dans une école professionnelle;
  • Être recommandé-e par une école professionnelle;
  • Avoir une expérience professionnelle d’au moins six moins dans un domaine autre que celui de la formation.

Ecole de maturité professionnelle

Pour enseigner les branches de culture générale à l’école de maturité professionnelle, il faut répondre aux conditions suivantes:

  • Être titulaire d’un diplôme de niveau haute école;
  • Avoir une expérience professionnelle d’au moins six moins dans un domaine autre que celui de la formation;
  • Avoir la recommandation d’une école de maturité professionnelle;
  • Avoir un emploi d’enseignant-e dans une filière de maturité professionnelle.

Ou, pour les titulaires d’un diplôme habilitant à enseigner dans les écoles d’enseignement général:

  • Avoir une autorisation d’enseigner dans les écoles d’enseignement général du degré secondaire II dans les disciplines enseignées au niveau de la maturité professionnelle;
  • Avoir une expérience professionnelle d’au moins six moins dans un domaine autre que celui de la formation.

Branches professionnelles

Ecole professionnelle

Pour enseigner les branches professionnelles à l’école professionnelle, il faut répondre aux conditions suivantes:

  • Avoir un titre de la formation professionnelle supérieure ou un diplôme d'une haute école correspondant au futur mandat d'enseignement;
  • Avoir un emploi d’enseignant-e dans une école professionnelle.

Ecole de maturité professionnelle

Pour enseigner les branches professionnelles à l’école de maturité professionnelle, il faut répondre aux conditions suivantes:

  • Être titulaire d’un diplôme de niveau haute école;
  • Avoir une expérience professionnelle d’au moins six moins dans un domaine autre que celui de la formation;
  • Avoir la recommandation d’une école de maturité professionnelle;
  • Avoir un emploi d’enseignant-e dans une filière de maturité professionnelle.

Pour davantage d’informations, voir le site de l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle(IFFP).

Lorsque le nombre de personnes remplissant les conditions d’admission est supérieur au nombre de places de formation disponibles (notamment pour la formation pratique), les admissions peuvent être restreintes. Voir la page Restrictions d'accès.

Pédagogie curative et spécialisée

Les personnes travaillant dans le domaine de la pédagogie curative et spécialisée sont titulaires d’un master. Pour accéder à cette formation, les conditions suivantes doivent être remplies:

  • Être titulaire d’un diplôme d'enseignement pour la scolarité obligatoire reconnu par la CDIP
  • ou

  • d’un bachelor dans un domaine d’études voisin (sciences de l’éducation, travail social, pédagogie spécialisée, psychologie et ergothérapie).

Programmes d'études raccourcis

L’Institut universitaire de la formation des enseignants (IUFE) à Genève propose une démarche de Validation des acquis de l’expérience VAE, destinée aux personnes qui ont exercé une activité professionnelle durant au moins trois ans et peuvent justifier d’acquis en lien direct avec la formation visée. Les HEP romandes ont introduit une procédure similaire (par exemple HEP Vaud, HEP FR, etc.). Voir la page Possibilités dans la formation supérieure. Voir aussi cdip.ch.

Passer du primaire au secondaire I

Les enseignants diplômés pour le primaire peuvent acquérir un diplôme d’enseignement pour le secondaire I en accomplissant un master sur deux ans reconnu à l’échelle suisse. L’admission présuppose un diplôme d’enseignement pour le degré primaire, reconnu par la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP). Les titulaires d’un diplôme d’école normale conforme à l’ancienne réglementation doivent avoir à leur actif trois ans d’expérience de l’enseignement. Le cursus dure deux ans s’il est suivi à plein temps. Les années de pratique supplémentaires ainsi que certains types d’études préalables peuvent être pris en compte et raccourcir d’une année au maximum la durée du master. Voir cdip.ch.



orientation.ch