Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Travaux de maintenance: En raison des travaux de maintenance sur les serveurs d’orientation.ch, il faut s'attendre à des interruptions le mardi 25 septembre entre 18h00 et 00h00.

Planification et organisation

Planifier un séjour d'études à l’étranger prend environ 18 mois. Outre le choix de la haute école, il faut clarifier les aspects administratifs et financiers liés au séjour.

Choix de la haute école

Effectuer un choix parmi toutes les hautes écoles du pays visé n’est pas facile. Il peut exister de grandes différences entre les établissements. Si la réputation est importante, l’offre d’enseignement dans le domaine d’études choisi joue également un rôle central.

Les enseignants des hautes écoles peuvent fournir des renseignements sur les hautes écoles étrangères. En effet, ils sont souvent en contact avec des professeurs d’autres hautes écoles, et ils connaissent parfois le niveau du programme d'études visé et sa réputation au niveau international. Ils décident de la reconnaissance des cours suivis à l’étranger  et du nombre de crédits ECTS attribués. Entrer en contact avec d’anciens étudiants ayant suivi des études dans le pays visé permet d’obtenir des informations et des conseils très utiles.

Pour toute question ayant trait aux échanges internationaux, il convient de s'adresser au service en charge de la mobilité des hautes écoles. Le site swissuniversities.ch fournit aussi des informations sur les études à l’étranger.

Conditions d’admission

Pour s'inscrire dans une haute école à l'étranger et y suivre la totalité de ses études, il faut remplir les conditions d’admission. En règle générale, les certificats fédéraux de maturité gymnasiale sont reconnus à l’étranger, ce qui ne signifie pas pour autant que leurs titulaires sont admis sans autres conditions. La décision d’admission appartient toujours à la haute école visée.

Dans le cadre de programmes d’échange, l’admission dans une haute école étrangère ne pose pas de problème, puisque les étudiants restent immatriculés dans leur université. Celle-ci peut toutefois poser des conditions pour participer au programme, par exemple avoir atteint une certaine moyenne.

L’admission dans une haute école étrangère (que cela soit pour un semestre d’échange ou tout le cursus) présuppose aussi des connaissances écrites et orales dans la langue d’enseignement. Les étudiants doivent donc généralement passer un test de langue, tel que le Test of English as a Foreign Language (TOEFL). Pour les études de troisième cycle, comme un Master of Business administration (MBA), il est souvent nécessaire de passer le Graduate Management Admission Test (GMAT), qui vérifie les connaissances dans le domaine de l'économie et de la gestion.

Autorisation de séjour

Les représentations étrangères en Suisse sont compétentes pour les questions d’autorisation de séjour. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) publie sur son site la liste des représentations à l'étranger: www.dfae.admin.ch.

Financement

Etudier à l’étranger peut coûter cher. Au coût de la vie s’ajoutent les frais de voyage, d’assurance et les taxes d’études. Lors d’échange au sein de programmes officiels, les étudiants paient uniquement les taxes semestrielles de leur université. En dehors de ces programmes, les taxes de l’université hôte sont intégralement à la charge des étudiants, et certaines sont nettement plus élevées qu’en Suisse.

Dans le cadre des programmes d’échange officiels, il est possible d’obtenir une bourse ou une aide financière afin d’amortir les coûts supplémentaires. Le service en charge de la mobilité fournit plus d'informations à ce sujet.

Le canton de domicile octroie parfois aussi des bourses et des prêts d’études. Pour connaître les conditions d’obtention d’une bourse, il faut se renseigner auprès du service cantonal des bourses.

En outre, différents pays mettent chaque année des bourses d’Etat à disposition des étudiants ou chercheurs suisses pour un séjour d’études à l’étranger. Sur mandat de la Confédération, swissuniversities s'occupe de la gestion des bourses de plus de 30 pays.



orientation.ch