?global_aria_skip_link_title?

Sciences du mouvement et du sport, sport, santé et prévention: débouchés

La formation interdisciplinaire de ces diplômés et diplômées offrent des possibilités d'emploi dans les domaines du sport, de la promotion de la santé, des médias, des services publics, de l'enseignement et de la recherche. De nouveaux secteurs d'activité apparaissent.

Domaines d'activité

À l'instar des professionnel-le-s de la santé et de la prévention, les spécialistes en sciences du sport qui ne souhaitent pas travailler dans le domaine scolaire ou dans des clubs de sport doivent encore trouver des débouchés sur le marché du travail.

Ces diplômé-e-s travaillent donc souvent à temps partiel, mènent plusieurs activités en même temps et se retrouvent parfois dans des domaines sans lien avec leur spécialisation. Les stages et les contacts avec des professionnels de la branche pendant les études sont particulièrement importants et facilitent l'entrée dans la vie professionnelle.

Enseignement du sport à l'école

Environ la moitié des diplômés et diplômées en sport travaillent, à l'issue de leurs études, comme enseignant-e-s de sport dans des écoles publiques: ils et elles enseignent le sport dans une optique de sport de masse et doivent pour cela disposer de compétences dans différents types d'activités sportives. Il faut aussi être capables d'enseigner différents sports et de motiver les élèves à pratiquer une activité physique. Les titulaires d'un diplôme dans cette filière enseignent souvent une deuxième discipline en parallèle au niveau du secondaire II. Pour pouvoir enseigner, ils et elles doivent avoir suivi une formation complémentaire pédagogique et didactique en plus de leurs études en sport.

Fitness, bien-être, sports de loisirs

Le coaching dans le secteur des sports de loisirs offre d'autres débouchés. Les diplômés et diplômées en sciences du mouvement et du sport y travaillent par exemple comme entraîneur-e-s ou responsables d’un établissement de fitness, et développent des supports ou des types d'entraînement appropriés. Dans le domaine du coaching ou du "personal training", le travail en tant qu'indépendant et indépendante est souvent la règle.

Santé: prévention et réadaptation

Dans des hôpitaux, des cliniques spécialisées ou des caisses-maladie, les diplômé-e-s en sciences du mouvement et du sport travaillent dans le domaine de la prévention et de la rééducation. La recherche dans les domaines des maladies cardiovasculaires, de la biomécanique en lien avec les maladies de l'appareil locomoteur et de l'ergonomie, comme la recherche de positions de travail ergonomiques, constitue un autre débouché possible.

Services des sports, administration publique

Les diplômés et diplômées en sciences du mouvement et du sport peuvent aussi trouver des emplois dans les administrations publiques, notamment dans les offices ou services des sports et de la santé publique. Dans ce cadre, ils et elles assument des tâches de direction, planifient et organisent des manifestations sportives, gèrent la location d'infrastructures sportives, coordonnent la rénovation d'installations existantes, s'occupent de publicité et d'information au public notamment en matière de prévention, et conseillent les décideurs politiques.

Clubs et organisations: entraînement, sport d'élite

Dans le sport de compétition, les diplômé-e-s en sciences du mouvement et du sport assument des fonctions d'entraîneur-e-s dans des clubs ou des associations sportives, parfois à la suite de leur propre carrière de sportifs et sportives d'élite. Ils et elles s'occupent de la préparation physique et mentale des athlètes, en vue de l'amélioration de leurs performances et de leur participation à des compétitions.

Autres domaines d'activité

Dans le domaine de la recherche, les diplômés et diplômées en sciences du mouvement et du sport mènent des activités d'enseignement et de recherche au sein de hautes écoles dans divers domaines: biologie du sport, apprentissage du mouvement, biomécanique, médecine du sport, psychologie et sociologie du sport, etc. Dans l'industrie des produits et équipements sportifs, ils et elles peuvent aussi trouver des postes dans les départements de recherche et de développement. Ces professionnel-le-s occupent également des fonctions dans la communication au sein d'organisations spécialisées, de fédérations et d'associations sportives, ainsi que pour les médias. Ils et elles promeuvent en outre la santé du personnel au travail ou apportent leurs connaissances dans des organisations et des projets en matière de prévention des addictions.



orientation.ch