Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Coutelier CFC / Coutelière CFC

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Mécanique, horlogerie, métallurgie - Vente, achat
Niveaux de formation
Formation professionnelle initiale
Swissdoc
0.580.23.0

Mise à jour 25.10.2016

Description

Le coutelier ou la coutelière fabriquent, entretiennent, réparent, aiguisent et vendent tout genre d'instruments tranchants pour le ménage (couteaux, ciseaux, lames de rasoir, etc.), pour les loisirs (couteaux de poche simples ou multifonctions pour militaires, sportifs, randonneurs), pour les professionnels (instruments pour cuisiniers, bouchers, chirurgiens, pédicures, etc.) et pour l'artisanat (cisailles, sécateurs, etc.).

Leurs principales activités consistent à:

Fabrication des lames

  • à partir d'un dessin ou d'un gabarit, tracer et marquer les dimensions de la lame à confectionner sur une pièce brute ou usinée (acier, fonte, matériaux non ferreux, matières synthétiques ou autre matière);
  • scier, cisailler, découper, meuler les tôles ou les profilés en acier pour leur donner la forme désirée;
  • plier à chaud et à froid;
  • mettre en forme la lame dans le métal qui a été chauffé au rouge et appliquer des traitements thermiques pour lui donner la dureté nécessaire;
  • percer des trous traversants ou des trous borgnes, tarauder, fileter, chanfreiner, etc.;
  • procéder à la finition de la lame en la polissant, l'affûtant, la lavant, l'aiguisant selon les propriétés et l'utilité;

Confection des manches et des supports

  • choisir le matériau du manche (corne, os, ivoire, bois, etc.) ou des matériaux high-tech (fibre de carbone, titane anodisé);
  • préparer et façonner les manches et les supports;

Montage et assemblage

  • nettoyer, brosser, lustrer et polir pour obtenir une lame polie, satinée ou brute;
  • mastiquer et coller des matières synthétiques et des métaux;
  • préparer les pièces pour la galvanisation et appliquer les couches anticorrosives les plus usuelles;
  • assembler et ajuster les différentes pièces du modèle (lame, manche, crochet, etc.);

Entretien et réparation

  • juger l'état d'un outil tranchant et procéder aux travaux d'entretien et de nettoyage;
  • remplacer des pièces détachées, des poignées et plaques en métal, en matière synthétique ou en matière organique et les ajuster;
  • aiguiser et affûter les instruments tranchants en tenant compte de la forme et de la qualité;

Vente et commerce

  • vendre les articles produits artisanalement à l'atelier et les ustensiles ou outils fabriqués industriellement;
  • exécuter diverses tâches administratives et commerciales: factures, devis, comptabilité, inventaire des stocks, etc.

Environnement de travail

A côté de quelques grandes entreprises de coutellerie de renommée internationale, la fabrication se fait encore de manière artisanale dans de petites entreprises occupant une ou deux personnes.

Formation

La formation de coutelier ou de coutelière s'acquiert par un apprentissage.

Lieux

  • formation pratique (3 à 4 jours par semaine) dans une coutellerie;
  • formation théorique (1 à 2 jours par semaine) à l'école professionnelle;
  • cours interentreprises (21 jours sur 4 ans).


Durée

  • 4 ans.

Conditions d'admission

  • scolarité obligatoire achevée;
  • certaines entreprises recourent à un examen d'admission.


Titre obtenu

  • certificat fédéral de capacité (CFC) de coutelier ou de coutelière.

Possibilité d'obtenir une maturité professionnelle pendant l'apprentissage ou après l'obtention d'un CFC, selon les modalités variables d'un canton à l'autre.

Contenu*

Branches théoriques (sur 4 ans) Profil
B
Profil
E
Compétences opérationnelles:
- planification des commandes et conseils aux clients
- travaux sur les outils tranchants
40 40
Notions techniques fondamentales:
- mathématiques
- informatique
- techniques de travail et d'apprentissage
- physique
320 400
Anglais technique 80 160
Techniques des matériaux et d'usinage 280 280
Techniques de dessin et des machines 240 280
Electrotechnique et technique de commande 80 160
Projets interdisciplinaires 120 160
Culture générale 480 480
Sport 200 240
Total 1840 2200

* Les apprentis couteliers suivent les mêmes cours que les polymécaniciens, profil B ou E, à l'exception de l'enseignement dans les compétences opérationnelles qui est organisé sous forme de blocs.

Perspectives professionnelles

Le coutelier ou la coutelière peuvent se mettre à leur compte et ouvrir leur propre commerce de coutellerie, après quelques années d'expérience pratique et une formation commerciale complémentaire. En Suisse romande, les places de formation professionnelle initiale sont quasi inexistantes. En Suisse alémanique, une trentaine d'entreprises forment des apprentis.

Aucun CFC n'a été délivré en Suisse romande en 2015.

Perfectionnement

Les couteliers peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • diplôme de chef-fe d'équipe d'industrie, de contremaître-sse d'industrie, formations modulaires en emploi, divers lieux de Suisse romande;
  • brevet fédéral d'agent-e de maintenance, 1 à 2 ans en emploi, Neuchâtel, Sion, Prilly;
  • brevet fédéral d'agent-e de processus, 3 semestres de formation modulaire en emploi, Prilly;
  • brevet fédéral d'expert-e en production, 2 ans de formation modulaire en emploi, divers lieux de Suisse romande;
  • diplôme fédéral de dirigeant-e de maintenance, de maître-sse dans l'industrie, 1 an en emploi, Prilly;
  • diplôme fédéral de maître-esse coutelier-ère;
  • diplôme de technicien-ne ES en processus d'entreprise, en génie mécanique, en microtechniques, en systèmes industriels, à plein temps ou en emploi, divers lieux de Suisse romande;
  • etc.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Swissmechanic
Association suisse d'entreprises mécaniques et techniques
Felsenstrasse 6
8570 Weinfelden
Tél.: 071 626 28 00
URL: http://www.swissmechanic.ch/

Association suisse des maîtres couteliers et de branches annexes
Monsieur H.P. Klötzli
Hohengasse 3
3400 Berthoud
Tél.: 034 422 23 78
URL: http://www.klotzli.com

Autres informations

Qualités requises

  • Aptitude à travailler de façon indépendante
  • Bonne représentation spatiale
  • Habileté manuelle
  • Sens technique
  • Persévérance
  • Précision et minutie
  • Sens commercial

Intérêts

  • Métal
  • Fabrication, montage, réparation et entretien des machines
  • Vente