?global_aria_skip_link_title?

Sciences du mouvement et du sport, sport, santé et prévention: débouchés

Les principaux débouchés après des études de sport sont l'enseignement, l'entraînement sportif, la promotion de la santé, la rééducation, le journalisme spécialisé, le management du sport, le marketing sportif et la recherche.

Domaines d'activité

Les diplômés et diplômées en sciences du sport, du mouvement et de la santé ont suivi une formation qui leur permet de travailler non seulement dans l'enseignement du sport, mais aussi dans des domaines aussi variés que la santé préventive, le bien-être ou la rééducation, le journalisme sportif, le marketing sportif ou la recherche.

Les stages effectués pendant les études jouent un rôle déterminant dans l'activité future, non seulement pour élaborer petit à petit un projet professionnel, mais aussi pour nouer des contacts avec de futurs employeurs potentiels. Encore plus que d'autres, les diplômés et diplômées en sciences du sport doivent être capables de valoriser leurs compétences spécifiques sur le marché du travail.

Enseignement

Environ la moitié des diplômés et diplômées de cette branche travaillent, à l'issue de leurs études, comme enseignants de sport dans des écoles publiques. Ils et elles doivent pour cela disposer de compétences dans différents types d'activités sportives, être capables de les enseigner et de motiver leurs élèves à pratiquer une activité physique. Ils et elles enseignent souvent en parallèle une deuxième discipline. Pour pouvoir enseigner, ils et elles doivent avoir suivi une formation complémentaire pédagogique et didactique – en plus de leurs études.

Entraînement, sport d'élite

Dans le sport de compétition, les diplômés en sciences du mouvement et du sport assument des fonctions d'entraîneurs dans des clubs ou des associations sportives, parfois à la suite de leur propre carrière de sportifs d'élite. Les entraîneurs s'occupent de la préparation physique et mentale des athlètes, en vue de l'amélioration de leurs performances et de leur participation à des compétitions.

Santé: prévention et réadaptation

Dans des hôpitaux, des cliniques spécialisées ou des caisses-maladie, les diplômés en sciences du mouvement et du sport travaillent dans le domaine de la prévention et de la rééducation. La recherche dans les domaines des maladies cardiovasculaires, de la biomécanique en lien avec les maladies de l'appareil locomoteur et de l'ergonomie (par exemple la recherche de positions de travail ergonomiques) constitue un autre débouché possible.

Les diplômés et diplômées en sciences du mouvement et du sport préservent également la santé des collaborateurs dans les entreprises, participent au maintien de leur condition physique ou travaillent dans des centres d'entraînement médicaux. Les mesures (physio)thérapeutiques peuvent, elles aussi, relever des sciences du mouvement et du sport: c'est le cas lorsqu'elles prennent par exemple la forme d'une thérapie par le sport comme on peut en proposer dans le domaine sociopédagogique ou dans le cadre des offres destinées aux personnes souffrant de toxicodépendance, d'alcoolisme ou de dépression.

Fitness, bien-être, sports de loisirs

Le coaching dans le secteur des sports de loisirs offre d'autres débouchés. Les diplômés et diplômées en sciences du mouvement et du sport y travaillent par exemple comme entraîneurs ou comme responsables d’un établissement de fitness, et développent des supports ou des types d'entraînement appropriés. Dans le domaine du coaching ou du personal training, le travail en tant qu'indépendant et indépendante est souvent la règle.

Services des sports, administration publique

Les diplômés et diplômées en sciences du sport peuvent aussi trouver des emplois dans les administrations publiques, notamment dans les offices ou services des sports. Dans ce cadre, ils et elles assument des tâches de direction, planifient et organisent des manifestations sportives, gèrent la location d'infrastructures sportives, coordonnent la rénovation d'installations existantes, s'occupent de publicité et d'information au public, et assurent les contacts avec les autorités. Les services cantonaux des sports gèrent par ailleurs des programmes tels que Jeunesse et Sport. Les services des sports peuvent conseiller les décideurs politiques et avoir une influence sur les activités sportives scolaires.

Autres domaines d'activité: recherche, management, communication

Dans le domaine de la recherche, les diplômés et diplômées en sciences du sport travaillent pour les hautes écoles, ou pour l'Office fédéral du sport OFSPO, par exemple. Ils et elles enseignent ou mènent des recherches dans divers domaines: biologie du sport, apprentissage du mouvement, biomécanique, médecine du sport, psychologie et sociologie du sport, etc. Dans l'industrie des produits et équipements sportifs, les chercheurs peuvent aussi trouver des postes dans les départements de recherche et de développement.

Au sein des fédérations et associations sportives, des agences de marketing sportif ou encore des prestataires en matière de tourisme sportif, les diplômés et diplômées en sciences du mouvement et du sport peuvent assumer des tâches de gestion et de direction, s'occuper de l'organisation des manifestations, de la formation et de la formation continue des entraîneurs et des responsables ainsi que de la collaboration avec les bénévoles. Ils et elles peuvent assumer différentes tâches de communication (relations publiques, contacts avec les médias) et travailler dans l'acquisition de sponsors. Dans les médias (presse écrite ou en ligne, radio ou télévision), les diplômés et diplômées en sciences du sport travaillent en tant que journalistes sportifs.



orientation.ch