?global_aria_skip_link_title?

Portrait: production agricole et commercialisation

Un technicien vitivinicole ES, directeur adjoint d'un domaine viticole, présente son activité et ses tâches.

Des activités au rythme des saisons

Dominique Wetzel, technicien vitivinicole ES, dans le domaine viticole familial

Un jeune homme effectue des travaux viticoles dans une vigne.
La production de vin nécessite la maîtrise des travaux dans les vignes et en cave. © SDBB I CSFO, photo Dieter Seeger
Un jeune homme effectue des travaux viticoles dans une vigne.

La production de vin nécessite la maîtrise des travaux dans les vignes et en cave. © SDBB I CSFO, photo Dieter Seeger

Biographie express

Année/âge Activité/formation
19 ansCFC de viticulteur: Domaine Steiner, Dättlikon ZH et Domaine Meier, Zizers GR. Viticulteur: Domaine Jürg Wetzel, Ennetbaden AG
21 ansStagiaire: Domaine Muri Gries, Bolzano, Italie
25 ansDiplôme ES de technicien vitivinicole. Directeur adjoint: Domaine Goldwand, Ennetbaden AG. Caviste adjoint: Caves Wetzel, Ennetbaden AG

Quelles sont vos tâches?

Les tâches varient beaucoup en fonction des saisons. Je ne connais pas de journée type! Dans les vignes, divers travaux manuels ou à l'aide de machines se suivent tout au long de l’année selon le développement des plants. À l’automne et en hiver, ce sont surtout des travaux d’entretien dans les vignes. En cave, nous nous occupons de la vinification. Nous suivons l’évolution des vins et menons différentes analyses jusqu’à la mise en bouteilles. La commercialisation représente une part importante de notre travail tout au long de l’année. En plus de mes tâches classiques dans les vignes et en cave, je suis toujours plus occupé au bureau.

«Aujourd’hui, toute exploitation travaillant la vigne et le vin nécessite un concept marketing bien réfléchi.»

Quelles compétences exige votre poste?

Mon activité est très variée et les compétences pour la mener à bien sont assez vastes. Il faut être à l'aise aussi bien avec les travaux de la vigne sur le terrain qu'avec la clientèle lors des dégustations et des foires. Le traitement des commandes au bureau, le suivi de projets ou encore la planification et la répartition du travail exigent de la rigueur. Certaines de mes tâches sont liées à des délais à tenir, d’autres dépendent de la météo. Il faut être flexible et savoir se fixer des objectifs quotidiens.

Quels défis rencontrez-vous?

Nous travaillons en contact avec la nature. Chaque année est différente des autres. Il y a toujours de nouveaux défis: ce peut être la présence de ravageurs ou de maladies sur les plants ou encore des conditions météo défavorables avec lesquelles il faut composer. Tout cela, les anciennes générations de vignerons ont aussi dû y faire face. La commercialisation des vins, quant à elle, est un défi plus grand qu’autrefois. Aujourd’hui, toute exploitation travaillant la vigne et le vin nécessite un concept marketing bien réfléchi.

En savoir plus



orientation.ch