Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Physique: débouchés

Les secteurs d'activité des physiciens sont la recherche fondamentale, la recherche appliquée liée aux technologies de pointe et à l'industrie, l'enseignement, le journalisme scientifique et le conseil.

Domaines d’activité

Plus de la moitié des diplômés et diplômées en physique se consacrent, après leurs études, à la rédaction d'une thèse de doctorat. Cela leur permet d'enrichir leur expérience scientifique et de mieux orienter leur carrière. Durant leurs études, les physiciens acquièrent des méthodes de réflexion et de travail qui peuvent être mises à profit dans divers domaines.
Le marché de l'emploi est favorable, voire très favorable, pour les diplômés en physique.

Recherche fondamentale

Les emplois, dans ce domaine, se trouvent dans les hautes écoles ou dans des laboratoires de recherche publics ou privés. La recherche fondamentale exige un haut niveau de spécialisation. Cependant, il faut savoir que plus on est spécialisé, plus les perspectives professionnelles se restreignent. Celui qui veut absolument travailler dans un domaine particulier doit être prêt à chercher un emploi à l'étranger. Pour élargir le choix des emplois possibles, il faut se familiariser avec différents domaines, ce qui n'est pas facile et demande un gros investissement personnel.

Recherche appliquée et développement

De nombreux emplois existent dans la recherche appliquée et le développement de produits pour l'industrie. Les diplômés et diplômées en physique travaillent ainsi, par exemple, dans les secteurs des machines, de l'électroménager, de l'automobile, de l'aéronautique ou de l'astrophysique. Les industries horlogère, chimique et pharmaceutique sont également pourvoyeuses d'emplois.
Dans ce domaine, les diplômés en physique développent des procédés, des techniques de mesure, des appareils et des produits novateurs. Ils testent également des matériaux, exécutent des mandats spécifiques (relatifs à la sécurité, à l'aspect énergétique, etc.), planifient des travaux, ou ont un rôle de conseillers.
Ils peuvent aussi accéder à des postes de direction - de laboratoire, d'équipe, de département, voire d'entreprise - en fonction de leurs qualifications, de leur expérience professionnelle et de leurs compétences personnelles.

Enseignement

Les diplômés et diplômées en physique peuvent enseigner dans les écoles secondaires et les écoles professionnelles. Ils complètent alors généralement leurs études par une formation pédagogique appropriée. L'enseignement dans les hautes écoles spécialisées et les universités est également un débouché courant.

Entreprises de prestations de services

Les entreprises publiques ou privées de prestations de services sont d'autres employeurs potentiels: elles offrent en effet divers postes à des physiciens, comme d'ailleurs à des mathématiciens et à des informaticiens. Les diplômés en physique y sont employés par exemple dans le domaine des technologies de l'information et des communications. Ils peuvent aussi travailler dans le domaine des brevets, dans des services de météorologie, des laboratoires de police, des observatoires, etc.

Gestion des risques

Dans le secteur de la gestion des risques, on fait appel à des physiciens pour estimer des risques objectifs (par exemple, dans un musée, l'influence de l'humidité sur les tableaux), pour calculer les risques d'investissement dans le domaine financier, pour évaluer les risques naturels dans des projets de construction de grande envergure, etc.

Journalisme scientifique et spécialisation

Les diplômés et diplômées en physique peuvent aussi travailler comme journalistes scientifiques pour des journaux ou pour des médias électroniques. La rédaction d'articles scientifiques fait d'ailleurs partie du métier de physicien.
Ils peuvent également envisager de se spécialiser ou de faire un complément de formation dans des disciplines voisines telles que la géophysique, l'astrophysique ou l'astronomie, la météorologie, l'écologie et la protection de l'environnement, l'énergétique, la technique informatique, ou encore la technique médicale.

Marché de l'emploi restreint pour les spécialistes en astronomie

Les possibilités d'emploi sont très limitées pour les diplômés en physique spécialisés en astronomie ou en astrophysique. La plupart de ces spécialistes travaillent dans l'enseignement universitaire ou dans la recherche. Quelques possibilités d'emploi existent aussi dans des organisations de recherche spatiale, dans des centres de calcul, des observatoires ou des planétariums. Comme le marché de l'emploi est limité, en Suisse, et que les projets de recherche sont très souvent internationaux, les diplômés en physique spécialisés en astronomie ou en astrophysique doivent être prêts à travailler à l'étranger, même sur le long terme.

Professions, fonctions

La liste ci-dessous présente quelques professions et fonctions souvent exercées par les diplômés de cette filière.



orientation.ch