Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Microtechnique, micro- et nanotechnologies: débouchés

Les perspectives professionnelles des diplômés en microtechnique, micro- et nanotechnologies résident avant tout dans l’industrie et dans la recherche.

Domaines d’activité

Les spécialistes en microtechnique ou en micro- et nanotechnologies travaillent à l’échelle de l’infiniment petit. Les spécialistes en microtechnique ou en micro- et nanotechnologies possèdent des connaissances dans des domaines techniques variés et les mettent à profit dans la conduite de projets et la direction d’équipes pluridisciplinaires.
Les domaines de la microtechnique et des micro- et nanotechnologies concernent l’univers de la miniaturisation, du micromètre et du nanomètre, de la molécule et de l’atome. De nouveaux microscopes, de nouveaux matériaux et de nouvelles techniques et technologies permettent de concevoir et développer sans cesse de nouveaux champs d’application, aussi bien en médecine, en biologie ou en optique qu’en informatique ou en domotique, par exemple. Robots miniaturisés, instruments de mesure pour des quantités infiniment petites, senseurs, microprocesseurs, stimulateurs cardiaques, systèmes de déclenchement d’airbags, cartes à puces, etc., ne sont que quelques-unes des applications de ces disciplines de pointe.

Pluridisciplinarité

Les systèmes microtechniques, les micro- et nanosystèmes comprennent des éléments mécaniques, électroniques, informatiques, chimiques et optiques notamment, et font appel à divers matériaux. Les ingénieurs formés dans les domaines de la microtechnique et des micro- et nanotechnologies disposent donc d’une palette de connaissances qui leur permet d’être des généralistes polyvalents, capables de résoudre des problèmes très divers. Leur savoir pluridisciplinaire les destine notamment à coordonner et à diriger des équipes de spécialistes, en tant que chefs de projet, et leur offre des débouchés dans des domaines aussi variés que l’horlogerie, la mécanique, l’électronique, l’informatique, l’optique, la robotique, les télécommunications, l’aéronautique, etc. Sur le marché de l’emploi, ils peuvent toutefois se trouver en concurrence avec les diplômés en sciences de la nature traditionnelles (physique, biologie, chimie).

Recherche

Les activités de recherche qui peuvent déjà commencer dans le cadre du doctorat sont généralement menées sous la responsabilité de divers instituts et sont orientées selon les besoins de l’industrie.
En matière de recherche, les principaux pourvoyeurs d’emplois, pour les diplômés en microtechnique ou en micro et nanotechnologies, sont les hautes écoles, les instituts de recherche indépendants et l’industrie. Ceux qui optent pour une carrière scientifique en dehors d’une université doivent s’attendre à ne pas trouver d’emploi fixe tout de suite, mais à devoir gagner leur vie grâce à des subventionnements de projets, par exemple des mandats rémunérés ou des bourses de recherche.

Industrie

L’industrie, dans ses branches les plus diverses (fabrication d’appareils et instruments de toutes sortes, télécommunications, technologie médicale, optique, biotechnologie, technologie des moyens de transport, technologie spatiale, etc.), représente le principal pourvoyeur d’emplois. Dans ce cadre, les diplômés en microtechnique ou en micro- et nanotechnologies sont actifs aussi bien dans la recherche de nouvelles applications que dans la conception et la fabrication de nouveaux produits. Leurs activités recouvrent également la vente, le conseil et l’expertise.

Conception et développement de produits

La conduite de projets dans le domaine de la conception et du développement de produits est un débouché important, pour les spécialistes en microtechnique ou en micro et nanotechnologies. Dans une entreprise qui produit des machines ou des appareils électroniques par exemple, ces professionnels sont responsables de conduire un projet et de diriger une équipe de collaborateurs pour développer un appareil ou un élément d’un système technique (composant d’un appareil, d’une machine, d’une installation). Dans leur fonction de chef de projet, ils doivent faire preuve de créativité et d’audace, mais aussi savoir communiquer, motiver et convaincre.

Autres débouchés

Des débouchés existent aussi dans l’enseignement, ainsi que dans des domaines tels que le conseil, la planification, la gestion d’entreprise, ou encore l’assurance qualité. Il est aussi possible de travailler à l’étranger ou de créer sa propre entreprise de production ou de conseil.

Professions, fonctions

La liste ci-dessous présente quelques professions et fonctions souvent exercées par les diplômés de cette filière.



orientation.ch