Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Sciences de la Terre, géologie

Les sciences de la Terre (ou géologie) ont pour objet notre planète, son histoire, son état actuel et son évolution. Elles permettent par exemple de prévenir les tremblements de terre ou de trouver de l'eau potable.

Spécialité

Sciences de la Terre, géologie
Sciences de la Terre, géologie

Des fossiles, des structures et des signaux chimiques dans des sédiments et des roches donnent des informations sur le climat, les interactions entre les organismes vivants, la formation et l'évolution de paysages et de montagnes. En connaissant l’histoire de la Terre, il est possible de comparer les changements environnementaux causés par l’homme avec d’autres modifications naturelles du passé. Les changements climatiques à long terme et les limites de la capacité de résistance de la biosphère appartiennent aussi au domaine des sciences de la Terre. Autres thèmes abordés: les problématiques écologiques et d’ingénierie géologique, les problèmes liés à l’extraction de matières premières ou les risques naturels comme les séismes ou les avalanches.

Sciences de la Terre, géologie

Sciences de la Terre, géologie

Les méthodes de recherche vont de l'observation par satellites à l’analyse des matériaux au niveau atomique. Sur le terrain, la position exacte des couches rocheuses est cartographiée puis modélisée. Des méthodes d'analyse microchimique sont utilisées, par exemple pour déterminer l'âge et les conditions de formation des roches. Les expériences en laboratoire et les simulations informatiques jouent également un rôle important dans la compréhension des processus à grande échelle. Les sciences de la Terre se caractérisent également par une forte proportion de travaux pratiques, souvent sur le terrain.

La géologie est divisée en trois grands domaines. La géologie historique porte surl'origine et le développement de la Terre. La géologie générale se centre sur les matériaux et la structure de la croûte terrestre, ainsi que sur les processus géologiques. La géologie appliquée concerne notamment la recherche et la mise en valeur de matières premières, la possibilité de stocker des déchets ou l'évaluation du sous-sol pour la construction de grands bâtiments.

Etudes

Les étudiants en sciences de la Terre et en géologie acquièrent des connaissances de base en géosciences et en sciences naturelles. Les études comprennent une introduction approfondie aux sciences de la terre (p. ex. géophysique, minéralogie, pétrologie, sédimentologie, géochimie, climatologie, hydrogéologie, tectonique) ainsi que des notions de base en mathématiques, physique, chimie et biologie. Certaines universités proposent aussi des cours de sciences sociales, qui permettent de comprendre la Terre comme un système global. En plus des cours magistraux, la formation comprend des activités pratiques: excursions, cours à l’extérieur, travail géologique sur le terrain, travail de laboratoire et cartographie. Le master est l’occasion d’approfondir les connaissances acquises durant le bachelor et d’acquérir des compétences spécialisées. Les activités de recherche sont développées dans le cadre du travail de mémoire.

A. R., 2e semestre de master en géologie, orientation tectonique alpine à l’Université de Genève

«La formation comporte de nombreuses expériences, excursions et voyages.»

Exigences

Les personnes qui souhaitent étudier les sciences de la Terre doivent s’intéresser à ce domaine de même qu’aux mathématiques, à la physique et à la chimie. Il faut également aimer travailler sur le terrain. Dans la vie professionnelle, il sera également nécessaire de penser de manière systémique sur la base d’un vaste éventail de connaissances techniques et d’aimer travailler dans des équipes interdisciplinaires.

Thèmes de recherche

Exemples de pôles de recherche: géologie; géochimie, genèse de la Terre et de la vie, géophysique ou hydrogéologie. Chaque université propose ses propres sujets de spécialisation.

Recherches sur le terrain

De premières expériences pratiques (p. ex. excursions) ont déjà lieu pendant les études. L'étude des phénomènes naturels comme les coulées de lave sur le Stromboli, la boue marine fraîche au bord de la Mer du Nord ou les minéraux sous haute pression au Tessin permet de comprendre l’évolution des processus terrestres dans le temps et l’espace.

Admission, inscription et début des études

Des informations sur les conditions d’admission dans les différents types de hautes écoles ainsi que sur les modalités d’inscription et le début des études sont disponibles à la page Admission, inscription.

Champs d'activité

Les géologues essaient de comprendre les processus de formation des couches terrestres afin de pouvoir prédire les évolutions futures. C’est important pour pouvoir par exemple prévoir des éruptions volcaniques, des tremblements de terre ou des inondations. L’évaluation des risques lors de la construction de tunnels ou la prospection de gisements de pétrole sont également des champs d’application de la recherche géologique. Les travaux des géologues sont indispensables en matière de recherche d’eau, de protection de l’environnement ainsi que dans la recherche climatique.

Les géologues travaillent souvent avec d’autres spécialistes des sciences naturelles (biologistes, physiciens, etc.). Les limites de leur champ d’expertise ne sont pas fixes – il existe par exemple des recoupements avec la physique (géophysique) ou la paléontologie (études des êtres vivants du passé et des restes fossiles).



orientation.ch