?global_aria_skip_link_title?

Recherche

Génie électrique et électronique

Bachelor HEU

Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL)

Catégories
Lieu de formation

Lausanne (VD)

Langue d'enseignement

français

Type de formation

Hautes écoles universitaires HEU

Modalités temporelles

À plein temps

Thèmes de formation

Électronique, microtechnique

Domaines d'études

Génie électrique et électronique, technologie de l'information

Swissdoc

6.555.1.0

Mise à jour 28.08.2023

Description

Description de la branche d'études

Les sciences de l’électricité sont au cœur des grands enjeux auxquels notre société doit faire face. Maîtriser le développement des technologies de l’information, de la communication et des données, assurer un approvisionnement énergétique fiable, responsable et durable, innover en matière de micro- et nano-électronique, voilà quelques-uns des défis que les ingénieurs en génie électrique et électronique sont appelés à relever.

L’électricité est au cœur des évolutions de notre société. C’est elle qui a donné naissance à l’électronique, une percée technologique majeure. Montres connectées, drones, écrans souples, casques de réalité virtuelle, assistants domotiques: ces dispositifs ne fonctionneraient pas sans l’électronique, ni la miniaturisation qui la caractérise. Miniaturiser n’est néanmoins pas le seul objectif des ingénieurs en micro- et nano-électronique, qui doivent aussi concevoir des dispositifs plus complexes et moins coûteux, tout en étant plus puissants et moins gourmands en courant.

Certains capteurs sont aujourd’hui si minuscules qu’ils peuvent se fixer sous la peau. Une fois en place, ils enregistrent des paramètres physiologiques comme le rythme cardiaque, la pression artérielle ou le taux de glucose dans le sang. Ils transmettent également leurs données par connexion sans fil et sont même capables d’administrer aux patientes et patients une dose de médicament. L’ordinateur quantique, qui utilise des circuits mêlant électronique et optique, est un autre exemple de révolution à venir dans cette discipline.

Il est impossible d’évoquer l’électricité sans l’associer au concept d’énergie: elle est au cœur de tous les enjeux liés à notre approvisionnement énergétique de demain. Les énergies fossiles auront une fin et la sortie du nucléaire est sur l’agenda de plusieurs pays, dont la Suisse. L’heure est donc à la transition énergétique. Dans ce processus, le rôle des ingénieurs en électricité et en électronique est central. Ces spécialistes sont derrière les nouvelles sources d’énergie comme l’éolien ou le solaire, ainsi que dans la conception des réseaux de production et de transport de l’électricité. Leur contribution sera majeure pour l’avenir de la planète.

Source : EPFL, Education

Description de la formation

Organisation des études

L’année de base est répartie sur deux semestres. L’accent est mis sur les sciences de base (mathématiques, physique générale et appliquée, pensée computationnelle) et sur l’enseignement des matières spécifiques sur lesquelles repose essentiellement le génie électrique (électronique, systèmes logiques, informatique).

La deuxième année de Bachelor est consacrée à la consolidation des connaissances en sciences de base (mathématiques et physique) et des matières spécifiques à l’ingénierie électrique et électronique (théorie des circuits, signal et systèmes, électromagnétisme, électronique, systèmes de mesure, systèmes microprogrammés et programmation).
Au cours de la troisième année du bachelor, les étudiant-e-s peuvent commencer à orienter leur formation en fonction de leurs intérêts et de leurs aspirations futures. Ils doivent choisir deux des trois orientations (Technologies de l’information et de la communication ; Micro et nanoélectronique ; Science et technologie des réseaux intelligents). Une importance considérable est également accordée aux projets de semestre et aux travaux de laboratoire.

Le bachelor est composé de deux étapes successives de formation :

  • le cycle propédeutique d’une année dont la réussite se traduit par 60 crédits ECTS acquis en une fois, condition pour entrer au cycle bachelor.
  • le cycle bachelor s’étendant sur deux ans dont la réussite implique l’acquisition de 120 crédits, condition pour entrer au master.

Le bachelor représente le premier diplôme universitaire et équivaut à l’acquisition de 180 crédits

Plan de la formation

Bachelor en génie électrique et électronique
Crédits ECTS
1er et 2e semestres (cycle propédeutique)
60

Bloc 1

  • Algèbre linéaire
  • Analyse I & II
  • Physique générale : mécanique
  • Physique générale : thermodynamique
  • Sciences et technologies de l'électricité

Bloc 2

  • Circuits et systèmes
  • Enjeux mondiaux
  • Information, calcul, communication
  • Introduction à la conception mécanique
  • Materials: from chemistry to properties
  • Programmation orientée projet
 36
 
 
 
 
 
 
 
 
24
3e, 4e, 5e et 6e semestres (cycle bachelor)
120
  • Sciences de base
  • Matières spécifiques
  • Tronc commun
  • Options
  • Orientations
  • Sciences humaines et sociales
27
30
31
9
15
8

10 exemples de cours :
Apprentissage et intelligence artificielle
Circuits et systèmes électroniques
Conversion d’énergie
Dispositifs micro- nanoélectroniques
Distribution de l’énergie électrique
Électroacoustique
Electronique de puissance
Introduction à la photonique
Systèmes embarqués microprogrammés
Traitement des signaux

 
Total
180

1 crédit ECTS correspond à environ 25-30 heures de travail.
Des changements dans les plans d'études peuvent survenir en cours d'année. Se référer aux informations disponibles sur le site de l’EPFL.

Lien sur le plan de la formation

Combinaison des branches

Le programme " Génie électrique et électronique" ne permet pas de combinaison de branches.

Description en branche secondaire ou hors faculté

La branche ne peut pas être étudiée comme branche secondaire. 

Admission

Conditions d’admission

a) Maturité gymnasiale reconnue ou équivalent (+ Cours de mathématiques spéciales facultatifs), ou
b) Maturité professionnelle ou maturité spécialisée avec réussite du Cours de mathématiques spéciales, ou
c) Diplôme de Bachelor d'une université, d'une haute école spécialisée ou d'une haute école pédagogique

Plus d'informations pour les titulaires de passeport suisse ou étranger : Admission - vue d'ensemble

La haute école est responsable pour l'admission (voir "Liens sur l'admission")

Anglais

Une partie des cours est donnée en anglais. Informations sur les compétences en anglais demandées par l'EPFL.

Lien sur l'admission

Inscription

Inscription en ligne
Délai : 30 avril
Les compléments au dossier (par exemple scan du diplôme de baccalauréat/maturité) peuvent être envoyés par la suite jusqu'au 15 juillet.

Coûts

Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) > Faculté des sciences et techniques de l'ingénieur (STI)

Finances et taxes de cours: CHF 780.- par semestre

Diplôme

  • Bachelor haute école universitaire HEU

Bachelor of Science BSc en Génie électrique et électronique

Débouchés

Masters accessibles

  • Master en Génie électrique et électronique

D'autres programmes s'ouvrent aussi aux étudiant-e-s après la réussite du bachelor, notamment certains masters interdisciplinaires. Consulter le site epfl.ch pour plus d'informations à ce sujet.

Infos pratiques

Lieu / adresse

  • Lausanne (VD)

Déroulement temporel

Début des cours

Mi-septembre

Durée de la formation

La durée réglementaire des études de bachelor est de 6 semestres, la durée maximum de 12 semestres. Un prolongement peut être accordé pour de justes motifs.

Modalités temporelles

  • À plein temps

Langue d’enseignement

  • français

Quelques cours sont donnés en anglais.

Liens

Renseignements / contact

Section de génie électrique et électronique : Tél. +41 (0)21 693 46 18, sel@epfl.ch

orientation.ch