Passer au titre

Marché du travail: impression

Le secteur de l'impression s'est beaucoup transformé ces dernières années. Quelles sont les nouvelles opportunités sur le marché du travail? Quelles compétences sont recherchées actuellement?

Reconnaître les signes du temps

Le secteur de l'impression a connu des évolutions profondes: la production s'est automatisée, les imprimeries ont créé de nouveaux services. Interview avec Marcel Weber de dp suisse, association faîtière qui assure la relève dans les métiers de l'industrie graphique suisse.

Quels défis rencontrent les médias imprimés?

Ils sont nombreux! La concurrence étrangère, la pression des coûts — avec notamment la hausse des prix du papier et de l'électricité —, l’émergence des canaux d'information numériques et la baisse des tirages en sont quelques exemples. Nos métiers évoluent beaucoup. L'image du technologue les mains noires d'encre est dépassée: la préparation des tirages est réalisée par ordinateur. Faire prendre conscience aux jeunes et à leur entourage de ces évolutions prend du temps.

«L'image du technologue les mains noires d’encre est dépassée.»

Face à ces nombreux défis, quelles opportunités se présentent?

Nous assistons à des regroupements d'entreprise dans le domaine du graphisme et de l'impression. C'est une chance! Dans les moyennes et grandes entreprises, les possibilités d'évolution sont plus importantes. Les tâches et les technologies employées peuvent être plus diversifiées.

Beaucoup d'imprimeries ont reconnu les signes du temps et se sont développées en agences multimédia offrant une grande diversité de services tels que le graphisme, le développement d'applications et de médias immersifs, la création de sites web et les conseils en matière d'expérience utilisateur (UX experience).

Comment se présente le marché de l’emploi?

Nous manquons de personnel dans plusieurs domaines.

Les nouveaux services multimédia de nos imprimeries ont besoin d'Interactive media designers CFC, de médiamaticiennes et médiamaticiens CFC, de développeuses et de développeurs de business numérique CFC. Le domaine des médias immersifs demande aussi des spécialistes. Nous travaillons à mettre sur pied un brevet fédéral pour couvrir ce besoin.

Les domaines du graphisme et de la reliure ne forment pas assez d'apprentis. Nous manquons en particulier de technologues en reliure CFC, de façonneuses et façonneurs de produits imprimés CFC et d'assistantes et assistants en médias imprimés AFP.

Les chances pour les personnes d’autres secteurs techniques n'ont donc jamais été aussi bonnes! Différentes mesures sont prises pour les attirer, comme l'apprentissage raccourci.

Quelles sont les compétences recherchées dans ce secteur?

Le secteur des médias imprimés utilise des technologies de pointe. Le personnel doit suivre la cadence: il faut se former en continue, être ouvert aux nouvelles technologies. Le domaine de l’impression 3D présente par exemple de nouvelles possibilités, actuellement couvertes par des start-ups. C'est important d'être ouvert pour rester dans la course!



orientation.ch