?global_aria_skip_link_title?

Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Sciences et technologie biomédicales

Les filières interdisciplinaires du domaine biomédical combinent les sciences naturelles, la médecine et l'ingénierie dans le but d'améliorer le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies.

Cette page présente les études en sciences et technologie biomédicales. Page connexe: Technique médicale

Spécialité

Sciences et technologie biomédicales
Sciences et technologie biomédicales

La santé est le thème central de ce domaine interdisciplinaire. L'objectif est de découvrir comment les maladies se développent, comment les prévenir et les guérir. Les résultats des recherches permettent de développer de nouveaux médicaments ainsi que des dispositifs médicaux utilisés par exemple en chirurgie.

Sciences et technologie biomédicales

Sciences et technologie biomédicales

Sciences biomédicales

Le corps humain est un système biologique complexe. Le but de la recherche biomédicale est de déchiffrer les mécanismes à l'œuvre dans les cellules et les molécules afin de mieux comprendre les maladies et de développer de nouvelles méthodes de diagnostic et de traitement. Ce champ d'étude est à la jonction entre les sciences naturelles, la médecine et les mathématiques.

Technologie biomédicale

La technologie (ou ingénierie) biomédicale consiste à appliquer les connaissances et les méthodes de l'ingénierie au domaine médical et vise à développer des appareils de toutes sortes, utiles aussi bien aux médecins qu'aux patients. Il peut s'agir d'instruments mesurant l'acuité auditive ou le glucose, de microscopes, ou encore de robots chirurgicaux ou de rééducation.

Études

Les études en sciences et technologie biomédicales permettent d'acquérir un savoir interdisciplinaire sur l'organisme humain jusqu'au niveau des molécules qui le composent et intègrent les approches technologiques les plus récentes. Ces études conviennent aux personnes qui s’intéressent au corps humain en bonne santé et malade, mais qui ne veulent pas dtravailler directement au contact des patients.

En fonction du programme d’études choisi, l’accent portera plutôt sur la médecine humaine et la biologie ou plutôt sur les matières liées à l’ingénierie. Le cursus en sciences biomédicales (uniquement dans les hautes écoles universitaires) offre une formation de base en médecine humaine, en techniques de recherche, en biologie cellulaire et moléculaire, en biochimie et en chimie. Il comporte également des enseignements de sciences sociales sur la bioéthique ou le droit à la vie par exemple.

En technologie biomédicale, le cursus comprend, à côté des bases en médecine, des cours en sciences des (bio)matériaux, en (bio)imagerie médicale, en biomécanique, en nanorobotique, etc.

M.O., 5e semestre du bachelor en sciences biomédicales à l'Université de Fribourg

«Nous développons de larges connaissances en physiologie et en physiopathologie et étudions les processus biochimiques qui se cachent derrière le fonctionnement des organes, sains ou malades.»

Exigences

Le profil interdisciplinaire des cursus requiert un intérêt marqué pour les sciences naturelles, la médecine, les mathématiques, l’informatique et la technique. De plus, ces études demandent beaucoup d’investissement, d’autonomie et de discipline. Il faut aussi être capable de penser de manière abstraite, faire preuve de curiosité et porter un regard ouvert sur le monde. Les personnes qui choisissent cette filière doivent aimer travailler avec des technologies nouvelles et complexes, et avoir la persévérance nécessaire pour faire de la recherche et développer de nouveaux concepts et produits.

Doctorat

En général, les personnes qui visent une carrière dans la recherche font un doctorat, souvent suivi d’un post-doctorat à l’étranger.

Thèmes de recherche

La recherche en biomédecine est interdisciplinaire et touche à un grand nombre de domaines. Voici quelques exemples:

  • Protéines humaines: caractérisation fonctionnelle et banque de données
  • Biological and pathophysiological roles of various labile, diffusible small biological molecules
  • A personalized medicine approach to study dopamine neuron degeneration in Parkinson’s disease

Admission, inscription et début des études

Des informations sur les conditions d’admission dans les différents types de hautes écoles ainsi que sur les modalités d’inscription et le début des études sont disponibles à la page Admission, inscription.

Champs d'activité

Les spécialistes en sciences ou en technologie biomédicales travaillent avant tout dans la recherche fondamentale, clinique ou appliquée dans des hôpitaux, des instituts de recherche, ou dans l'industrie pharmaceutique et biotechnologique. Ils peuvent également être actifs dans des laboratoires au sein de l'administration publique (office de l'environnement ou de la santé) ou dans le domaine des brevets. Certains diplômés s'orientent vers le conseil, le management ou la gestion de projet dans le secteur public ou privé.



orientation.ch