Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Travaux de maintenance: En raison des travaux de maintenance sur les serveurs d’orientation.ch, il faut s'attendre à des interruptions le mardi 25 septembre entre 18h00 et 00h00.

Médecine humaine: débouchés

Les études en médecine humaine mènent à des activités professionnelles clairement définies. Les différentes spécialisations donnent accès à un grand nombre de domaines professionnels.

Domaines d’activité

Les diplômés commencent généralement leur carrière professionnelle en tant que médecins-assistants dans un hôpital.

Formation postgrade et spécialisation

La formation postgrade permet aux diplômés et diplômées d'accroître leurs compétences et de se spécialiser dans un domaine spécifique. La plupart des médecins travaillent ainsi pendant 5 à 6 ans comme médecins-assistants dans les hôpitaux. Cela leur permet notamment d'acquérir les connaissances et les techniques propres à leur domaine de spécialisation. Au terme de leur formation postgrade, les diplômés et diplômées en médecine obtiennent l'un des 44 titres de spécialiste. Parmi les titres les plus courants, on mentionnera les titres de spécialiste en médecine générale, en médecine interne, en pédiatrie, en chirurgie, ou encore en psychiatrie et psychothérapie.

Hôpital

Après leur assistanat, beaucoup de médecins restent dans les hôpitaux et les cliniques comme médecins-chefs. Certains cantons ont par ailleurs aménagé de nouveaux postes de médecin d'hôpital. Ces postes offrent aux médecins une activité médicale régulière sur la base d'une semaine de 42 heures et la possibilité d'un travail à temps partiel ou d'un partage du travail.

Cabinet médical

Environ 50% des membres FMH travaillent dans des cabinets privés ou de groupe. Certains médecins (surtout ceux des disciplines opératoires) sont également responsables d'un certain nombre de lits d'hôpital et y soignent leurs patients. Les centres de santé et les cabinets ont généralement des conditions d'emploi à salaire fixe pour les médecins.

Autres débouchés

Les médecins qui s'intéressent aux questions juridiques ou de droit du travail peuvent trouver des débouchés dans la médecine légale ou la médecine du travail, où ils exercent comme experts pour les assurances et les caisses-maladie.
Les médecins attirés par la communication peuvent prodiguer des conseils de santé qualifiés par téléphone, dans un centre d'appel médical. Ils ont aussi la possibilité de travailler dans le journalisme médical, ou encore dans des centres d'information et de documentation médicales.
Le marketing, la distribution de médicaments dans l'industrie chimique et pharmaceutique et la représentation médicale sont d'autres débouchés possibles. Pour ceux qui veulent combiner la médecine et l'informatique, le domaine de l'informatique et de la statistique médicale est pourvoyeur d'emplois. Les médecins qui s'intéressent aux analyses économiques peuvent, quant à eux, trouver un poste dans l'administration publique, au sein d'une caisse-maladie, ou dans la direction d'un hôpital.
Après leurs études, quelques médecins poursuivent une activité dans la recherche au sein des universités, des cliniques ou de l'industrie pharmaceutique. Ces recherches sont souvent combinées avec des activités d'enseignement.
Les organisations internationales et les organisations humanitaires telles que le CICR représentent d'autres débouchés possibles pour les diplômés et diplômées en médecine.



orientation.ch