Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Sciences de l’environnement: débouchés

Les diplômés et les diplômées en sciences de l’environnement travaillent dans la recherche, auprès d’autorités, dans des entreprises du secteur privé (bureaux d’étude en environnement) mais aussi dans la recherche et l’enseignement.

Domaines d’activité

Les spécialistes de l’environnement sont capables d’analyser les problèmes environnementaux ainsi que leurs causes scientifiques, techniques et socio-économiques. La formation interdisciplinaire qu’ils ont reçue dans le domaine des sciences naturelles et sociales leur permet d’identifier, de traiter et de régler des problématiques relevant de la politique environnementale.

Recherche et enseignement

Un tiers des diplômés et des diplômées en sciences de l’environnement travaillent à l’université ou dans un institut de recherche dans le cadre d’un doctorat ou d’un autre mandat de recherche et d’enseignement. Les chercheurs et chercheuses analysent les causes des problèmes écologiques, tentent d’anticiper les éventuelles dérives et, idéalement, de les prévenir. La plupart du temps, ils et elles doivent trouver des solutions pour remédier aux dommages causés. Les résultats de leurs travaux sont repris par les milieux politique (réglementations en matière d’environnement) et économique (adaptation de la production dans les entreprises, recherche de nouvelles sources de revenus).

Administration publique

Dans l’administration, ces spécialistes recueillent et analysent des données, réalisent des expertises et mettent au point des programmes environnementaux portant sur l’aménagement et la surveillance de zones protégées ou la mise en œuvre de mesures de revitalisation dans le cas par exemple de fleuves rectifiés. Une partie importante de leur travail consiste à communiquer les résultats de leurs travaux de recherche en matière de protection de l’environnement aux industriels, à la population et aux associations.

Secteur privé

Près de la moitié des diplômés et des diplômées trouvent un emploi dans ce secteur. Ils et elles peuvent travailler en tant qu’indépendants. Ils peuvent également tenir un bureau spécialisé dans l’environnement avec d’autres scientifiques ou être salariés d’une entreprise. Ils et elles gagnent leur vie en réalisant par exemple des expertises sur le risque de catastrophes naturelles pour les assurances mais aussi en proposant des services de conseil aux personnes souhaitant effectuer des placements durables auprès de banques ou ayant un projet de construction écologique ou des questions en matière énergétique. Ils peuvent en outre avoir comme clients des entreprises du secteur de l’énergie (vente de courant propre) ou des fondations ou associations privées qui gagnent de l’argent en transmettant des informations et en effectuant un travail de mise en réseau.

Autres débouchés

Dans les domaines de la communication et de l’enseignement, les diplômés et les diplômées en sciences de l’environnement s’occupent, en tant que rédacteurs spécialisés ou chargés des relations publiques, de la communication d’administrations, d’entreprises privées et d’ONG en utilisant différents canaux médiatiques. Ils et elles conseillent les partis et les associations lors de la rédaction d’avis scientifiques et transmettent leurs connaissances.

Professions, fonctions

La liste ci-dessous présente quelques activités professionnelles souvent exercées par les diplômés et les diplômées de cette filière.



orientation.ch