Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Sciences et ingénierie de l’environnement: débouchés

Les diplômés et les diplômées en sciences et ingénierie de l’environnement travaillent principalement dans le secteur tertiaire privé et l’administration publique.

Domaines d’activité

Les ingénieurs et les ingénieures en environnement sont en mesure de traiter des problématiques en lien avec l’écosystème en ayant recours à des méthodes scientifiques et techniques. Leur activité vise à exploiter et à préserver les ressources naturelles (le sol, l’eau et l’air).

Généralement, les diplômés HES entrent dans la vie active après avoir obtenu leur bachelor tandis que les diplômés HEU poursuivent leur formation jusqu’au master ou au doctorat. Certaines des activités de ces professionnels sont similaires à celles des spécialistes en environnement et des géomaticiens.

Secteur privé

Les ingénieurs et les ingénieures en environnement travaillent aussi bien dans des petits bureaux d’étude et d’ingénieurs que dans de grandes entreprises (construction, démantèlement, recyclage, etc.). Outre des services en lien avec l’utilisation et l’élimination de substances, ils et elles proposent des services d’assainissement, de protection de l’environnement et d’évaluation des risques. Dans les banques et les assurances, ils analysent principalement les risques environnementaux.

Administration publique

Au sein des services communaux, cantonaux et fédéraux, ces spécialistes s’occupent de l’application de la législation sur l’environnement. Ils et elles exercent notamment des activités de conseil (p. ex. aménagement et développement du territoire), de contrôle (p. ex. gestion des déchets) et de surveillance (p. ex. protection de l’air et protection contre le bruit).

Autres débouchés

Les ingénieurs et les ingénieures en environnement assument également des fonctions dirigeantes et des tâches spécialisées dans des hautes écoles (recherche et enseignement), dans l’agriculture et la sylviculture (p. ex. utilisation des sols), dans l’approvisionnement en eau et en énergie (p. ex. épuration des eaux) ainsi que dans des associations ou des organisations (p. ex. lobbying).

Professions, fonctions

La liste ci-dessous présente quelques professions et fonctions souvent exercées par les diplômés de cette filière.



orientation.ch