Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Criminologue UNI

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Social, sciences humaines - Droit, sécurité, police
Niveaux de formation
Formation HES, HEP, EPF ou universitaire
Swissdoc
0.622.18.0

Mise à jour 06.10.2016

Description

Le ou la criminologue étudient le phénomène criminel et proposent des mesures en vue de le prévenir et de le gérer au sein de la société. Ils mettent en lumière les facteurs propices à la criminalité (pauvreté, délinquance juvénile, intégration des étrangers, etc.) et établissent des statistiques illustrant son évolution. Les criminologues observent également le rapport entre les lois et leur efficacité en termes de diminution des crimes (délits).

Leurs principales activités consistent à:

Prévention du crime

  • analyser le profil type du criminel, les risques individuels ou collectifs de déviance vers la délinquance et fournir les rapports et statistiques aux personnes concernées (autorités politiques et judiciaires, journalistes);
  • déterminer l’efficacité des mesures policières et pénales dans la lutte contre le crime;
  • conseiller les autorités et leur suggérer des mesures à prendre (aménagement de certaines zones, animation dans les quartiers, systèmes de sécurité, etc.) pour prévenir les délits;
  • participer aux campagnes de sensibilisation auprès des différents publics susceptibles de commettre des infractions (jeunes conducteurs, consommateurs potentiels de drogue, supporters, etc.);

Gestion sociale du crime

  • enquêter sur l’efficacité des lois, leur capacité à prévenir les délits, le sentiment de sécurité qu’elles instaurent auprès de la population;
  • développer des méthodes d’aides aux victimes d’actes criminels et à leurs proches (numéros d’appel, maisons d’accueil, service d’indemnisation);
  • favoriser la réintégration des condamnés par la mise sur pied de programmes d’assistance psychologique, de lutte contre les dépendances, de formation professionnelle, etc.;
  • analyser les différentes sanctions (amende, travaux d’intérêt public, bracelet électronique, emprisonnement, etc.) et déterminer leur application en fonction du délit commis;
  • participer à la création ou à l’aménagement des lieux de détention (centres de rééducation, lieux d’internement médicalisé, prisons);

Recherche

  • étudier l’évolution de la pratique criminelle dans le temps et comparer les critères nationaux sur la criminalisation et la décriminalisation d’actes (consommation de drogues, majorité sexuelle, circulation routière, etc.);
  • animer des colloques et des conférences, participer à des débats et rédiger des études sur les thèmes criminalistiques d’actualité.

Environnement de travail

Le ou la criminologue sont rattachés à un service administratif officiel et travaillent principalement dans un bureau. Ils sont aussi amenés à se déplacer sur le terrain (sondages, enquêtes, observations) et à rencontrer les personnes à l'origine de leurs recherches (autorités de la police et de la justice, commissions cantonales et fédérales, grandes multinationales, etc.). Contrairement aux criminalistes qui enquêtent directement sur les lieux de crimes, les criminologues ne se déplacent pas pour analyser les indices de meurtres. Par contre, ils peuvent interroger un éventail de victimes de mêmes délits afin d’en étudier les causes et les conséquences.

Formation

La formation de criminologue est modulaire et s'acquiert par des études universitaires de niveau master. Le master est le deuxième cursus de la formation de base universitaire, après le bachelor.

Lieu

  • Lausanne.

Durée

  • 4 semestres.

Conditions d'admission

  • bachelor en science forensique, en sciences économiques, en informatique de gestion, en sciences politiques, en sciences sociales, en psychologie, en droit, en médecine humaine.

Titre obtenu

  • master en droit en sciences criminelles, mention criminologie et sécurité.

Contenu

Modules

  • Intégration: criminologie, délinquance juvénile, gouvernance de la sécurité, prévention de la criminalité, histoire de la pensée criminologique, science forensique;
  • Criminalité, auteurs et victimes: victimologie et aide aux victimes, politique criminelle, criminalité organisée et économique, psychopathologie des déviances, etc.;
  • Sécurité, justice et prison: criminologues et milieux d'intervention, policing, pénologie, droit pénal II, crime, justice et prisons en Suisse, etc.;
  • Méthodes et outils d'analyse: recherche, analyse statistique, méthodes qualitatives, analyse géospatiale de la criminalité, etc.;
  • Mémoire.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/etudes.

Perspectives professionnelles

Le ou la criminologue trouvent du travail auprès des différents départements des administrations cantonales ou fédérales (services de police, système pénitentiaire, services de probation, centres d'aide aux victimes d'infraction). Le domaine de la recherche psychosociale offre également des débouchés, principalement dans le milieu universitaire. Certaines entreprises (banque, assurance, sécurité privée) ou organisations internationales engagent ou recourent au service des criminologues dans le but de s’occuper de la sécurité du groupe ou de lutter contre les fraudes. Le milieu dans lequel travaillent les criminologues dépend en grande partie de la première partie de leurs études universitaires.

Perfectionnement

Les criminologues peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • conférences, cours, séminaires, ateliers organisés par l’Ecole des sciences criminelles (ESC), Lausanne;
  • Master en sciences en traçologie et analyse de la criminalité, 4 semestres à plein temps, Lausanne en collaboration avec Montréal;
  • Master of Advanced Studies (MAS) en lutte contre la criminalité économique, 3 semestres à plein temps, Lausanne;
  • doctorat en criminologie, Lausanne;
  • etc.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/postgrades.

Adresses utiles

Université de Lausanne (UNIL)
Ecole des sciences criminelles
Batochime
Dorigny
1015 Lausanne
Tél.: 021 692 46 00
URL: http://www.unil.ch/esc

Institut de criminologie et de droit pénal (ICDP)
de l'Université de Lausanne
Batochime
1015 Lausanne
Tél.: 021 692 46 41
URL: http://www.unil.ch/esc/criminologie

Autres informations

Qualités requises

  • Aptitude à travailler en équipe
  • Bonne mémoire
  • Capacité d'analyse
  • Discrétion
  • Esprit de synthèse
  • Rigueur scientifique
  • Sens de la communication

Intérêts

  • Surveillance, sécurité, défense
  • Etude, développement, recherche