Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Officier de carrière / Officière de carrière

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Droit, sécurité, police
Niveaux de formation
Formation HES, HEP, EPF ou universitaire - Autre formation
Swissdoc
0.624.3.0

Mise à jour 24.10.2016

Description

L'officier ou l'officière de carrière garantissent l'instruction, l'engagement, le fonctionnement et le développement de l'armée suisse. Durant les services d'instruction de base (écoles de recrues et de cadres), ils mettent leurs qualités pédagogiques et de conduite au service des officiers de milice (non professionnels) qu'ils ont sélectionnés et les appuient dans leurs tâches de commandement et d'instruction. Ils s'efforcent également de prévenir et de contrôler les conflits en Suisse ou sur la scène internationale en participant à des réunions entre experts et en engageant leurs unités sur le terrain.
Leurs principales activités consistent à:

Commandement et engagement

  • diriger des écoles de recrues et de cadres en fixant des objectifs d'instruction précis (théoriques et pratiques sur le terrain) et en analysant les résultats obtenus;
  • conduire les formations militaires engagées en Suisse et à l'étranger en faveur de la sauvegarde des conditions d'existence de la population suite à des catastrophes naturelles (incendies, inondations, tremblements de terre, etc.), du soutien de la paix ou de la résolution de crises politiques;
  • s'engager comme observateurs militaires pour des missions à l'étranger;

Instruction et information

  • instruire les futurs officiers de milice sur les bases militaires, la conduite tactique et la didactique militaire;
  • informer la population, en tant qu'experts, sur les diverses stratégies de l'armée suisse (planification de l'armement, des engagements, etc.) ou sur des questions militaires internationales (risques de conflits, types d'engagement armé, etc.).

Environnement de travail

Les officiers de carrière exercent leur activité en uniforme, selon des horaires irréguliers et dans des conditions variables en fonction de l'unité dont ils font partie (brigade d'infanterie, brigade d'infanterie de montagne, brigade blindée, etc.). Ils obéissent à une hiérarchie bien organisée et collaborent avec d'autres cadres de l'armée suisse et d'armées étrangères. Les écoles militaires et les places d'armes étant dispersées dans tout le pays, ils doivent faire preuve de mobilité. Les diverses possibilités d'engagements à l'étranger exigent d'eux une grande flexibilité et une disponibilité au changement permanent.

Formation

La formation d'officier ou d'officière de carrière s'acquiert en école, au sein de l'armée. En fonction du parcours antérieur des candidat-e-s, trois voies de formation sont possibles: filière école militaire, filière bachelor et filière diplôme.

Lieux

  • Zurich et/ou Birmensdorf.

Conditions d'admission

  • grade d'officier ou d'officière (respectivement lieutenant ou premier lieutenant selon la filière choisie) et bonnes qualifications militaires;
  • casier judiciaire vierge et aucune inscription à l'Office des poursuites;
  • connaissances d’une 2e langue nationale;
  • permis de conduire catégorie B;
  • examen d’aptitude (comportement, langues et sport).

Titres obtenus

  • diplôme d'officier ou d'officière de carrière de l'Armée suisse et titre correspondant à la filière suivie.

Contenu (variable selon la filière suivie)

  • sciences générales (droit, économie, psychologie, etc.);
  • sciences militaires (histoire militaire, études stratégiques, leadership et communication, etc.);
  • autres domaines (langues, sport, etc.);
  • instruction technique militaire (conduite, encadrement, communication, prise de décision, etc.);
  • didactique des disciplines (technique de combat, service sanitaire, défense, etc.);
  • tactique (armée suisse, forces aériennes et terrestres, engagement, promotion de la paix, etc.).

Filière école militaire

Durée: 20 mois. Conditions d'admission: CFC et 3 ans d'expérience professionnelle. Titre obtenu: diplôme d'officier-ère de carrière de l'Armée suisse.

Filière bachelor

Durée: 6 semestres + 1 semestre d'instruction technique militaire. Conditions d'admission: maturité gymnasiale ou maturité professionnelle + passerelle Dubs. Titres obtenus: Bachelor of Arts EPF en affaires publiques et diplôme d'officier-ère de carrière de l'Armée suisse.

Filière diplôme

Durée: 3 semestres. Conditions d'admission: diplôme universitaire ou d'une haute école spécialisée (HES). Titres obtenus: Diploma of Advanced Studies (DAS) EPF en sciences militaires et diplôme d'officier-ère de carrière de l'Armée suisse.

Perspectives professionnelles

L'officier ou l'officière de carrière jouissent de la sécurité de l'emploi. Diverses possibilités de progression professionnelle leur sont offertes dans le cadre d'un concept de promotion lié aux années de service ainsi qu'aux formations complémentaires effectuées:

  • capitaine;
  • major;
  • lieutenant-colonel;
  • colonel;
  • brigadier;
  • divisionnaire;
  • commandant de corps.

L'évolution de l'emploi pour les officiers de carrière dépend des besoins de l'armée. L'accès à un poste supérieur n'est possible qu'en fonction des places disponibles et moyennant une sélection sévère.

Perfectionnement

Les officiers de carrière peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • cours de formation permanente dans divers domaines (conduite, méthodologie, langues, sport et informatique) obligatoires ou facultatifs selon le grade et l'ancienneté, organisés par l'ACAMIL;
  • stages de perfectionnement 1 et 2, d'une durée respective de 10 et de 6 semaines, permettant d'accéder à des responsabilités élargies de cadres et de dirigeants, organisés par l'ACAMIL;
  • etc.

Pour plus de détails, consulter
www.orientation.ch/perfectionnement et www.orientation.ch/postgrades.

Adresses utiles

Académie militaire de l'EPF (ACAMIL)
Kaserne
8903 Birmensdorf ZH
Tél.: 058 484 82 82
URL: http://www.armee.ch/milak

Formation supérieure des cadres de l'armée (FSCA)
(Ecole centrale EC)
Murmattweg 5
6000 Lucerne
Tél.: 058 469 46 00
URL: http://www.armee.ch/zs

Autres informations

Qualités requises

  • Aptitude à diriger et gérer une équipe
  • Aptitudes pédagogiques
  • Autorité
  • Capacité d'analyse
  • Disponibilité
  • Résistance physique
  • Facilité pour les langues

Intérêts

  • Surveillance, sécurité, défense