?global_aria_skip_link_title?

Recherche

Calorifugeur-tôlier CFC / Calorifugeuse-tôlière CFC

Catégories
Domaines professionnels
Bâtiment, construction - Mécanique, horlogerie, métallurgie
Niveaux de formation
Formation professionnelle initiale
Swissdoc
0.440.30.0

Mise à jour 14.09.2022

Mesurer l’installation

Mesurer l’installation

Les installations et conduites industrielles représentent des systèmes compliqués. Pour pouvoir les isoler, les calorifugeurs-tôliers doivent d’abord connaître leur volume et leur trajet.

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Mesurer l’installation
Calculer le matériel nécessaire

Calculer le matériel nécessaire

Grâce aux chiffres des mesures, ces professionnels calculent de combien de tôle et de matériaux d’isolation ils auront besoin.

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Calculer le matériel nécessaire
Planifier l’habillage

Planifier l’habillage

Combien d’espace faut-il laisser entre la conduite et l’enveloppe extérieure? Comment l’embranchement entre deux conduites doit-il être formé?

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Planifier l’habillage
Découper la tôle

Découper la tôle

A l’atelier, les calorifugeurs-tôliers découpent des pièces en tôle. Ils s’aident de machines commandées par ordinateur.

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Découper la tôle
Façonner la tôle

Façonner la tôle

Ces professionnels préparent les plaques de tôle pour le montage, à travers diverses opérations: perçage, étampage, pliage, cintrage, etc.

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Façonner la tôle
Poser l’isolation

Poser l’isolation

La tôle sert d’enveloppe extérieure: à l’intérieur, entre la tôle et la conduite, il faut poser et ajuster les matériaux d’isolation (mousse, laine de verre, etc.).

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Poser l’isolation
Monter l’habillage

Monter l’habillage

Les calorifugeurs-tôliers fixent l’habillage à l’aide de vis et de rivets. Ils travaillent de manière propre et soignée.

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Monter l’habillage
Stabiliser l’habillage

Stabiliser l’habillage

Les conduites ne touchent le sol ou la paroi qu’en peu d’endroits. L’habillage, très lourd, doit être stabilisé à l’aide de supports.

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Stabiliser l’habillage

Description

Le calorifugeur-tôlier ou la calorifugeuse-tôlière s'occupent de l'isolation thermique de diverses installations de production de chaleur ou de froid, de ventilation ou de climatisation. Ils les recouvrent avec des matériaux d'isolation qu'ils enveloppent dans un revêtement en tôle ou en matière synthétique. Ils effectuent aussi des isolations contre le feu ainsi que des isolations phoniques pour des stands de tir, des studios d'enregistrement, etc.

Leurs principales activités consistent à:

Travaux préparatoires

  • lire les plans et indications fournies par le bureau technique;
  • analyser les mandats et planifier les travaux à effectuer;
  • choisir les types de matériaux d'isolation et de revêtement en fonction des exigences techniques et légales et en tenant compte de leur efficacité énergétique; en évaluer la quantité nécessaire;
  • effectuer le développement (ou plan de coupe) de l'enveloppe destinée à recouvrir l'isolation de certains objets (conduite, cuve, chaudière, chambre froide, etc.);
  • découper les différentes parties de l'enveloppe et les préparer pour le montage, à travers diverses opérations: perçage, étampage, pliage, cintrage, etc.;
  • transporter le matériel et l'entreposer soigneusement sur le chantier;

Pose et finition

  • préparer le matériel et les outils de travail (colles, enduits, etc.);
  • poser et ajuster l'isolation, fixe ou amovible, sur les éléments de l'installation; recouvrir les isolants de feuilles en PVC, en aluminium, en tôle fine, etc.;
  • monter et assembler par agrafage, rivetage ou boulonnage les différentes parties de l'enveloppe métallique ou en matière synthétique rigide;

Vérifications et réparations

  • vérifier l'efficacité de l'isolation (notamment phonique), corriger les éventuels défauts;
  • modifier, changer ou renforcer l'isolation lors de rénovations ou de transformations;
  • réutiliser les matériaux d'isolation et d'enveloppement ou les éliminer de manière écologique.

Environnement de travail

Le calorifugeur-tôlier ou la calorifugeuse-tôlière travaillent seuls ou en petite équipe, à l'atelier ou sur les chantiers, à l'abri des intempéries. Leurs horaires de travail sont réguliers et iIs collaborent essentiellement avec d'autres professionnels du bâtiment: architectes, dessinateurs ou projeteurs, monteurs (sanitaires, en chauffage, frigoristes, etc.).

Formation

La formation de calorifugeur-tôlier ou de calorifugeuse- tôlière s'acquiert par un apprentissage.

Lieux

  • formation pratique (4 jours par semaine) dans une entreprise spécialisée en isolation;
  • formation théorique (1 jour par semaine) à l'école professionnelle;
  • cours interentreprises (37 jours sur 3 ans).

Durée

  • 3 ans.

Conditions d'admission

  • scolarité obligatoire achevée;
  • certaines entreprises recourent à un examen d'admission.

Titre obtenu

  • certificat fédéral de capacité (CFC) de calorifugeur-tôlier ou de calorifugeuse-tôlière.

Contenu

Branches théoriques (sur 3 ans):

  • planification des travaux en vue de la réalisation de mandats d’isolation et d’enveloppement;
  • fabrication de structures de support et d’enveloppes;
  • montage de structures de support, d’isolations et d’enveloppes;
  • finalisation des travaux.

 

Possibilité d'obtenir une maturité professionnelle, pendant l'apprentissage ou après l'obtention du CFC, selon des modalités variables d'un canton à l'autre.

Perspectives professionnelles

Le calorifugeur-tôlier ou la calorifugeuse-tôlière exercent leurs activités professionnelles dans des petites et moyennes entreprises. Après quelques années d'expérience professionnelle, ils peuvent accéder aux postes de chef-fe d'équipe ou responsable de chantier.
Très peu d'entreprises forment des apprenti-e-s.

Perfectionnement

Les calorifugeurs-tôliers peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • certificat de spécialiste en protection incendie, formation modulaire, Neuchâtel et Aigle;
  • technicien-ne ES en technique des bâtiments, formation en emploi, Genève, Morges, Neuchâtel;
  • brevet fédéral de conducteur-trice de travaux enveloppe des édifices, formation modulaire en emploi, Les Paccots/FR ou Uzwil/SG;
  • brevet fédéral de conseiller-ère énergétique des bâtiments, formation en emploi, divers lieux en Suisse;
  • diplôme fédéral de maître enveloppe des édifices, formation modulaire en emploi, Uzwil/SG (enseignement en allemand);
  • Bachelor of Science HES en énergie et techniques environnementales, 3 ans d'études à plein temps, divers lieux en Suisse;
  • etc.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Association des entreprises suisses d'isolation (ISOLSUISSE)
Auf der Mauer 11
Postfach
8021 Zurich 1
Tél.: 043 244 73 95
URL: http://www.isolsuisse.ch

Association des entreprises suisses d'isolation (ISOLSUISSE)
Répondant pour la Suisse romande
Monsieur Yves Constantin
Rue des Cèdres 15
1950 Sion
Tél.: 027 327 30 80
URL: http://www.isolsuisse.ch
E-mail:

Autres informations

Qualités requises

  • Aptitude pour le calcul
  • Sens technique
  • Bonne représentation spatiale
  • Aptitude à travailler en équipe
  • Résistance physique
  • Esprit méthodique
  • Disposition à de fréquents déplacements

Intérêts

  • Construction
  • Métal
  • Activité physique

orientation.ch