Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Archéologue UNI

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Arts appliqués, arts, musique - Social, sciences humaines - Biologie, chimie, physique
Niveaux de formation
Formation HES, HEP, EPF ou universitaire
Swissdoc
0.827.10.0

Mise à jour 11.10.2016

Description

Les archéologues étudient les vestiges matériels des civilisations qui nous ont précédés, depuis les origines de l'homme jusqu'au Moyen-Age. Science complexe, l'archéologie se divise généralement en deux grands domaines: l'archéologie préhistorique (pas de sources écrites) et l'archéologie historique (sources écrites exploitables). De nombreuses spécialités apparaissent ensuite selon des critères géographiques (archéologie du Proche-Orient, celtique, copte, précolombienne, scandinave, etc.) et/ou chronologiques (archéologie préhistorique, néolithique, classique, gallo-romaine, médiévale, etc.). Les archéologues sont des chercheurs spécialisés dans une époque ou un sujet particulier, tant leur champ d'investigation est vaste.

Leurs principales activités consistent à:

Recherche sur le terrain

  • délimiter, après sondages, la zone à fouiller et préparer le chantier (matériel, personnel, budget);
  • explorer le site de manière systématique, recueillir toutes les traces (objets en pierre, fer ou os, poteries, tombes, fondations de bâtiments, de routes, etc.) susceptibles d'éclairer l'évolution culturelle humaine;
  • tenir à jour l'inventaire des objets récoltés;
  • recueillir au moyen de relevés topographiques, photos, dessins, descriptions, le maximum d'informations sur les éléments découverts;
  • gérer la bonne marche de la fouille, organiser le travail, surveiller les chantiers;

Analyse et interprétation des données

  • transmettre aux spécialistes les éléments organiques recueillis sur le terrain (pollens, restes végétaux, os, sédiments, charbons, etc.) en vue d'analyse en laboratoire selon des méthodes scientifiques rigoureuses (Carbone-14, dendrochronologie, analyses botaniques, etc.);
  • classer et dater les objets;
  • préparer et apporter au restaurateur les éléments à conserver (tessons de céramique à recoller, objets en fer à nettoyer et restaurer, etc.);
  • interpréter les résultats à l'aide d'autres sciences telles que l'histoire, la physique, la géologie, la paléontologie, la climatologie, l'anthropologie, etc.;
  • consulter les documents anciens et la littérature spécialisée, comparer les résultats des travaux aux connaissances préalables dans le domaine;
  • rédiger des rapports scientifiques;

Enseignement, recherche et publication

  • informer les chercheurs et le public des résultats des investigations par le biais d'articles, de conférences, de films, d'expositions, etc.;
  • participer à des activités liées à la conservation du patrimoine (bâti);
  • participer à des colloques;
  • enseigner à l'université ou dans une haute école.

Environnement de travail

Les archéologues encadrent les techniciens de fouilles archéologiques sur le terrain et travaillent dans des laboratoires, en collaboration étroite avec des spécialistes de différents secteurs: historiens, historiens de l'art, conservateurs-restaurateurs, géologues, céramistes, etc. Les missions de recherche qu'ils assument peuvent les conduire sur des sites divers (montagne, zone urbaine, désert, etc.), en Suisse ou à l'étranger, pour des durées variables. Ils sont souvent confrontés à des conditions climatiques difficiles (chaleur, froid, humidité, vent).

Formation

La formation d'archéologue s'acquiert par des études universitaires.

Lieux

  • Fribourg, Genève, Lausanne, Neuchâtel.

Durée

  • 6 semestres pour le bachelor et 4 semestres supplémentaires pour le master.

Conditions d'admission

  • maturité gymnasiale ou titre jugé équivalent;
  • connaissance du grec et/ou du latin requise, ou à acquérir pendant le cursus universitaire.

Titres obtenus

  • bachelor et/ou master.

Contenu (à titre indicatif)

Cycle Bachelor
Tronc commun comprenant notamment:
Fondements théoriques
Méthodologies
Archéologie de la Méditerranée antique
Archéologie préhistorique
Archéologie protohistorique
Techniques de fouilles
Techniques de restauration
Histoire ancienne
Philologie
Numismatique
etc.
Cycle Master
Spécialisation à choisir parmi:
Archéologie préhistorique
Archéologie protohistorique
Archéologie africaine
Archéologie classique
Archéologie phénicienne et punique
Archéologie de l'Afrique du Nord romaine
Archéologie paléochrétienne et médiévale
etc.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/etudes.

Perspectives professionnelles

En Suisse, les archéologues travaillent généralement dans les services archéologiques cantonaux où leurs activités comprennent la recherche, l'inventaire, la mise en valeur et la conservation des sites et des objets. Les postes sont cependant rares, tout comme dans le professorat, la recherche, la direction de bibliothèques, de musées ou de centres spécialisés.

Quelques débouchés existent aussi dans les médias où les archéologues peuvent devenir journalistes ou collaborateurs scientifiques.

Perfectionnement

Les archéologues peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • spécialisations à l'étranger dans de grands instituts d'archéologie (Rome, Londres, Oxford, Aix-en-Provence, etc.);
  • Master of Advanced Studies (MAS) en conservation du patrimoine et muséologie des beaux arts, 2 semestres, formation en emploi, Fribourg, Genève, Lausanne, Neuchâtel;
  • doctorat;
  • etc.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/postgrades.

Adresses utiles

Université de Fribourg
Département des sciences historiques
Domaine Histoire de l'art et musicologie
Av. de l'Europe 20
1700 Fribourg
Tél.: 026 300 79 45
URL: http://www.unifr.ch/art

Université de Genève
Faculté des lettres
Département des sciences de l’Antiquité
Bâtiment de Landolt
Rue De-Candolle 5
1211 Genève 4
Tél.: 022 379 70 33
URL: http://www.unige.ch/lettres/antic

Université de Lausanne (UNIL)
Faculté des lettres - Institut d'archéologie et des sciences de l'Antiquité
Anthropole
Quartier UNIL - Dorigny
1015 Lausanne
Tél.: 021 692 28 96
URL: http://www.unil.ch/iasa

Université de Neuchâtel - Faculté des lettres et sciences humaines
Institut d'archéologie - Chaire d'archéologie préhistorique
Laténium, Parc et Musée d'archéologie de Neuchâtel
Espace Paul-Vouga
2068 Hauterive NE
Tél.: 032 889 89 54
URL: http://www.unine.ch/ia

Université de Neuchâtel - Faculté des lettres et sciences humaines
Institut d'archéologie - Chaire d'archéologie de la Méditerranée antique
Espace Louis-Agassiz 1
2000 Neuchâtel
Tél.: 032 718 18 11
URL: http://www.unine.ch/ia

Autres informations

Qualités requises

  • Rigueur scientifique
  • Esprit méthodique
  • Bonne mémoire
  • Aptitude à diriger et gérer une équipe
  • Esprit de synthèse
  • Sens de l'observation
  • Facilité de rédaction
  • Facilité d'expression

Intérêts

  • Etude, développement, recherche
  • Activité physique
  • Nature
  • Pierre, terre, verre