Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Pharmacie, sciences pharmaceutiques: débouchés

La formation scientifique et médicale des diplômés en pharmacie et sciences pharmaceutiques leur donne accès à des débouchés très variés. La plupart des pharmaciens travaillent toutefois dans une pharmacie publique ou dans une pharmacie d’hôpital.

Domaines d’activité

Les pharmaciens et pharmaciennes sont des membres du corps médical spécialisés dans le domaine des médicaments. Ils et elles sont les intermédiaires entre l’industrie pharmaceutique, les médecins et la population.

Formation postgrade et spécialisation

Pour travailler dans les pharmacies publiques ou dans les pharmacies d’hôpital, il faut avoir accompli une année d’assistanat en officine et/ou en hôpital et avoir obtenu le titre de master en pharmacie accompagné du diplôme fédéral de pharmacien. Il est possible d’ouvrir sa propre pharmacie ou de reprendre une pharmacie existante après deux ans d’activité professionnelle en tant qu’employé qualifié (par exemple comme pharmacien suppléant). Pour travailler dans la recherche ou dans l’industrie, il faudra avoir obtenu un master en sciences pharmaceutiques. Celles et ceux qui veulent travailler dans la recherche, mais aussi dans l’enseignement, font souvent un doctorat. Par ailleurs, différentes formations postgrades donnent des qualifications pour des champs professionnels spécialisés:

  • Pharmacie d’officine
  • Pharmacie hospitalière
  • Pharmacie clinique
  • Industrie pharmaceutique
  • Pharmacie vétérinaire
  • Homéopathie classique
  • Alimentation humaine
  • Public Health (master)
  • Health Administration (master)
  • Medical Education (master)

Pharmacies publiques

La plupart des pharmaciens et pharmaciennes (environ 80%) travaillent dans des pharmacies publiques. Ils sont responsables de la vente de médicaments à la population. L’assortiment comprend entre 5'000 et 15'000 produits. Ce domaine d’activités nécessite des connaissances pharmaceutiques et médicales étendues ainsi que des compétences en gestion d’entreprise. La relation avec les patients et les clients, ainsi que la collaboration avec les médecins, tient également une place très importante.

Pharmacies d’hôpital

Les grands hôpitaux possèdent leur propre pharmacie. Les pharmaciens se chargent des médicaments pour les malades. Ils fabriquent des préparations adaptées pour chaque patient selon des directives élaborées en collaboration avec les médecins. De nombreux médicaments sont également utilisés dans le cadre de recherches cliniques.

Industrie

Les pharmaciens de l’industrie chimique et pharmaceutique travaillent surtout dans les domaines suivants: recherche et développement galéniques (mise en forme des produits pharmaceutiques), production, contrôle de la qualité. Dans le domaine information/documentation, ils procèdent à la mise à jour de la littérature spécialisée et rassemblent notamment des informations sur les patients. La recherche préclinique, clinique ou fondamentale, le marketing, la vente, ainsi que la procédure d’admission et d’enregistrement de médicaments constituent d’autres domaines d’activités possibles dans l’industrie. Les collaborations avec d’autres spécialistes (en chimie, biochimie, biologie, biotechnologie, médecine, etc.) sont fréquentes.

Services fédéraux et cantonaux

La distribution des médicaments est réglementée et contrôlée par les autorités. Différents offices ou organismes fédéraux et cantonaux emploient des pharmaciens pour ces tâches: par exemple l’Institut suisse des produits thérapeutiques (Swissmedic), les services cantonaux de pharmacie, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ces pharmaciens fonctionnaires exercent une surveillance sur le marché des médicaments (fabrication, distribution, vente) et contrôlent également que la législation sur les stupéfiants soit respectée. Ils procèdent à l’enregistrement des médicaments et à l’autorisation de leur mise sur le marché.

Autres débouchés

Disposant d’une formation étendue en sciences naturelles, les pharmaciens et pharmaciennes peuvent aussi enseigner dans une haute école, ou travailler dans des domaines interdisciplinaires tels que la santé publique (épidémiologie, prévention, environnement et santé, promotion de la santé, politique de la santé), le journalisme scientifique, ou encore la coopération au développement.
Les politiques de restrictions budgétaires et la libéralisation dans le secteur de la santé ont très peu affecté le marché du travail des pharmaciens. Si celui-ci venait à se rétrécir et si de nouvelles formes de distribution des médicaments (par exemple via Internet) se mettaient à concurrencer la pharmacie classique, de nombreuses possibilités d’emploi subsisteraient pour les pharmaciens dans le domaine scientifique.

Professions, fonctions

La liste ci-dessous présente quelques professions et fonctions souvent exercées par les diplômés de cette filière.



orientation.ch