Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Artisan en conservation du patrimoine culturel bâti BF / Artisane en conservation du patrimoine culturel bâti BF

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Agriculture, horticulture, sylviculture, animaux - Bâtiment, construction
Niveaux de formation
Formation professionnelle supérieure
Swissdoc
0.430.43.0

Mise à jour 07.10.2016

Description

L'artisan ou l'artisane en conservation du patrimoine culturel bâti réparent et rénovent des édifices historiques (châteaux, églises, maisons privées, etc.), leurs intérieurs et leurs jardins. Ce sont des artisans des métiers du bâtiment spécialisés dans les techniques traditionnelles de leur métier de base (horticulture, menuiserie, peinture, plâtrerie, etc.). Ils conseillent les maîtres d’ouvrage et les services de conservation du patrimoine et leur proposent les solutions les plus adéquates.

Leurs principales activités consistent à:

Examen préliminaire, évaluation et analyse

  • mener des recherches sur la réalisation et le contexte de l'édifice ou du jardin;
  • évaluer et analyser l'ouvrage, en documenter l’état et les interventions déjà effectuées;
  • examiner la composition et l’état des matériaux d’origine;
  • sélectionner les techniques et matériaux appropriés et développer des solutions adaptées, en collaboration avec les services de conservation du patrimoine et le maître d’ouvrage;
  • évaluer l’impact du choix des matériaux et des techniques sur le plan de la physique du bâtiment et de l’écologie;
  • élaborer un programme de chantier;
  • documenter les travaux exécutés;

Activités spécifiques à chaque filière

  • horticulture: rénover et entretenir des jardins et des espaces verts, cultiver les plantes traditionnelles correspondantes;
  • construction en bois: réparer des colombages, charpentes, etc. avec des outils traditionnels (p. ex. rabot manuel) et des machines modernes;
  • peinture: appliquer des matériaux et techniques traditionnels (par exemple badigeon à la chaux) pour rénover des peintures;
  • maçonnerie/enduit: réparer d'anciens ouvrages de maçonnerie, les protéger par des procédés traditionnels tels que l’enduit absorbant;
  • meubles/agencements d'intérieur: réparer des lambris, meubles, serrures, etc. dans des édifices historiques;
  • pierre naturelle: assainir et compléter des murs, des ornements de façade, etc. d’édifices historiques;
  • pavage/murs en pierre sèche: remplacer des pierres ou des segments de pavages (de rues, de places, etc.) ou de murs en pierre sèche en sélectionnant les matériaux et les modes de pose correspondant au caractère des vieilles pierres et des alentours;
  • stucs: réparer ou compléter des décorations de murs et de plafonds à l'intérieur ou à l'extérieur avec des mortiers et des enduits fins traditionnels.

Environnement de travail

L'artisan ou l'artisane en conservation du patrimoine culturel bâti exercent leurs activités en atelier, dans des édifices historiques ou à l'extérieur (chantiers de rénovation, jardins), par tous les temps. Ils travaillent en équipes interdisciplinaires avec les experts des monuments historiques, de l’architecture, de la conservation et de la restauration ainsi qu’avec d'autres corps de métiers.

Formation

La formation d'artisan ou d'artisane en conservation du patrimoine culturel bâti est modulaire et s'acquiert en emploi.

Plusieurs filières sont possibles: horticulture, construction en bois, peinture, maçonnerie/enduit, meubles et menuiserie, pierre naturelle, pavage/murs en pierre sèche et stucs.

Lieux

  • Bienne ou Lucerne (enseignement en allemand) pour les modules communs à toutes les filières;
  • divers lieux en Suisse alémanique (enseignement en allemand) pour les modules spécifiques aux filières.

Durée

  • 2 ans.

Conditions d'admission à l'examen

  • certificat fédéral de capacité dans un métier de la filière choisie (ou titre équivalent) et deux ans d’expérience professionnelle dans un métier de la filière choisie ou expérience professionnelle d’au moins six ans dans un métier de la filière choisie;
  • expérience professionnelle d’au moins un an dans le domaine des édifices, parties d’édifices, ouvrages et installations de valeur historique ou avoir participé de manière notable à cinq projets en lien avec des édifices, parties d’édifices, ouvrages et installations de valeur historique dans la filière choisie.

Titre obtenu

  • brevet fédéral d'artisan ou d'artisane en conservation du patrimoine culturel bâti, avec mention de la filière.

Contenu

  • principes de la conservation du patrimoine culturel bâti et rapport avec l’ouvrage;
  • histoire de l'art et architecture;
  • analyse du bâtiment, physique et chimie du bâtiment;
  • procédure, intervention et entretien;
  • technique de construction, communication, documentation;
  • modules spécifiques aux différentes filières;
  • travail de projet.

Perspectives professionnelles

Les artisans en conservation du patrimoine culturel bâti travaillent en tant que spécialistes dans des petites et moyennes entreprises artisanales. Ils peuvent également s'établir à leur compte. L'activité de conservation du patrimoine culturel bâti est toujours annexe à l'activité du métier de base.

Perfectionnement

Actuellement, il n'existe pas de perfectionnement faisant directement suite au brevet fédéral. Les artisans en conservation du patrimoine bâti peuvent toutefois envisager les perfectionnements suivants:

  • cours organisés par les associations professionnelles sur les techniques propres au métier de base ou sur les techniques de gestion d'entreprise, la comptabilité, etc.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Association "Artisanat en conservation du patrimoine culturel bâti"
Centre de formation Ballenberg
Museumstrasse 131 B
3858 Hofstetten b. Brienz
Tél.: 033 952 80 40
URL: http://www.artisanenc.ch

Autres informations

Qualités requises

  • Habileté manuelle
  • Bonne représentation spatiale
  • Facilité pour le dessin
  • Aptitude pour le calcul
  • Résistance physique
  • Créativité et imagination
  • Sens esthétique
  • Aptitude à travailler en équipe

Intérêts

  • Construction
  • Pierre, terre, verre
  • Travailler le bois
  • Nature