Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Assistant-constructeur de fondations AFP / Assistante-constructrice de fondations AFP

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Bâtiment, construction
Niveaux de formation
Formation professionnelle initiale
Swissdoc
0.430.46.0

Mise à jour 28.02.2017

Images (8)

Prendre des mesures au sol
Prendre des mesures au sol

Prendre des mesures au sol

Malgré les gros engins utilisés, la construction de fondations constitue un travail de précision. Des mesures précises sont prises à l’aide de lasers ou de rubans de mesure.

Copyright SDBB | CSFO, Reto Schlatter

Prendre des mesures au sol
Utiliser des machines manuelles

Utiliser des machines manuelles

Les constructeurs et assistants-constructeurs de fondations manient toutes sortes d’appareils, tels que des visseuses-perceuses ou des chalumeaux. Ils s’occupent aussi de leur entretien.

Copyright SDBB | CSFO, Reto Schlatter

Utiliser des machines manuelles
Souder et découper des armatures

Souder et découper des armatures

Des étayages en acier sont nécessaires lors de certains travaux. Les constructeurs et assistants-constructeurs de fondations les assemblent par soudage ou les découpent.

Copyright SDBB | CSFO, Reto Schlatter

Souder et découper des armatures
Sonder le sol

Sonder le sol

Pour juger de la solidité du fond, il faut effectuer des sondages. Des carottes de terre sont expulsées et analysées en termes géologiques.

Copyright SDBB | CSFO, Reto Schlatter

Sonder le sol
Enfoncer des pieux

Enfoncer des pieux

Pour consolider un fond, on enfonce des pieux bétonnés profondément dans le sous-sol, jusqu’à rencontrer un terrain dur.

Copyright SDBB | CSFO, Reto Schlatter

Enfoncer des pieux
Injecter du ciment

Injecter du ciment

Les injections de matériaux à base de ciment permettent de colmater les cavités dans la roche. Elles diminuent ainsi la perméabilité du terrain et le stabilisent.

Copyright SDBB | CSFO, Reto Schlatter

Injecter du ciment
Etayer les excavations

Etayer les excavations

Les excavations sont étayées à l’aide de palplanches, de parois moulées, de pieux ou d’ancrage pour éviter les éboulements.

Copyright SDBB | CSFO, Reto Schlatter

Etayer les excavations
Gérer les eaux souterraines

Gérer les eaux souterraines

Pour travailler au sec, les constructeurs et les assistants-constructeurs de fondations savent comment canaliser les eaux souterraines.

Copyright SDBB | CSFO, Reto Schlatter

Gérer les eaux souterraines

Description

L'assistant-constructeur ou l'assistante-constructrice de fondations collaborent à la mise en place de structures de consolidation de terrains sur lesquels seront construits des immeubles ou des voies de communication (routes, ponts, viaducs, etc.). Ils aident à la réalisation de sondages et de prélèvements en profondeur pour connaître la composition des sols avant d'en assurer la stabilité et participent à des travaux de captage pour l'approvisionnement en eau potable.

Leurs principales activités consistent à:

Mise en place du chantier

  • préparer, selon les directives, les outils et les machines nécessaires;
  • suivre les instructions du chef de chantier pour installer les engins et les foreuses;
  • délimiter l'accès du chantier, poser les barrières de sécurité, les clôtures, les panneaux de signalisation et l'éclairage adéquat;
  • aider les responsables à piqueter le terrain d'après les plans fournis par l'ingénieur ou le cadastre;
  • établir au besoin des esquisses sur lesquelles les mensurations pourront être reconstituées;

Sondage et construction

  • enlever la terre végétale, creuser à l'aide d'une machine, piocher, peller;
  • collaborer aux travaux d'excavation et de protection des fouilles; étayer des tranchées verticales pour éviter les éboulements, placer des pieux, des parois étanches, souder des treillis d'armature;
  • évacuer les eaux souterraines;
  • calculer la profondeur des fouilles nécessaire, approfondir en fonction des conditions rencontrées (roches, minéraux, présence de gaz, etc.);
  • mettre en place puis démonter des tubes de forage et des carottiers;
  • participer à l'extraction des carottes de terre, mesurer avec exactitude les différentes couches récoltées;
  • injecter des matériaux à base de ciment à l'aide d'une pompe et de conduites pour consolider un terrain et en diminuer la perméabilité;
  • stabiliser des murs de soutènements par des ancrages;
  • aider à préparer des coffrages, à fixer les aciers d'armature; souder, couper au chalumeau;
  • mélanger des petites quantités de béton et de mortier, les couler dans le coffre, les vibrer;
  • construire, en équipe, des puits pour capter l'eau potable;
  • mesurer le niveau de la nappe phréatique, installer la pompe à eau et participer aux essais en respectant les consignes de sécurité;
  • remblayer les trous, contrôler l'inclinaison des talus;
  • retenir des terrains, poser des pierres naturelles, des bordures en ciment;

Entretien

  • entretenir les outils (graisser, huiler) et les petits engins mécanisés selon le mode d'emploi;
  • contrôler les stocks de carburants;
  • évacuer les déchets selon les prescriptions en vigueur.

Environnement de travail

Les assistants-constructeurs de fondations travaillent en équipe sur des chantiers de génie civil, par tous les temps. Leurs horaires sont en général réguliers. Certaines activités comportant des risques, ils portent un équipement personnel de protection (casque, gants, chaussures renforcées, etc.). Ils collaborent avec des constructeurs de fondations qui supervisent leurs activités et coordonnent leurs interventions avec celles d'autres professionnels du génie civil et de l'environnement (ingénieurs, géologues, hydrogéologues).

Formation

La formation d'assistant-constructeur ou d'assistante-constructrice de fondations s'acquiert par un apprentissage.

Lieux

  • formation pratique (4 jours par semaine) dans une entreprise de génie civil;
  • formation théorique (1 jour par semaine) dans une classe intercantonale romande, Colombier;
  • cours interentreprises (20 jours sur 2 ans).

Durée

  • 2 ans.

Conditions d'admission

  • scolarité obligatoire achevée;
  • certaines entreprises recourent à un examen d'admission.

Titre obtenu

  • attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) d'assistant-constructeur ou d'assistante-constructrice de fondations.

Contenu

Branches théoriques (sur 2 ans) Leçons
Organisation du travail et application des mesures de sécurité au travail et de protection de la santé et de l'environnement 80
Exécution de travaux généraux de construction de voies de communication 80
Domaines de compétences opérationnelles spécifiques à la profession 240
Culture générale 240
Gymnastique et sport 80
Total 720

Perspectives professionnelles

La plupart des assistants-constructeurs de fondations travaillent dans des entreprises de génie civil spécialisées dans la réalisation de travaux spéciaux (exploitation de la roche, étude des sols).

Comme dans tous les métiers du bâtiment, les débouchés sont liés à l'évolution de la conjoncture dans le secteur de la construction.

Aucune AFP n'a été délivrée en Suisse romande en 2016.

Perfectionnement

Les assistants-constructeurs de fondations peuvent envisager un complément de formation pour obtenir le certificat fédéral de capacité (CFC) de constructeur ou de constructrice de fondations.

Un CFC est nécessaire pour accéder à la maturité professionnelle, et est généralement exigé pour suivre une formation supérieure (p.ex. brevet fédéral).

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Centre cantonal de formation professionnelle des métiers du bâtiment (CPMB)
Ch. des Longues Raies 11
Case postale 48
2013 Colombier NE
Tél.: 032 843 48 00
URL: http://www.cpmb.ch

Infra Suisse
Weinbergstr. 49
Postfach
8042 Zurich 42
Tél.: 044 258 84 90
Fax: 044 258 84 99
URL: http://www.infra-suisse.ch
E-mail:

Société suisse des entrepreneurs (SSE)
Secrétariat romand Lausanne
Av. de Savoie 10
Case postale 1376
1001 Lausanne
Tél.: 021 641 43 20
Fax: 021 641 43 21
URL: http://www.sse-srl.ch
URL: http://www.professions-construction.ch
E-mail:

Autres informations

Qualités requises

  • Aptitude à travailler en équipe
  • Résistance physique
  • Résistance aux variations de température
  • Bonne représentation spatiale
  • Capacité à supporter les bruits
  • Disposition à de fréquents déplacements

Intérêts

  • Activité physique
  • Construction