Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Storiste CFC

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Bâtiment, construction
Niveaux de formation
Formation professionnelle initiale
Swissdoc
0.430.68.0

Mise à jour 31.01.2017

Description

Le ou la storiste installent, entretiennent et réparent tous types de stores d'obscurcissement, protecteurs du soleil ou des intempéries. Spécialistes de l'enveloppe des édifices, ils posent des installations à commande manuelle ou automatisée, dans des constructions neuves ou en rénovation, et en assurent la mise en service.

Leurs principales activités consistent à:

Préparation et commande

  • lire et interpréter les plans établis par l'architecte;
  • mesurer sur place, avec exactitude, les encadrements des fenêtres, des vérandas, des balcons, des vitrines; esquisser les connexions;
  • conseiller les clients sur le type d'installation manuelle, électrique ou à commande électronique (volets, stores intérieurs ou extérieurs, à lamelles ou en toile, moustiquaires, etc.), sur le choix des matières (PVC, aluminium, toile, etc.), la forme et la couleur;
  • établir un devis, négocier le coût et fixer les délais;
  • planifier le raccordement des composants électriques ou électroniques de l'installation;
  • commander le système retenu, en contrôler la livraison;
  • organiser le transport et l'entreposage du matériel sur le chantier (bâtiment habité ou inoccupé);

Installation et mise en service

  • monter au besoin un échafaudage et sécuriser les lieux;
  • poser, ajuster et fixer les rails, les coulisseaux, les supports, en fonction du système à installer;
  • fixer les bras et la barre de chute des stores en toile;
  • monter une installation automatique, programmer les commandes électroniques à distance en fonction de l'ensoleillement, de la force du vent, de la pluie;
  • suivre les indications contenues dans la documentation technique du fournisseur; respecter les normes de sécurité et les prescriptions légales;
  • raccorder l'installation et la mettre en service;
  • procéder aux essais, aux réglages et rédiger un rapport;
  • expliquer le fonctionnement au client;

Entretien et réparation

  • contrôler l'état du système de protection solaire, démonter et nettoyer; remplacer les pièces défectueuses;
  • éliminer les déchets et évacuer le matériel selon les directives environnementales en vigueur;
  • améliorer, transformer ou automatiser un système existant, conseiller des produits de remplacement;
  • entretenir le matériel et les outils.

Environnement de travail

Le ou la storiste travaillent le plus souvent seuls ou par deux, selon un horaire régulier. Pour les réparations, ils se rendent chez les clients et s'activent dans un espace déjà meublé et habité. Sur les grands chantiers de construction (immeubles locatifs, bâtiments scolaires, etc.), ils font partie d'une équipe de montage et coordonnent leurs interventions avec celles d'autres professionnels de l'enveloppe des édifices et du bâtiment.

Formation

La formation de storiste s'acquiert par un apprentissage.

Lieux

  • formation pratique dans une entreprise spécialisée;
  • formation théorique (8 x 1 semaine de cours blocs par année) dans une classe intercantonale romande, Les Paccots;
  • cours interentreprises (37 jours sur 3 ans).

Durée

  • 3 ans.

Conditions d'admission

  • scolarité obligatoire achevée;
  • certaines entreprises recourent à un examen d'admission.

Titre obtenu

  • certificat fédéral de capacité (CFC) de storiste.

Possibilité d'obtenir une maturité professionnelle, pendant l'apprentissage ou après l'obtention du CFC, selon des modalités variables d'un canton à l'autre.

Contenu

Les 3 premiers semestres sont communs aux 5 professions de l'enveloppe des édifices (couvreur-se, échafaudeur-se, étancheur-se, façadier-ère, storiste). Dès le 4e semestre, le programme est spécifique à la profession choisie.

Branches théoriques (sur 3 ans) Leçons
Connaissances communes:
Sécurité au travail, protection de la santé et de l'environnement
Pose de couches et de systèmes sur l'enveloppe de l'édifice
300
Connaissances spécifiques aux storistes:
Planification et préparation des systèmes de stores
Montage, maintenance et réparation des systèmes de stores
300
Culture générale 360
Gymnastique et sport 120
Total 1080

Perspectives professionnelles

En Suisse romande, la plupart des storistes travaillent dans des petites et moyennes entreprises du bâtiment spécialisées dans ce genre de travaux. Après quelques années d'expérience, ils peuvent accéder à des postes à responsabilités et remplir des fonctions de chef-fe d'équipe, chef-fe de montage, collaborateur-trice de vente, responsable du service clientèle. Devenir indépendant-e et s'établir à son propre compte est une autre possibilité. Comme dans tous les métiers du bâtiment, les débouchés sont liés à l'évolution de la conjoncture dans le secteur de la construction.

Perfectionnement

Les storistes peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • cours de formation continue proposés par les organisations du monde du travail;
  • apprentissage complémentaire dans un autre métier du champ professionnel de l'enveloppe des édifices: étancheur-se, couvreur-se, échafaudeur-se ou façadier-ère;
  • etc.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Association des fournisseurs suisses de systèmes pour la protection contre le soleil et les intempéries (VSR)
Radgasse 3
Postfach 3377
8021 Zurich 1
Tél.: 043 366 66 60
URL: http://www.storen-vsr.ch

Association des storistes romands (ASR)
Centre patronal
Rte du Lac 2
1094 Paudex
Tél.: 021 796 33 00
URL: http://www.stores-asr.ch

Association Polybat
Ch. de l'Ermitage 40
1619 Les Paccots
Tél.: 021 948 20 40
URL: http://www.polybat.ch
E-mail:

Autres informations

Qualités requises

  • Absence de vertige
  • Bonne représentation spatiale
  • Habileté manuelle
  • Capacité d'adaptation à l'évolution technologique
  • Résistance physique
  • Sens esthétique
  • Disposition à de fréquents déplacements

Intérêts

  • Activité physique
  • Construction