Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Travaux de maintenance: En raison des travaux de maintenance sur les serveurs d’orientation.ch, il faut s'attendre à des interruptions le mardi 25 septembre entre 18h00 et 00h00.

Histoire ancienne, archéologie: débouchés

Une grande partie des archéologues et des diplômés en histoire ancienne travaillent dans l'entretien de monuments, dans des services archéologiques, dans des musées ou font de la recherche.

Domaines d’activité

Un cinquième des diplômés restent à l'université à la fin de leurs études. Dans les autres domaines professionnels, les archéologues sont rares.
La plupart des archéologues et des diplômés en histoire ancienne souhaitent trouver un emploi auprès d'un service archéologique, dans un musée ou dans la préservation du patrimoine culturel. Mais les emplois fixes y sont rares. Plus les contacts avec des employeurs potentiels auront été soignés pendant les études, par exemple dans le cadre du travail de diplôme ou du doctorat, par du bénévolat ou encore par de petits boulots dans des institutions culturelles, plus les chances de trouver un emploi à la fin des études seront grandes. En règle générale, l'entrée dans la vie active se fait par le biais de stages ou d'emplois à temps partiel.

Carrière scientifique

Au moins dix pour cent des diplômés continuent leur carrière scientifique après leurs études. Des postes d'assistant à l'université leur donnent la possibilité d'approfondir un thème et de rédiger un doctorat.
Les assistants, les collaborateurs scientifiques et les chargés de cours analysent, interprètent et rédigent des documents, ils planifient des fouilles et y participent, ils évaluent les trouvailles et les comparent avec celles d'autres époques et d'autres lieux. A côté de ces recherches, ils sont coresponsables du suivi des étudiants, répondent aux questions, organisent des séminaires et des symposiums, corrigent des travaux de semestre.

Entretien des monuments et protection du patrimoine

Les personnes au service de l'entretien des monuments et de la protection du patrimoine sont responsables de l'inventaire, de l'estimation et de la documentation des biens culturels. Les archéologues et les diplômés en histoire ancienne élaborent des expertises et conseillent des propriétaires de monuments, des architectes et des restaurateurs. Ils ou elles évaluent des demandes de subvention, négocient des mises sous protection, répondent aux demandes scientifiques et publient du matériel d'information.

Services archéologiques

Les services archéologiques des cantons recherchent et conservent les biens culturels locaux et régionaux des civilisations passées. Les archéologues participent aux fouilles et à la remise en état des découvertes. Ils sondent le terrain afin de déterminer où se trouvent les lieux de fouille. Ils sont responsables de l'organisation et de l'exécution des travaux de fouille et décrivent chaque étape du travail au moyen de photos et de croquis. La plus grande partie du travail se fait ensuite dans un laboratoire et au bureau, où les objets trouvés sont préparés et conservés pour les besoins d'étude et d'exposition.

Archives, bibliothèques, musées

Pour les archéologues, les archives, les bibliothèques et les musées offrent également un domaine d'activité scientifique. Les stocks existants doivent être entretenus, actualisés, digitalisés et rendus accessibles au public. Souvent, il faut conseiller les visiteurs, soutenir des projets de recherche ou encore organiser des visites guidées.
Les diplômés qui travaillent dans les musées élaborent des concepts d'exposition, produisent des prospectus et de la documentation de presse, organisent des visites guidées, des conférences de presse ainsi que des manifestations publiques. Ils peuvent aussi se spécialiser dans la conservation ou la restauration d'objets.
Pour un emploi fixe comme bibliothécaire scientifique, conservateur de musée ou restaurateur, une formation complémentaire est en principe requise.

Autres débouchés

L'archéologie et l'histoire ancienne confèrent également des capacités et savoir-faire généraux. Mais comparativement aux autres diplômés en sciences humaines et sociales, les archéologues et les diplômés en histoire ancienne restent pour la plupart fidèles à leur domaine d'activité: on les trouve rarement dans des domaines complètement étrangers au leur, par exemple dans le secteur des services des banques, des assurances ou des entreprises d'informatique, ou encore dans l'administration ou l'enseignement.

Professions, fonctions

La liste ci-dessous présente quelques professions et fonctions souvent exercées par les diplômés de cette filière.



orientation.ch