Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Traducteur / Traductrice

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Médias et communication
Niveaux de formation
Formation HES, HEP, EPF ou universitaire
Swissdoc
0.811.15.0 - 0.811.20.0

Mise à jour 26.08.2016

Images (6)

Un vocabulaire vaste et précis
Un vocabulaire vaste et précis

Un vocabulaire vaste et précis

Les bases terminologiques consultées et mises à jour par les traducteurs répertorient des informations sur de nombreux termes spécialisés.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

Un vocabulaire vaste et précis
Travail de révision

Travail de révision

Dans les services de traduction, la relecture de textes traduits par des collègues occupe une place importante.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

Travail de révision
Se tenir au courant

Se tenir au courant

La lecture de journaux et magazines spécialisés dans plusieurs langues, indispensable pour l'apport de termes et connaissances techniques, fait partie du quotidien des traducteurs.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

Se tenir au courant
Contact avec les auteurs

Contact avec les auteurs

Lecteurs très attentifs, les traducteurs n'hésitent pas à proposer des améliorations à l'auteur du texte source, en termes de clarté notamment.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

Contact avec les auteurs
Recherches sur Internet

Recherches sur Internet

Les traducteurs et interprètes recourent de moins en moins aux bibliothèques et à la documentation physique pour leurs recherches.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

Recherches sur Internet
En aval d'un projet

En aval d'un projet

Les traducteurs sont parfois impliqués dès le début d'un projet de communication multilingue, notamment dans les grandes entreprises.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

En aval d'un projet

Description

Le traducteur ou la traductrice servent d'intermédiaires entre les hommes, les organisations, les entreprises, les gouvernements ou les institutions de pays ou de régions de langues différentes pour leur permettre de communiquer par écrit. Les mandats qui leur sont confiés sont très divers: documents de relations publiques, procès-verbaux de conférences, exposés économiques ou textes à caractère technique ou scientifique, communiqués de presse, textes littéraires ou synchronisation pour le cinéma.

Leurs principales activités consistent à:

Préparation

  • définir le mandat avec l'employeur ou avec le client;
  • réunir la documentation nécessaire sur le domaine concerné;
  • prendre contact avec l'auteur du texte original, au besoin, afin de clarifier certains points;
  • comprendre parfaitement le message afin de le reformuler avec toutes ses nuances;
  • tenir compte de la mentalité et de la culture des pays concernés (expressions et termes utilisés dans le langage courant);

Traduction

  • restituer par écrit et dans sa langue maternelle (langue active) le message rédigé dans une langue étrangère;
  • rechercher les termes particuliers dans un dictionnaire, dans une encyclopédie, dans un fichier conventionnel ou informatisé;
  • utiliser l'informatique comme aide à la traduction (bases de données terminologiques, logiciels de traduction automatique, Internet);
  • créer et développer une banque de données ainsi qu'un réseau d'informateurs utiles pour résoudre un problème linguistique ou pour recevoir l'éclairage du spécialiste;
  • vérifier tout élément pour lequel un doute subsiste;
  • saisir la traduction sur ordinateur (traitement de texte);
  • respecter les délais fixés, tenir les engagements pris;
  • établir une facture pour le client;
  • prospecter le marché pour se créer, développer et renouveler une clientèle.

Environnement de travail

Les traducteurs passent le plus clair de leur temps seuls sur les textes à traduire. Ceux-ci leur sont souvent remis à la dernière minute et les délais pour les rendre sont parfois très courts. Les traducteurs réaménagent régulièrement leur emploi du temps pour faire face aux mandats qui leur sont proposés.

Formation

La formation de traducteur ou de traductrice s'acquiert par des études dans une haute école spécialisée ou à l'université.

Lieux

  • Faculté de traduction et d'interprétation (FTI) de l'Université de Genève;
  • Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften (ZHAW).

Durée

  • 6 semestres pour le bachelor et 4 semestres supplémentaires pour le master (FTI);
  • 6 semestres pour le bachelor et 3 semestres supplémentaires pour le master (ZHAW).

Conditions d'admission

FTI:

  • maturité gymnasiale ou titre jugé équivalent;
  • choix d'une combinaison linguistique correspondant aux enseignements assurés à la FTI (1 langue active A et 2 langues passives B1 et B2);
  • examen d'admission dans les 3 langues.

Langue A: langue maternelle ou de culture, considérée comme langue active, utilisée comme langue d'arrivée en traduction.
Langues B1 et B2: langues secondes, considérées comme langues passives, utilisées comme langues de départ en traduction.

ZHAW:

  • maturité gymnasiale, professionnelle ou spécialisée, ou titre jugé équivalent;
  • examen d'aptitudes.

Titres obtenus

  • bachelor et/ou master pour la FTI;
  • bachelor HES et/ou master HES pour la ZHAW.

Contenu

A la FTI, à titre indicatif:

  • bachelor: méthodologie de la traduction, analyse des langues A, B1 et B2, linguistique, technologies de l'information et de la communication, outils d'aide au traducteur, communication interculturelle et médiation linguistique, théories et stratégies de la communication, pratique de la traduction, etc., ainsi qu'un semestre dans une autre université en Suisse ou à l'étranger;
  • master, 4 orientations: traductologie, traduction spécialisée, traduction spécialisée-orientation traduction juridique, technologies de la traduction.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/etudes.

Perspectives professionnelles

Le traducteur ou la traductrice peuvent devenir salariés, le plus souvent auprès d'une organisation internationale (Organisation des Nations Unies, Union européenne), d'une entreprise multinationale ou portée vers le commerce avec l'étranger (grandes banques, instituts financiers, télécommunications), d'une administration fédérale ou cantonale, voire des services judiciaires ou de police.

Ils ont également la possibilité de pratiquer leur métier en indépendant ("free-lance"). Dans ce cas, les traducteurs doivent se créer une clientèle. Ils peuvent organiser leur travail à leur convenance, mais la charge de travail peut varier énormément d'un mois à l'autre.

Perfectionnement

Les traducteurs peuvent envisager les perfectionnements suivants:

FTI:

  • divers cours de formation continue sur des thèmes variés tels que la révision des traductions, la traduction de textes juridiques dans le contexte suisse, les systèmes de mémoire de traduction, etc.;
  • certificat complémentaire en traduction, 2-4 semestres;
  • doctorat en traductologie, en traitement informatique multilingue ou en gestion de la communication multilingue.

ZHAW:

  • divers cours de formation continue sur des thèmes variés tels que révision, outils terminologiques, etc.;
  • Certificate of Advanced Studies (CAS) en traduction spécialisée, en terminologie, ou en rédaction et documentation techniques.

L'Association suisse des traducteurs, terminologues et interprètes propose en outre différents cours et séminaires de formation continue en Suisse et à l'étranger.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Association suisse des traducteurs, terminologues et interprètes (ASTTI)
Altenbergstrasse 29
Case postale 686
3000 Berne 8
Tél.: 031 313 88 10
URL: http://www.astti.ch

ZHAW Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften
Departement Angewandte Linguistik
IUED Institut für Übersetzen und Dolmetschen
Theaterstrasse 15c
8401 Winterthur
Tél.: 058 934 60 60
URL: http://www.linguistik.zhaw.ch/

Université de Genève - Faculté de traduction et d'interprétation
Uni Mail
Bd du Pont-d'Arve 40
1211 Genève 4
Tél.: 022 379 71 11
URL: http://www.unige.ch/traduction-interpretation

Autres informations

Qualités requises

  • Aptitude à travailler de façon indépendante
  • Capacité de concentration
  • Esprit de synthèse
  • Facilité de rédaction
  • Facilité pour les langues
  • Rapidité d'exécution
  • Rigueur

Intérêts

  • Secteur administratif, commercial
  • Langues