Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Technicien du son BF / Technicienne du son BF

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Arts appliqués, arts, musique - Médias et communication
Niveaux de formation
Formation professionnelle supérieure
Swissdoc
0.814.43.0

Mise à jour 09.05.2017

Description

Le technicien ou la technicienne du son veillent à la qualité du son dans les médias audiovisuels (télévision, cinéma, multimédia), à la radio, dans des studios d'enregistrement, ainsi que dans les spectacles ou les concerts. Ils doivent savoir manier l'ensemble des appareils et systèmes audio (microphones, tables de mixage, logiciels audio, etc.) et maîtriser les techniques de prise de son.

Leurs principales activités consistent à:

Au cinéma

  • avant le tournage, faire les choix techniques d'enregistrements en fonction des indications des réalisateurs et des plans de travail (dissimuler les micros dans le décor, sur les vêtements des acteurs, etc.);
  • donner des indications (mouvements des caméras, déplacements des comédiens, etc.) à l'assistant-e (perchman-woman) chargé-e de tenir le micro au-dessus des comédiens à l'aide d'une perche;
  • assurer la qualité de la restitution des dialogues et la netteté du son en éliminant les bruits parasites enregistrés lors de la prise de son en direct;
  • enregistrer des bruits d'ambiances ou des éléments sonores destinés à "habiller" l'image et les dialogues;
  • mixer sur une console les sons enregistrés pour une même scène par différents micros;
  • assister le ou la monteur-euse de film pour assurer la synchronisation entre les images et le son;
  • mixer les sons directs (enregistrés durant la scène), les sons seuls, les sons issus du doublage et du bruitage, la musique du film et les voix off;

A la télévision ou à la radio

  • préparer et mettre en place le matériel de prise de son sur le plateau, en respectant les contraintes propres au domaine radio ou télévisuel;
  • faire des essais de micro et d'effets spéciaux;
  • pendant l'émission, assurer la régie son, mixer la prise de son, les play-back, les inserts musicaux sur une console; certains techniciens du son se spécialisent dans un domaine particulier (informations, musique, créations et fictions, variétés);
  • effectuer des prises de son à l'extérieur, pour accompagner le reportage d'un-e journaliste;

En studio d'enregistrement

  • enregistrer séparément chaque musicien-ne, afin de capter un son clair;
  • programmer les micro-ordinateurs musicaux, harmoniseurs de son ou synthétiseurs;
  • retravailler les sons (accentuer les aigus, les graves, etc.), introduire des effets spéciaux sur un instrument;
  • créer une "identité musicale" du disque, en mixant les différentes pistes de la table de mixage.

Environnement de travail

Les techniciens du son travaillent tantôt à l'intérieur dans une cabine son, tantôt à l'extérieur lors de tournages et d'émissions en direct. Ils sont amenés à se spécialiser dans un domaine particulier (radio, TV, cinéma), chaque secteur disposant d'équipements spécifiques pour capter et diffuser des enregistrements. Les techniciens du son collaborent avec des réalisateurs, des illustrateurs sonores, des animateurs, etc. Leurs horaires de travail sont souvent irréguliers (soir, nuit, week-end).

Formation

La formation de technicien ou de technicienne du son s'acquiert en emploi. Elle est organisée tous les deux ans.

Lieu

  • Lausanne.

Durée

  • 24 mois.

Conditions d'admission (à l'examen)

  • CFC d'électronicien-ne en multimédia, d'électronicien-ne, d'informaticien-ne, de médiamaticien-ne, d'Interactive Media Designer ou titre jugé équivalent + 18 mois d'expérience professionnelle dans les domaines de la technique du son;
  • autre CFC, maturité ou titre jugé équivalent + 2 ans d'expérience professionnelle dans les domaines de la technique du son;
  • autre profil + 5 ans d'expérience professionnelle dans les domaines de la technique du son.

Remarque: le certificat d'assistant-e audio CFMS constitue une bonne préparation au brevet fédéral.

Titre obtenu

  • brevet fédéral de technicien ou de technicienne du son.

Contenu (branches d'examen)

  • acoustique et électroacoustique;
  • techniques de sonorisation;
  • électronique audio analogique et numérique;
  • techniques radio/TV et webcast;
  • techniques d'enregistrement et de post-production;
  • musique et formation de l'oreille;
  • techniques appliquées de l'enregistrement, de la post-production et de la sonorisation.

Coût

  • écolage: CHF 5'250.- par semestre.

Remarques: la Radio Télévision Suisse (RTS) propose également des stages de technicien-ne du son. Il est possible de suivre une formation similaire à Genève au SAE Institute , établissement privé. Le diplôme délivré ne débouche cependant pas sur un titre officiellement reconnu.

Perspectives professionnelles

Le technicien ou la technicienne du son peuvent se spécialiser et travailler après quelques années d'expérience dans la post-production, à savoir des mixages de plusieurs sources sonores pour des magazines (interview, ambiance, commentaire, musique, etc.), des fictions ou des mixages plus simples pour le téléjournal, le mixage à la télévision, au cinéma et dans des studios d'enregistrement.

Ceux qui possèdent une très bonne culture musicale (solfège, lecture de partitions et, éventuellement, maîtrise d'un instrument) peuvent accéder, si l'occasion se présente, au poste de régisseur-euse musical-e.

Le marché de l'emploi est restreint en Suisse. Des postes existent dans des maisons de production spécialisées dans les enregistrements sonores (disques, concerts, festivals, etc.), des théâtres et des institutions dans le domaine musical (Grand-Théâtre de Genève, Auditorium Stravinski de Montreux, par exemple).

Perfectionnement

La Radio Télévision Suisse (RTS), la Fondation de formation continue pour le cinéma et l'audiovisuel à Lausanne (www.focal.ch), l'Audio Engineering Society (AES) ainsi que de nombreuses écoles à l'étranger proposent différents cours et séminaires thématiques de durée variable. Ces cours sont destinés à des personnes au bénéfice d'une expérience professionnelle dans l'audiovisuel.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Audio Engineering Society (AES)
Swiss Section
Mme Véronique Adam
Rue des Jardins 2
1205 Genève
Tél.: 022 320 52 24
URL: http://www.swissaes.org

Centre de formation aux métiers du son et de l’image (CFMS)
Place de l’Europe 7
1003 Lausanne
Tél.: 021 312 22 21
Mobile: 076 329 47 36
URL: http://www.cfms.ch
E-mail:

Radio Télévision Suisse - RTS
Ressources humaines et formation
Av. du Temple 40
Case postale 78
1010 Lausanne
Tél.: 058 236 36 36
URL: http://www.rts.ch

Autres informations

Qualités requises

  • Aptitude à travailler en équipe
  • Bonne ouïe
  • Capacité d'adaptation à l'évolution technologique
  • Capacité à s'adapter à un horaire irrégulier ou de nuit
  • Sens technique
  • Oreille musicale
  • Précision et minutie

Intérêts

  • Documentation, marketing, médias, publicité
  • Spectacle
  • Musique