?global_aria_skip_link_title?

Portrait: protection de personnes

Un agent professionnel de sécurité BF, spécialiste de la conduite d'équipe BF, présente son activité et ses tâches.

De bodyguard à membre de la direction

Urs Siegenthaler, chef de secteur et membre de la direction dans une grande entreprise de sécurité privée

Un homme marche derrière une femme et est attentif à ce qui se passe dans la rue.
La protection de personnes implique une bonne connaissance du quotidien et de l'environnement de la personne à protéger. © SDBB I CSFO, photo Dominique Meienberg
Un homme marche derrière une femme et est attentif à ce qui se passe dans la rue.

La protection de personnes implique une bonne connaissance du quotidien et de l'environnement de la personne à protéger. © SDBB I CSFO, photo Dominique Meienberg

Biographie express

Année/âge Activité/formation
19 ansCFC d'horticulteur
25 ansDébut d'activité dans le secteur de la sécurité, diverses formations internes en entreprise: Securitas SA
29 ansFormation interne en conduite d'équipes et gestion d'affaires. Chef de secteur en conduite d'équipes et gestion d'affaires: Securitas SA
30 ansBrevet fédéral d'agent professionnel de sécurité et de surveillance, aujourd'hui: agent professionnel de sécurité, spécialisation en surveillance
32 ansBrevet fédéral d'agent professionnel pour la protection des personnes et des biens, aujourd'hui: agent professionnel de sécurité, spécialisation protection des personnes
36 ansBrevet fédéral de spécialiste de la conduite d'équipes. Chef de secteur dans les domaines conduite d'équipes, engagement, planification de personnel et direction d'interventions: Securitas SA

Quelles sont vos tâches?

En tant que chef de secteur, je travaille principalement au bureau. L'équipe que je dirige compte environ 500 personnes actives sur le terrain. J'assure des tâches organisationnelles et élabore des objectifs stratégiques et opérationnels. Je suis également membre de la direction de l'entreprise et dirige à ce titre le domaine de l'organisation des interventions. Lors d'événements de grande ampleur, je suis le lien entre le client et d'autres organisations telles que le service du feu, la police ou les services sanitaires. Le domaine de la formation fait aussi partie de mon cahier des charges: je travaille en tant qu'instructeur régional et forme du personnel encadrant interne. Grâce à mon brevet fédéral de spécialiste de la conduite d'équipe, j'ai acquis davantage de responsabilités. Je participe activement aux décisions de l'entreprise.

«Ce qui me plaît, c'est la variété de mes tâches et la gestion de l'imprévu.»

Quelles ont été vos premières expériences dans la sécurité?

Venant du secteur horticole, j'ai dû m'adapter à un nouveau rythme de travail avec des interventions de jour et de nuit. Des contacts réguliers avec mes collègues et le soutien de mon supérieur m'ont aidé à trouver ma place dans ce nouveau secteur. Le domaine de la protection des personnes est devenu ma spécialité. À mes débuts, j'ai appris qu'il est vital de se faire une idée la plus précise possible du contexte dans lequel vit la personne à protéger, d'évaluer les dangers et les risques qui l'entourent. Il faut être au courant de son programme journalier et de ses habitudes, jusqu'à la tenue vestimentaire et à l'attitude à adopter.

Qu'est-ce qui importe avant tout dans votre activité?

La flexibilité, l'adaptatibilité à toutes sortes de situations et le sens des responsabilités ainsi que des priorités. Il est aussi important d'avoir une très bonne constitution physique et psychique ainsi qu'une solide confiance en soi. J'ai vécu plusieurs situations délicates, néanmoins, je n'ai jamais eu à craindre pour ma vie. Concilier ce métier avec la vie de famille et la vie sociale est parfois difficile. Cela demande une bonne organisation personnelle. Ce qui me plaît, c'est la variété de mes tâches et la gestion de l'imprévu.

En savoir plus



orientation.ch