Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Marin (flotte maritime suisse) / Femme marin (flotte maritime suisse)

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Transports, logistique, véhicules
Niveaux de formation
Autre formation
Swissdoc
0.635.6.0

Mise à jour 08.12.2016

Description

Le marin ou la femme marin dans la flotte maritime suisse travaillent sur des navires, battant pavillon suisse ou étranger, destinés principalement au transport de marchandises. Les marins s'occupent de la conduite, de l'entretien, du chargement et du déchargement des bateaux. La nature de leur travail varie en fonction du service auquel ils sont affectés et de leur position hiérarchique. Certaines activités sont exécutées par un officier ou sous la responsabilité de celui-ci.

Leurs principales activités consistent à:

Service du pont

  • nettoyer le pont et l'extérieur du bateau: éliminer la rouille, décaper, peindre, laver, balayer;
  • entretenir et réparer les câbles, les cordages, les treuils, les écoutilles, etc.;
  • participer aux opérations de chargement et de déchargement; déterminer l'emplacement des marchandises, contrôler le poids de la cargaison;
  • participer au quart: période de garde de quatre heures, assumée à tour de rôle, au cours de laquelle les marins se tiennent sur la passerelle pour surveiller la route maritime, le tableau des commandes comprenant le contrôle radar et le contrôle machine (propulsion, production d'énergie, etc.);
  • aider lors de manoeuvres d'accostage, d'amarrage;

Service des machines

  • nettoyer la salle des machines;
  • vérifier le niveau du carburant et de l'huile dans les citernes;
  • participer à l'entretien des moteurs, des équipements électriques, des pompes, des outils de travail;
  • graisser, régler, dépanner;
  • contrôler le bon fonctionnement des moteurs, procéder aux révisions périodiques;
  • réparer, remplacer les pièces usées ou défectueuses;

Service général ou de subsistance

  • préparer les repas, y compris cuire le pain et les pâtisseries;
  • contrôler les réserves d'eau potable, gérer le stock des aliments;
  • s'occuper du service de table, de l'entretien et du nettoyage des logements et des installations sanitaires.

Environnement de travail

Les marins sont en général pour plus de 6 mois à bord sans interruption. Les conditions de travail sont astreignantes: navigation ininterrompue durant plusieurs jours ou semaines, travail et vie à bord dans un espace restreint, service assuré 24 heures sur 24, les divers équipements et machines devant fonctionner en permanence, tant en haute mer qu'au port ou en rade.

Par ailleurs, la force physique et la promiscuité qu'exige la vie à bord rendent cette profession difficile d'accès pour les femmes. La mixité n'y est pas facilitée.

Formation

En Suisse, il n'existe plus de formation spécifique de marin ou de femme marin répondant aux exigences de la Convention internationale sur les normes de formation des gens de mer (STCW). Une formation reconnue effectuée à l'étranger, par exemple en France ou en Allemagne, permet de s'engager pour un premier stage auprès d'un armateur suisse.

Durée

  • 6 mois de navigation ininterrompue.

Conditions d'admission

  • nationalité suisse;
  • CFC d'une profession de la mécanique ou de la construction métallique, maturité professionnelle ou gymnasiale;
  • savoir nager;
  • 20 ans révolus;
  • bonnes connaissances d'anglais;
  • certificat médical selon la Convention STCW.

Titre obtenu

  • livret de marin délivré par l'Office suisse de la navigation maritime.

Contenu

Les compagnies de navigation maritime se chargent de la formation spécifique de leur personnel.

Perspectives professionnelles

La Suisse n'a pas développé de tradition maritime: seules 6 compagnies possèdent des navires battant pavillon suisse ce qui représente 49 navires au total (liste de ces compagnies sur le site de l'Office suisse de la navigation maritime). Le fait que tout le travail et la formation doivent être effectués à l'étranger réduit l'attractivité de cette profession.
De plus, la navigation commerciale internationale est actuellement secouée par une grande crise. Des débouchés dans ce domaine ne sont donc pas assurés.

Perfectionnement

Les marins peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • maître d'équipage, officier de pont, capitaine;
  • etc.

Tous les 2 ans, les marins sont astreints à des examens médicaux obligatoires pour le renouvellement de leur certificat STCW.

Adresses utiles

Office suisse de la navigation maritime
(Schweizerische Seeschiffahrtsamt)
Elisabethenstrasse 33
4000 Bâle
Tél.: 058 467 11 20
URL: http://www.eda.admin.ch/eda/fr/smno/trasea.html

Autres informations

Qualités requises

  • Disposition à séjourner à l'étranger
  • Aptitude à travailler en équipe
  • Capacité à s'adapter à un horaire irrégulier ou de nuit
  • Résistance physique
  • Sens de l'orientation
  • Résistance aux variations de température
  • Sens technique

Intérêts

  • Activité physique
  • Transports, voyages