?global_aria_skip_link_title?

Recherche

Aide en ferblanterie AFP

Catégories
Domaines professionnels
Bâtiment, construction
Niveaux de formation
Formation professionnelle initiale
Swissdoc
0.440.109.0

Mise à jour 03.11.2022

Prendre les mesures

Prendre les mesures

Les ferblantiers et ferblantières se rendent d’abord sur le chantier pour se faire une idée du travail, prendre des mesures et réaliser des esquisses.

Copyright SDBB | CSFO, Frederic Meyer

Prendre les mesures
Etudier les plans

Etudier les plans

La fabrication des pièces repose sur des plans ou des croquis, qu’il faut savoir lire, interpréter et appliquer correctement.

Copyright SDBB | CSFO, Frederic Meyer

Etudier les plans
Découper la tôle

Découper la tôle

Selon les matériaux utilisés (cuivre, acier inoxydable, etc.), les ferblantiers se servent de différents outils et machines pour découper les plaques.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Parel

Découper la tôle
Façonner les pièces

Façonner les pièces

Ces professionnels donnent aux pièces la forme souhaitée en les pliant avec une machine ou en les martelant.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Parel

Façonner les pièces
Techniques d’assemblage

Techniques d’assemblage

Une fois pliées, les pièces sont fixées ou assemblées par brasage, soudage, agrafage, vissage ou encore rivetage.

Copyright SDBB | CSFO, Frederic Meyer

Techniques d’assemblage
Montage

Montage

Sur le chantier, les ferblantiers installent les chéneaux ou les tuyaux de descente et posent les revêtements contre les façades des bâtiments.

Copyright SDBB | CSFO, Frederic Meyer

Montage
Travail en hauteur

Travail en hauteur

Ces professionnels travaillent souvent sur des échafaudages ou au sommet des toits. Leur sécurité doit être assurée en permanence.

Copyright SDBB | CSFO, Frederic Meyer

Travail en hauteur
Eléments décoratifs

Eléments décoratifs

Les ferblantiers peuvent aussi créer, fabriquer et restaurer des objets décoratifs en tôle: poinçons de clochers, girouettes, sculptures, etc.

Copyright SDBB | CSFO, Frederic Meyer

Eléments décoratifs

Description

Les aides en ferblanterie réalisent des travaux de protection des bâtiments contre la pluie, la neige, la grêle et autres intempéries. Sous la responsabilité de ferblantiers, ils assurent l'étanchéité des toits et des façades en façonnant des feuilles de tôle. Ils fabriquent différents éléments comme des tuyaux d'écoulement ou des bordures de fenêtres. Ces professionnels travaillent sur des bâtiments en rénovation ou de nouvelles constructions.

Leurs principales activités consistent à :

Préparation du travail

  • réceptionner les mandats confiés par leurs supérieurs comme les ferblantiers, contremaîtres en ferblanterie, chefs d'atelier, responsables du montage ou du projet, etc.;
  • participer à la prise des mesures sur les toits et les façades des bâtiments;
  • réaliser, à la main ou avec un outil numérique, un croquis des éléments de ferblanterie ou de tôle profilée qui seront posés sur les toits, les façades, etc.;
  • calculer la quantité de matériel nécessaire pour la fabrication et le commander;
  • identifier les risques que présente le poste de travail: danger de chute, substances toxiques, pollution, etc.;

Fabrication des éléments

  • à l'atelier, collaborer à la fabrication des éléments de ferblanterie: tuyaux d'écoulement, bordures de fenêtres, conduits de cheminées, chéneaux, etc.;
  • marquer ou découper la tôle à l'aide de machines ou d'outils manuels: cisailles, lignes de refendage, etc.;
  • plier, cintrer ou presser la tôle pour lui donner la forme désirée;
  • assembler les feuilles de tôles en éléments de ferblanteries, à l'aide de diverses techniques d'assemblage: emboîtage, vissage, collage, rivetage (aux moyens de rivets), soudage (en les chauffant), etc.;
  • procéder aux finitions des raccords entre les différents éléments de ferblanterie;
  • charger les éléments de ferblanterie et les outils tels que cloueuse, perceuse, ou encore visseuse dans le véhicule pour les transporter sur le chantier;

Montage

  • sur le chantier, aider au montage et à la pose des éléments de ferblanterie sur les toits et les façades;
  • monter les éléments de ferblanterie sur la structure du bâtiment; les fixer à l'aide de techniques appropriées: rivetage, brasage, agrafage, etc.;
  • réaliser des joints et des raccords;
  • aider à l'installation des ouvrages de ferblanterie décorative comme des frontons de lucarne ou des pointes de clochers, des installations solaires ou encore des paratonnerres;
  • étancher les éléments de ferblanterie, par masticage par exemple;
  • trier et éliminer les déchets par matériau en respectant les normes environnementales: cuivre, aluminium, etc.

Environnement de travail

Les aides en ferblanterie travaillent dans des entreprises de ferblanterie de toutes tailles. Ils exercent leurs activités la plupart du temps en équipe, à l'atelier et sur les chantiers, dans une ambiance parfois bruyante. Les ferblantiers leur distribuent leurs tâches. Les aides en ferblanterie sont aussi en contact avec les chefs de chantier, les clients, les fournisseurs et les spécialistes d'autres corps de métier comme les maçons, les façadiers, les couvreurs, les charpentiers, etc. Sur les chantiers, ces professionnels travaillent à l'extérieur par tous les temps et se déplacent souvent à plusieurs mètres du sol, sur des échafaudages et des toits. Ils portent un équipement de sécurité: casque, gants ou encore lunettes de protection. Leurs horaires sont en principe réguliers. Parfois, ils doivent travailler plus longtemps pour respecter les délais. 

Formation

La formation d'aide en ferblanterie s'acquiert par un apprentissage.

Lieux

  • formation pratique (4 jours par semaine) dans une entreprise de ferblanterie;
  • formation théorique (1 jours par semaine) à l'école professionnelle;
  • cours interentreprises (21 jours sur 2 ans).

Durée

  • 2 ans.

Conditions d'admission

  • scolarité obligatoire achevée;
  • certaines entreprises ou écoles recourent à un examen d'admission.

Titre obtenu

  • attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) d'aide en ferblanterie.

Contenu

Branches théoriques (sur 2 ans):

  • planification des travaux;
  • fabrication d'éléments de ferblanterie;
  • montage d'éléments de ferblanterie, de tôles profilées et d'éléments préfabriqués.

Perspectives professionnelles

La plupart des aides en ferblanterie travaillent dans des entreprises de ferblanterie de toutes tailles. Les personnes intéressées par cette profession n'ont en général pas de difficulté à trouver une place d'apprentissage. L'efficience énergétique est devenue une question centrale dans le domaine de la construction. Cela permet de nombreuses possibilités d'évolution pour ces professionnels de la technique du bâtiment.

Perfectionnement

Les aides en ferblanterie peuvent envisager un complément de formation pour obtenir le certificat fédéral de capacité (CFC) de ferblantier. Un CFC est nécessaire pour accéder à la maturité professionnelle, et est exigé pour suivre une formation supérieure (p.ex. brevet fédéral). Ils peuvent également envisager des perfectionnements proposés par les organisations du monde du travail, etc.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment (suissetec)
Secrétariat romand
Route des Longues Raies 11
Case postale 251
2013 Colombier NE
Tél.: 032 843 49 50
URL: http://www.suissetec.ch/

Autres informations

Qualités requises

  • Habileté manuelle
  • Aptitude à travailler en équipe
  • Résistance physique
  • Sens technique
  • Autonomie et débrouillardise
  • Disposition à de fréquents déplacements
  • Absence de vertige
  • Bonne représentation spatiale

Intérêts

  • Construction
  • Métal
  • Activité physique

orientation.ch