Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Travaux de maintenance: En raison des travaux de maintenance sur les serveurs d’orientation.ch, il faut s'attendre à des interruptions le mardi 25 septembre entre 18h00 et 00h00.

Génie mécanique: débouchés

Les diplômés en génie mécanique imaginent et construisent des machines, des outils et des appareils. Ils trouvent des débouchés dans tous les secteurs de l'industrie privée touchant à ces éléments et dans des laboratoires de recherche.

Domaines d’activité

On rencontre les diplômés dans des laboratoires de recherche et des départements techniques, mais aussi au niveau de la planification et de l'organisation, de la vente et de la direction d'entreprise. Ils assurent également l'installation de machines et d'appareils, ainsi que le conseil à la clientèle.

Production de machines

La diversité des machines et des produits conçus par les ingénieurs mécaniciens est impressionnante: petits instruments de mesure, appareils ménagers, moyens de télécommunication, machines de bureau, d'impression ou d'emballage, turbines, moteurs de bateaux, automobiles, avions, centrales électriques ou solaires, usines d'incinération de déchets, etc. Ces professionnels s'occupent aussi de la planification et de l'organisation de la chaîne de production industrielle, du contrôle de la qualité, de l'amélioration des processus de fabrication, de l'information et du conseil à la clientèle, notamment.

Recherche, conception, fabrication, vente

Les ingénieurs mécaniciens œuvrent à différents niveaux:

  • Dans la recherche, ils étudient sur le plan théorique et expérimental les possibilités d'application pratique de nouveaux produits, appareils et machines, et ils développent plus avant les procédés de production.
  • Dans la conception, ils dessinent les plans de base de machines ou d'installations, calculent leurs dimensions globales et établissent leurs caractéristiques et données principales.
  • Dans la fabrication, ils mettent au point une pièce, une machine ou une installation correspondant au profil préétabli ; sa réalisation est ensuite confiée aux dessinateurs et aux techniciens.
  • Dans la vente, ils sont les répondants de l'entreprise auprès de la clientèle. Ils évaluent la rentabilité et le succès commercial des produits, observent les avancées de la concurrence, prospectent les marchés, calculent les prix et établissent les offres.
  • Dans la direction d'entreprise, ils sont à la tête d'une unité de production ou de l'entreprise. Le travail à ce niveau implique souvent d'avoir suivi une formation continue en économie ou en gestion d'entreprise.

Développement d'une installation de production

Le développement et l'optimisation d'une installation de production exigent de nombreuses opérations. Il faut sans cesse analyser les procédés, les reconsidérer en fonction des nouvelles connaissances scientifiques, trouver des solutions de remplacement, modifier ou repenser complètement des appareils. Ce domaine est donc plus particulièrement ouvert aux ingénieurs mécaniciens spécialisés en technique des procédés.

Robotique, technologie médicale, industrie chimique

De par leur formation, les diplômés en génie mécanique ont une compréhension poussée du domaine technique, de solides connaissances en mathématiques, en physique et en chimie, ainsi que d'excellentes capacités d'abstraction et d'analyse. Ils possèdent aussi de bonnes aptitudes au travail en équipe, car ils doivent constamment collaborer avec des spécialistes d'autres domaines. Leur formation polyvalente leur permet d'accéder à des activités et des emplois variés dans des domaines aussi divers que la robotique, la technologie médicale, l'industrie chimique, la mécatronique (qui se situe au carrefour de la mécanique, de l'électronique et de l'informatique), l'industrie des métaux, la technologie environnementale, les transports, etc.

Enseignement et conseil

Parmi d'autres débouchés possibles pour les diplômés en génie mécanique, on peut citer l'enseignement dans les écoles d'ingénieurs, la supervision de machines et d'installations, le travail dans le domaine des brevets, la formation continue en entreprise, ainsi que le conseil auprès d'entreprises, de banques ou d'assurances. Il est plutôt rare que les professionnels du génie mécanique choisissent le statut d'indépendant.

Professions, fonctions

La liste ci-dessous présente quelques professions et fonctions souvent exercées par les diplômés de cette filière.



orientation.ch