?global_aria_skip_link_title?

Recherche

Ingénieur HES en agronomie / Ingénieure HES en agronomie

Catégories
Domaines professionnels
Agriculture, horticulture, sylviculture, animaux
Niveaux de formation
Formation HES, HEP, EPF ou universitaire
Swissdoc
0.130.1.0

Mise à jour 26.04.2022

Conseiller sur le terrain

Conseiller sur le terrain

Les ingénieurs et ingénieures en agronomie proposent aux producteurs des solutions innovantes et respectueuses de
l’environnement pour leurs cultures.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

Conseiller sur le terrain
Observer et contrôler

Observer et contrôler

Les végétaux sont contrôlés attentivement, afin de permettre une réaction rapide en cas de maladie ou d’attaque de ravageurs.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

Observer et contrôler
Faire de la recherche

Faire de la recherche

Des appareils performants et des tests en laboratoire permettent d’identifier les maladies qui peuvent affecter certaines plantes.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

Faire de la recherche
Veiller à la santé des animaux

Veiller à la santé des animaux

Les ingénieurs et ingénieures en agronomie apportent des conseils techniques pour l’alimentation et la détention des animaux de rente.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

Veiller à la santé des animaux
Encourager la biodiversité

Encourager la biodiversité

Des mesures favorisant la biodiversité (par exemple des bandes herbeuses attirant divers insectes) contribuent à la protection de
l’environnement.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

Encourager la biodiversité
Réaliser des essais sur le terrain

Réaliser des essais sur le terrain

Les recherches pour améliorer les cultures, tester leur résistance aux maladies ou créer de nouvelles variétés nécessitent un suivi régulier.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

Réaliser des essais sur le terrain
Documenter et communiquer

Documenter et communiquer

La rédaction de rapports et d’articles ainsi que l’enseignement font également partie des tâches des ingénieurs et ingénieures en agronomie.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

Documenter et communiquer
Viser une qualité optimale

Viser une qualité optimale

Le contrôle de la qualité est assuré durant toutes les phases de la production, de la sélection des semences jusqu’à la récolte.

Copyright SDBB | CSFO, Thierry Porchet

Viser une qualité optimale

Description

L'ingénieur ou l'ingénieure en agronomie développent et appliquent des méthodes de production agricole durables. Ils conseillent et encadrent les entreprises agricoles en matière de gestion des cultures, d'exploitation des sols et d'élevage des animaux, dans le souci du développement de productions respectueuses de l’environnement et de la santé, de la protection des sols et des végétaux. Ils garantissent l’approvisionnement de la population en denrées alimentaires et le développement de productions biologiques.

Leurs principales activités consistent à:

Recherche et développement

  • développer de nouvelles techniques de production végétales (irrigation, nutrition des végétaux, lutte contre le gel et les parasites, etc.) et animales (production et conservation des fourrages, gestion des troupeaux, etc.) et évaluer leur efficacité;
  • analyser les paramètres de production végétale (genre de terrain, climat spécifique, parasites existants, etc.) afin d’améliorer la qualité, la quantité et l’authenticité des cultures vivrières, ornementales et de loisir;
  • évaluer et optimiser les systèmes de détention des animaux de rente (alimentation, construction d’étables, protection des animaux, etc.);
  • évaluer les impacts d’une exploitation agricole sur les ressources naturelles (sol, air, eau, biodiversité, paysage);
  • renforcer la durabilité des méthodes de production (approvisionnement régional, limitation des transports inutiles, préservation des sols et de l’eau, etc.);
  • diriger des essais sur le terrain (assainissement et multiplication des plantes en milieu stérile, cultures sur substrats, etc.);
  • veiller à la qualité et à la sécurité des produits d’origine animale;
  • développer des solutions horticoles permettant de mieux gérer l’environnement construit (régulation thermique et sonore des bâtiments grâce à la végétalisation de façades, de murs et de toitures, épuration des eaux et de l’air par les jardins, etc.);
  • coopérer à des projets dans des pays en voie de développement, dans le cadre d'organisations internationales, nationales ou privées;

Économie

  • gérer un service, une entreprise ou une exploitation agricole;
  • établir un "business-plan" de l'entreprise en tenant compte des exigences des marchés et de la politique agricole, planifier de nouvelles stratégies de marché;
  • mettre en place des concepts de marketing, promouvoir les produits du terroir et trouver de nouveaux réseaux de distribution;
  • répondre à des problèmes juridiques et économiques liés aux exploitations agricoles et aux entreprises du secteur agroalimentaire;

Conseil et enseignement

  • conseiller les agriculteurs et éleveurs sur les techniques de production végétales et animales, en encourageant une agriculture durable;
  • informer les entreprises sur les aspects économiques, sociaux et environnementaux du domaine agricole;
  • effectuer des expertises;
  • enseigner dans des écoles professionnelles;
  • diriger des programmes de vulgarisation agricole et rédiger des articles spécialisés.

Environnement de travail

Les ingénieurs en agronomie travaillent autant en plein air que dans des bureaux. Ils peuvent exercer leurs activités de manière autonome ou être intégrés à une équipe, tant dans le secteur privé que public. Ils sont appelés à coopérer avec des interlocuteurs variés, tels que des agriculteurs, des horticulteurs, des éleveurs, des administrations ou encore des entreprises. Selon la saison, leurs horaires de travail peuvent être irréguliers et chargés.

Formation

La formation d’ingénieur ou d’ingénieure en agronomie s'acquiert dans une haute école spécialisée (HES).

Lieux

  • Lullier/GE: orientation horticulture avec modules à choix en arboriculture fruitière, en cultures maraichères ou pépinières, en production florale;

  • Zollikofen/BE (enseignement bilingue français-allemand): avec orientations en économie rurale, en agriculture internationale, en sciences animales, en sciences équines, en sciences végétales et écologie.

Durée

  • 3 ans à plein temps ou 6 ans au maximum à temps partiel pour le bachelor;
  • 1,5 an à plein temps ou 2 à 3 ans à temps partiel pour le master.

Conditions d'admission

  • maturité professionnelle et certificat fédéral de capacité (CFC) apparenté à la filière choisie;
  • ou maturité professionnelle dans un domaine non apparenté, maturité gymnasiale ou maturité spécialisée et 12 mois de stage dans une exploitation agricole;

De plus, pour la formation à Zollikofen:

  • bonnes connaissances de l’allemand.

Titres obtenus

  • Bachelor of Science HES en agronomie;
  • Master of Science HES in Life Sciences, orientation Sciences agronomiques.

Contenu (à titre indicatif)

Cycle bachelor

  • modules de base communs: sciences de base, biologie, sciences végétales et animales, horticulture, développement durable, sols et agronomie, protection des plantes, économie d’entreprise, économie rurale, marketing agricole, etc.;
  • modules à option: enseignement et conseil, management et leadership, coopération internationale, nouvelles technologies, production durable, etc.

Cycle master (Zollikofen)

  • orientations: filières économiques et développement rural, systèmes de production durable, management régional en zone de montagne;
  • modules à option: cultures florales, politiques agricoles, coopération et horticulture internationale, biotechnologie appliquée, etc.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/etudes.

Perspectives professionnelles

Les ingénieurs en agronomie travaillent dans des exploitations agricoles, des associations, des ONG, des instituts de recherche, des entreprises de commerce agricole et des administrations publiques, ou exercent une activité indépendante, à la tête d’une entreprise de production. Ils peuvent également travailler à l’étranger, que ce soit dans le commerce international ou dans la coopération au développement, ou se diriger vers l’enseignement ou le conseil.

Le secteur de l’agriculture est en pleine mutation: la mondialisation, l'ouverture des marchés, les habitudes de consommation et le changement climatique posent de nombreux défis auxquels les professionnels de l’agronomie sont amenés à répondre.

Perfectionnement

Les ingénieurs en agronomie peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • séminaires et journées spécialisées proposées par les organisations du monde du travail et les institutions de formation;
  • spécialisations ou formations continues proposées par les hautes écoles spécialisées;  
  • Master of Science HES en Life Sciences, orientation Natural Resource Management, 3 semestres à plein temps ou 5 semestres à temps partiel, Genève;
  • Master of Science EPF en agronomie, 4 semestres (y compris stage professionnel) à plein temps, Zurich;
  • Certificate of Advanced Studies (CAS) en cartographie des sols, formation en emploi, Zollikofen, Wädenswil;
  • etc.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement et www.orientation.ch/postgrades.

Adresses utiles

Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL)
Filière Agronomie
Länggasse 85
3052 Zollikofen
Tél.: 031 910 21 11
URL: https://www.bfh.ch/fr/etudes/bachelor/agronomie

Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (HEPIA)
Filière Agronomie
Site de Lullier
Rte de Presinge 150
1254 Jussy
Tél.: 022 558 52 33
URL: https://www.hesge.ch/hepia/bachelor/agronomie

Autres informations

Qualités requises

  • Capacité d'analyse
  • Esprit de synthèse
  • Sens de la communication
  • Aptitude à travailler en équipe
  • Rigueur
  • Esprit d'innovation
  • Aptitude pour les mathématiques et les sciences

Intérêts

  • Bureau technique
  • Nature

orientation.ch