Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Correcteur BF / Correctrice BF

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Industrie graphique
Niveaux de formation
Formation professionnelle supérieure
Swissdoc
0.532.5.0

Mise à jour 25.04.2016

Description

Le correcteur ou la correctrice contrôlent les textes destinés à être imprimés ou édités sur différents supports (brochures, livres, affiches, journaux, sites Internet, etc.). Ils vérifient l'orthographe et la mise en page, mais aussi la cohérence du texte qui peut être modifiée par un mot manquant, une faute de virgule, etc. En principe, les imprimés sont corrigés trois fois: à l'écran d'abord, sur feuilles imprimées ensuite, et finalement sur l'épreuve destinée à l'imprimerie (bon à tirer).

Leurs principales activités consistent à:

Prélecture et correction du texte

  • identifier la copie (nom donné au texte), contrôler la présence de toutes les feuilles;
  • lire le texte, rechercher et indiquer les fautes d'orthographe, de grammaire, de ponctuation, de syntaxe et de style;
  • unifier la manière d'orthographier certains mots ou sigles, de citer les nombres (en chiffres ou en lettres);
  • contrôler le respect des règles typographiques: emploi des majuscules, de l'italique, du gras, des capitales, usage de tirets ou des guillemets, etc.;
  • vérifier les dates historiques à l'aide d'un dictionnaire ou en se référant aux renseignements donnés ailleurs dans l'ouvrage;
  • mettre en ordre les notes de bas de page, vérifier les illustrations, les schémas;
  • annoter la copie de manière méthodique en utilisant des codes précis (les modifications à apporter doivent être clairement identifiables lors de la correction);
  • relire des textes numériques directement sur l'écran et effectuer les corrections;
  • vérifier les textes retranscrits sur support informatique d'après des manuscrits;
  • si nécessaire, contacter l'auteur pour signaler des oublis, les passages incomplets ou incohérents;

Indications techniques (mise en forme)

  • indiquer sur le manuscrit, la copie ou sur une fiche d'accompagnement les caractéristiques techniques à respecter pour la mise en forme du texte: tailles et caractères pour le texte de base, les titres, les sous-titres, les notes, etc.;
  • donner toutes les indications de mise en page: justification, renforcements de paragraphes, alinéas, interlignes, etc.;

Epreuves d'imprimerie (bon à tirer)

  • vérifier à nouveau les corrections demandées, contrôler la présence de tous les éléments (textes, illustrations, légendes, etc.) et la mise en forme;
  • examiner l'exactitude et la propreté du montage.

Environnement de travail

Les correcteurs travaillent seuls, dans une imprimerie, chez un éditeur de presse ou dans une maison d'édition. Ils peuvent aussi pratiquer leur métier à titre indépendant, comme activité accessoire, car il est difficile de vivre uniquement de la correction des textes.

Leur horaire de travail est régulier mais peut parfois s'adapter aux délais de parution.

Formation

La formation de correcteur ou de correctrice s'acquiert en emploi.

Lieux

  • formation pratique dans une imprimerie, un quotidien, une maison d'édition;
  • formation théorique dispensée par l'Association suisse pour la communication visuelle (Viscom) à Berne (cours par correspondance).

Durée

  • 2 ans.

Conditions d'admission au cours Viscom

  • CFC d'une profession de l'industrie graphique ou 1 année de pratique à plein temps dans le domaine de la correction;
  • admission sur dossier possible;
  • test d'aptitudes.

Conditions d'admission à l'examen

  • CFC du domaine prépresse de l'industrie graphique + 1 an d'expérience professionnelle en tant que correcteur ou correctrice;
  • CFC d'un autre domaine et/ou maturité + 3 ans d'expérience professionnelle en tant que correcteur ou correctrice;
  • 8 ans d'expérience professionnelle en tant que correcteur ou correctrice.

Titre obtenu

  • brevet fédéral de correcteur ou de correctrice.

Contenu

  • langue maternelle: analyse grammaticale et logique, application des règles, orthographe, style, culture générale, sortes de mots, construction de phrases, règles et difficultés orthographiques.
  • technologie professionnelle: technique professionnelle, utilisation de la documentation, ouvrages de référence, techniques de travail, situation dans l'entreprise, technique de lecture, procédés de composition, connaissances linguistiques, formats, normes et prescriptions, organisation du travail.
  • langue étrangère (allemand ou anglais): grammaire, orthographe, technique de composition, ouvrages de référence.

Perspectives professionnelles

Dans les grandes imprimeries et maisons d'édition, les correcteurs et correctrices peuvent exercer différentes fonctions, se spécialiser dans un type de collection (livres médicaux, littérature enfantine, etc.), devenir responsables d'un département ou de la production.

L'industrie multimédia (concepteurs de sites Internet, de DVD, de CD-ROM, etc.) leur offre également quelques possibilités d'emploi.
Dans les petites imprimeries, les programmes de correction automatique ont toutefois tendance à remplacer le travail minutieux fourni par les professionnels.

Perfectionnement

La formation de correcteur ou de correctrice offre peu de possibilités de spécialisations. Des connaissances dans une terminologie particulière (informatique ou médecine par exemple) ou dans une ou plusieurs langues étrangères permettent cependant aux correcteurs d'évoluer dans leur métier.

Dans le domaine de l'imprimerie, ils peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • brevet fédéral d'agent-e commercial-e de l'imprimerie, 2 ans en emploi, Zurich;
  • diplôme fédéral de manager en publications, 1 semestre en emploi, Zurich.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Association romande des correcteurs d'imprimerie (ARCI)
Secrétariat : M. Rémy Bovey
Confrérie 22
1800 Vevey
Tél.: 021 921 09 49
URL: http://www.arci.ch

VISCOM - Association suisse pour la communication visuelle
Speichergasse 35
Case postale 678
3000 Bern 7
Tél.: 058 225 55 00
URL: http://www.viscom.ch

Autres informations

Qualités requises

  • Précision et minutie
  • Aptitude à travailler de façon indépendante
  • Bonne mémoire
  • Bonne acuité visuelle
  • Capacité de concentration
  • Facilité de rédaction
  • Esprit méthodique

Intérêts

  • Arts graphiques