Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Constructeur de fondations CFC / Constructrice de fondations CFC

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Bâtiment, construction
Niveaux de formation
Formation professionnelle initiale
Swissdoc
0.430.15.0

Mise à jour 15.07.2016

Description

Le constructeur ou la constructrice de fondations mettent en place des structures pour consolider ou stabiliser le sol et soutenir les bâtiments et les constructions qui seront érigés sur un terrain. Ils réalisent des sondages de sols et effectuent des prélèvements (parfois à des dizaines de mètres de profondeur) qui permettent aux ingénieurs de déterminer la composition du sous-sol. Ils exécutent également des travaux de captage pour l'approvisionnement en eau potable.

Leurs principales activités consistent à:

Préparation du travail

  • lire et interpréter les plans préparés par les ingénieurs;
  • délimiter le chantier et en assurer la sécurité au moyen de barrières, de clôtures, de panneaux de signalisation et de matériel d'éclairage;
  • étayer les excavations pour éviter les éboulements à l'aide de divers moyens: palplanches, parois moulées, pieux, voire congélation du sol;

Travaux de construction et de sondage

  • soutenir les constructions érigées dans des zones marécageuses; enfoncer différentes sortes de pieux bétonnés dans le sous-sol, profondément jusqu'à rencontrer un terrain dur;
  • stabiliser et consolider le terrain, en diminuer la perméabilité en injectant des matériaux à base de ciment;
  • excaver des tranchées verticales, préparer des enceintes;
  • assurer la stabilité des murs de soutènement par des ancrages;
  • souder des armatures, les découper au chalumeau en respectant les consignes de sécurité;
  • expulser des carottes de terre et déterminer le matériel prélevé selon les normes géologiques; fournir des renseignements sur la nature du sous-sol aux ingénieurs appelés à prendre les mesures nécessaires;
  • construire des puits filtrants pour le captage des nappes phréatiques;
  • effectuer des forages pour le compte de compagnies pétrolières, gazières ou minières;
  • contôler la qualité du travail et rédiger des rapports et des procès-verbaux;
  • entretenir les différentes machines (foreuses, pompes à injection, carottiers) et le matériel (barres de perforation, tubes de forage, etc.).

Environnement de travail

Le constructeur ou la constructrice de fondations exercent leur activité sur des chantiers de génie civil ou de construction, en plein air et par tous les temps. Certaines activités comportant des risques, ils portent un équipement personnel de protection (casque, gants, chaussures renforcées, etc.) Ils travaillent en équipe et leurs horaires sont, en général, réguliers. Ils collaborent essentiellement avec des ingénieurs du génie civil ou de l'environnement, des géologues et des hydrogéologues.

Formation

La formation de constructeur ou constructrice de fondations s'acquiert par un apprentissage.

Lieux

  • formation pratique (4 jours par semaine) dans une entreprise;
  • formation théorique (1 jour par semaine) dans une classe intercantonale romande, Colombier;
  • cours interentreprises (35 jours sur 3 ans).

Durée

  • 3 ans.

Conditions d’admission

  • scolarité obligatoire achevée;
  • certaines entreprises ou écoles recourent à un examen d'admission.

Titre obtenu

  • certificat fédéral de capacité (CFC) de constructeur ou de constructrice de fondations.

Possibilité d'obtenir une maturité professionnelle, pendant l'apprentissage ou après l'obtention du CFC, selon des modalités variables d'un canton à l'autre.

Contenu

Branches théoriques (sur 3 ans) Leçons
Connaissances professionnelles:
- organisation du travail et garantie de la sécurité, de la protection de la santé et de la protection de l'environnement
- exécution de travaux dans la construction de voies de communication
- domaines de compétences opérationnelles spécifiques à la profession
600
Culture générale 360
Sport 120
Total 1080

Perspectives professionnelles

Le constructeur ou la constructrice de fondations exercent leur activité professionnelle dans des entreprises spécialisées dans la construction des fondations. Après quelques années d'expérience et en fonction de leurs compétences et de leur perfectionnement, ils peuvent accéder à des postes à responsabilités tels que chef-fe d'équipe, contremaître-sse, chef-fe de chantier.

Comme dans tous les métiers du bâtiment et du génie civil, les débouchés sont liés à l'évolution de la conjoncture dans le secteur de la construction.


Un seul CFC (VD) a été délivré en Suisse romande en 2015.

Perfectionnement

Les constructeurs de fondations peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • apprentissage complémentaire de constructeur-trice de voies ferrées, constructeur-trice de sols industriels et de chapes, constructeur-trice de routes ou paveur-euse;
  • chef-fe d'équipe du bâtiment et du génie civil, 2 ans en emploi à Fribourg, Sion, Colombier ou Tolochenaz;
  • brevet fédéral de contremaître-sse de construction de fondations;
  • diplôme fédéral d'entrepreneur-se-construction, 2 ans en emploi à Fribourg, Colombier, Sion et Tolochenaz;
  • diplôme de technicien-ne ES en conduite des travaux, 3 ans à plein temps à Fribourg ou 4 ans en emploi à Colombier;
  • diplôme de technicien-ne ES génie civil et bâtiment, 3 ans en emploi, Genève;
  • Bachelor of Science HES-SO en génie civil, 3 ans à plein temps à Fribourg et Genève.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Centre cantonal de formation professionnelle des métiers du bâtiment (CPMB)
Ch. des Longues Raies 11
Case postale 48
2013 Colombier NE
Tél.: 032 843 48 00
URL: http://www.cpmb.ch

Fédération INFRA
Weinbergstrasse 49
8042 Zurich 42
Tél.: 044 258 84 90
URL: http://www.infra-suisse.ch

Société suisse des entrepreneurs (SSE)
Secrétariat romand Lausanne
Av. de Savoie 10
Case postale 1376
1001 Lausanne
Tél.: 021 641 43 20
Fax: 021 641 43 21
URL: http://www.sse-srl.ch
URL: http://www.professions-construction.ch
E-mail:

Autres informations

Qualités requises

  • Aptitude à travailler en équipe
  • Résistance physique
  • Bonne représentation spatiale
  • Capacité à supporter les bruits
  • Résistance aux variations de température
  • Disposition à de fréquents déplacements

Intérêts

  • Activité physique
  • Construction