?global_aria_skip_link_title?

Portrait: protection incendie

Un spécialiste en protection incendie BF, également sapeur-pompier professionnel BF, présente son activité et ses tâches.

Des activités de prévention et de sensibilisation

Pascal Erni, spécialiste en protection incendie BF, engagé à la ville de Lucerne

Un homme étudie une carte dans un garage de sapeurs-pompiers
Les personnes actives dans le domaine de la protection incendie travaillent en étroite collaboration avec le service du feu. © SDBB I CSFO, photo Dieter Seeger
Un homme étudie une carte dans un garage de sapeurs-pompiers

Les personnes actives dans le domaine de la protection incendie travaillent en étroite collaboration avec le service du feu. © SDBB I CSFO, photo Dieter Seeger

Biographie express

Année/âge Activité/formation
20 ansCFC de dessinateur avec maturité professionnelle
24 ansDiplôme d'architecte HES
25 ansMission pour la promotion militaire de la paix: KFOR SWISSCOY, Kosovo
25 ansArchitecte HES: Iwan Bühler GmbH, Lucerne
33 ansSapeur-pompier professionnel: corps de sapeurs-pompiers de Lucerne
35 ansBrevet fédéral de sapeur-pompier professionnel
36 ansBrevet fédéral de spécialiste en protection incendie

Quelles sont vos tâches?

Je suis sapeur-pompier professionnel à la ville de Lucerne. Pendant mes heures de garde, je travaille pour la police du feu en tant que spécialiste en protection incendie.  J'œuvre en amont de la mission des pompiers pour protéger les personnes, les biens et les bâtiments. L'évaluation des projets de construction et le contrôle des constructions existantes font partie de mes tâches. Je forme aussi les collaborateurs des entreprises locales au risque incendie. En résumé: les sapeurs-pompiers éteignent les feux, les spécialistes en protection incendie font en sorte qu'aucun foyer ne se déclare.

«Les sapeurs-pompiers éteignent le feu, les spécialistes en protection incendie font en sorte qu'aucun foyer ne se déclare.»

Quelles compétences exige votre poste?

Les tâches du spécialiste en protection incendie requièrent de bonnes connaissances des bâtiments. Il doit savoir identifier et mesurer le niveau de sécurité incendie d’une construction. Il faut également être à l'aise avec les normes, les prescriptions et les règlements. Cette activité exige aussi de bonnes aptitudes au conseil de personnes privées ou d'entreprises.

Quels défis rencontrez-vous?

Le principal défi est de vérifier l'exactitude des concepts et des plans de protection incendie présentés par les architectes lors du dépôt du permis de construire. Les prescriptions de protection incendie servent de base. Elles laissent parfois une certaine marge d'interprétation. Dans le domaine de la protection incendie, nous devons toujours envisager le pire et sensibiliser les personnes aux dangers potentiels.

En savoir plus



orientation.ch