Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Science et génie des matériaux: débouchés

Les ingénieurs en science et génie des matériaux analysent et développent des matériaux. Ils travaillent le plus souvent pour des départements de développement de l'industrie des machines et des matières plastiques.

Domaines d’activité

Les ingénieurs en science des matériaux étudient la structure moléculaire des matériaux.

Recherche

Nombre de diplômés en science et génie des matériaux se consacrent à la recherche. On compte cinquante pour cent de doctorants dans cette filière d'études, alors que ce taux n'est que d'environ dix pour cent dans les filières classiques d'ingénieur. Les études en science et génie des matériaux englobent en effet un large éventail de domaines, et c'est en effectuant un travail de doctorat que le diplômé ou la diplômée sont amenés à se spécialiser dans un domaine particulier.

Industrie privée et adminitration publique

Les diplômés en science et génie des matériaux trouvent des emplois dans les laboratoires de développement de l'industrie des machines, des matières plastiques, de la céramique, de l'industrie chimique, de l'industrie métallurgique, horlogère, etc. Ils occupent souvent des postes-clés et font le lien entre le développement et la fabrication. Les hautes écoles spécialisées, les instituts fédéraux de recherche ainsi que l'administration fédérale sont également des employeurs potentiels.

Analyse et création de matériaux

La composition atomique et la structure moléculaire d'un matériau déterminent ses propriétés, c'est-à-dire sa capacité à résister à la traction, à la pression, aux chocs, aux vibrations, à la chaleur et au froid extrêmes ainsi qu'aux produits chimiques, de même que sa capacité à transmettre le mouvement et sa conductibilité. Les ingénieurs en science des matériaux recherchent et mettent au point des matériaux performants et novateurs, des matériaux qui sont économiquement intéressants, facilement recyclables et dont la fabrication ne nécessite que peu d'énergie.
Celui ou celle qui veut travailler dans ce domaine doit posséder des connaissances relevant de la chimie, de la physique et des sciences de base en général, ainsi que des aptitudes pour l'analyse, sans oublier une bonne maîtrise des aspects économiques et environnementaux, notamment.
Les ingénieurs en science des matériaux collaborent étroitement avec des constructeurs, des ingénieurs mécaniciens et divers autres spécialistes, que ce soit pour le développement d'un nouveau matériau ou pour le choix du matériau adapté pour une application donnée. Cela suppose donc qu'ils maîtrisent aussi les aspects techniques et qu'ils aient de solides connaissances dans le domaine des procédés de fabrication et des applications.

Développement et optimisation de matériaux

Parmi les tâches principales des ingénieurs en science des matériaux, on mentionnera le développement de nouveaux matériaux, l'optimisation de matériaux existants ainsi que l'élargissement de l'offre en matériaux pour la production de machines et d'appareils d'usage courant. Ces professionnels sont également appelés à participer au développement de procédés de fabrication et de production. Les solutions qu'ils proposent doivent prendre en compte, notamment, des critères économiques, énergétiques et environnementaux.

Analyse et contrôle des matériaux

Analyser, tester et contrôler des assemblages de matériaux ainsi que leurs différents composants fait aussi partie des activités des ingénieurs en science des matériaux. Pour cela, ils utilisent diverses méthodes d'expertise : procédés mécaniques, chimiques ou électriques, rayons X, ultrasons, etc.
Les ingénieurs en science des matériaux analysent également les défaillances éventuelles. Cette analyse des défaillances permet de déceler la cause de la défectuosité d'une machine ou d'une installation et de déterminer si l'on peut y remédier par le choix d'un autre matériau, par l'amélioration de la construction, ou par la modification du fonctionnement. La sécurité joue ici un rôle non négligeable : il faut s'assurer que les matériaux ne soient pas soumis à de trop fortes sollicitations mécaniques, chimiques ou thermiques, afin d'éliminer au maximum les risques.

Brevets et banques de données

Les ingénieurs en science des matériaux doivent également établir et enregistrer des brevets pour les nouveaux matériaux, et tenir à jour de vastes banques de données. Vu le nombre considérable de matériaux à disposition, il est difficile de déterminer celui qui répondra le mieux aux exigences dans une situation donnée. Disposer de banques de données performantes et interconnectées permet alors de dresser rapidement la liste complète des matériaux les mieux adaptés.

Professions, fonctions

La liste ci-dessous présente quelques professions et fonctions souvent exercées par les diplômés de cette filière.



orientation.ch