?global_aria_skip_link_title?

Recherche

Forestier-bûcheron CFC / Forestière-bûcheronne CFC

Catégories
Domaines professionnels
Agriculture, horticulture, sylviculture, animaux - Bois, papier, cuir - Environnement, nature
Niveaux de formation
Formation professionnelle initiale
Swissdoc
0.120.6.0

Mise à jour 28.09.2022

Mettre en place un périmètre de sécurité

Mettre en place un périmètre de sécurité

Les promeneurs doivent rester éloignés des zones d’abattage. Pour cela, les forestiers-bûcherons délimitent un périmètre de sécurité et le signalent.

Copyright SDBB | CSFO, Fabian Stamm

Mettre en place un périmètre de sécurité
Préparer la coupe de bois

Préparer la coupe de bois

Avant d’actionner leurs tronçonneuses, ces professionnels étudient soigneusement les caractéristiques de l’arbre, son environ et la direction dans laquelle il doit tomber.

Copyright SDBB | CSFO, Fabian Stamm

Préparer la coupe de bois
Abattre les arbres

Abattre les arbres

Pour abattre un arbre, les forestiers-bûcherons et les praticiens forestiers suivent strictement une procédure d’abattage comprenant plusieurs étapes.

Copyright SDBB | CSFO, Viola Barberis

Abattre les arbres
Préparer les arbres pour le transport

Préparer les arbres pour le transport

Avant d’évacuer les arbres à l’aide d’un treuil ou de les charger sur des camions, les forestiers-bûcherons et les praticiens forestiers ébranchent les troncs.

Copyright SDBB | CSFO, Viola Barberis

Préparer les arbres pour le transport
Soigner les jeunes forêts

Soigner les jeunes forêts

Les arbres qui poussent mal ou qui privent les autres de lumière sont marqués à la peinture ou par un ruban, puis abattus.

Copyright SDBB | CSFO, Frederic Meyer

Soigner les jeunes forêts
Entretenir les chemins

Entretenir les chemins

Ces professionnels entretiennent régulièrement les chemins forestiers ou de randonnée pour éviter que ceux-ci soient rapidement envahis par la végétation.

Copyright SDBB | CSFO, Lucas Vuitel

Entretenir les chemins
Stabiliser les pentes et les ruisseaux

Stabiliser les pentes et les ruisseaux

Les avalanches, les glissements de terrain et les inondations peuvent causer de gros dégâts. Les forestiers-bûcherons stabilisent le terrain, par exemple en le reboisant.

Copyright SDBB | CSFO, Fabian Stamm

Stabiliser les pentes et les ruisseaux
Travailler à l’atelier

Travailler à l’atelier

À l’atelier, ces professionnels entretiennent leur équipement et produisent des assortiments de bois de feu ou du mobilier de jardin.

Copyright SDBB | CSFO, Lucas Vuitel

Travailler à l’atelier
Forestier-bûcheron / Forestière-bûcheronne CFC

Forestier-bûcheron / Forestière-bûcheronne CFC

Ce film donne un aperçu de la profession de forestier/ière-bûcheron/ne CFC et de ses activités au quotidien.

© 2012 - Canal Alpha

Forestier-bûcheron / Forestière-bûcheronne CFC
Forestier-bûcheron / Forestière-bûcheronne CFC

Forestier-bûcheron / Forestière-bûcheronne CFC

Ce film donne un aperçu de la profession de forestier/ière-bûcheron/ne CFC CFC et de ses activités au quotidien.

© 2021 - Le Génie des Métiers

Forestier-bûcheron / Forestière-bûcheronne CFC

Description

Le forestier-bûcheron ou la forestière-bûcheronne exécutent les travaux liés à l'exploitation et à l'entretien des forêts publiques ou privées: coupe de bois, plantation, construction de chemins forestiers, de refuges, d'ouvrages de protection contre les dégâts d'origine animale, végétale ou climatique. Ils participent, en forêt et dans les écosystèmes limitrophes, à la valorisation du bois, à la diversification des essences et au développement de l'espace vital de la faune et de la flore.
Leurs principales activités consistent à:

Récolte de bois

  • marquer les arbres à abattre selon les indications des ingénieurs forestiers et des forestiers ES;
  • organiser le chantier de coupe, établir les plans, réunir le matériel, signaler et sécuriser la zone;
  • déterminer les endroits où les arbres vont tomber;
  • abattre des arbres, les ébrancher, débiter et façonner des troncs; utiliser des tronçonneuses et des machines en respectant les règles de sécurité;
  • déplacer les billes (débardage), les câbler à l'aide d'un tracteur ou d'une grue; les évacuer parfois par les airs;
  • stocker les grumes et les classer selon leur utilisation (énergie, industrie ou construction);
  • calculer le volume de bois abattu (cubage) et nettoyer les parterres de coupe;

Entretien et soins à la forêt

  • distinguer les essences d'une région, connaître leurs caractéristiques d'utilisation et de conservation;
  • entretenir les forêts, soigner les lisières, les haies vives et les biotopes forestiers; initier le rajeunissement de la forêt, diversifier les espèces;
  • préparer les plants destinés au reboisement; planter et soigner les jeunes peuplements;
  • élaguer, sélectionner les meilleurs arbres;
  • prévenir et éviter les dangers liés aux parasites, aux champignons; lutter contre le gel, le feu, la sécheresse;
  • protéger la forêt contre les dégâts causés par les animaux;
  • mettre en place des mesures de protection contre les dangers naturels (avalanches, glissements, etc.);

Génie forestier

  • participer à des relevés topographiques dans la forêt; manier des appareils de mesures (arpentage);
  • poser des clôtures séparant les forêts des pâturages;
  • collaborer à la construction et à l'entretien de refuges et d'installations pour les loisirs (places de jeux, etc.);
  • entretenir les routes et les chemins forestiers, les pistes de débardage et les sentiers pédestres;

Maintenance du matériel

  • entretenir et réparer les engins et les machines;
  • gérer les stocks de carburants; évacuer ou recycler les déchets selon les normes environnementales en vigueur.

Environnement de travail

Les forestiers-bûcherons exercent leurs activités toute l'année dans des conditions climatiques parfois difficiles. Ils travaillent en tant qu'indépendants ou en équipe, dans un triage forestier, sous la direction des forestiers ES ou des ingénieurs forestiers. Ils portent un équipement personnel de sécurité de couleur voyante pour prévenir tout risque d'accident.

Formation

La formation de forestier-bûcheron ou de forestière-bûcheronne s'acquiert par un apprentissage.

Lieux

  • formation pratique (4 jours par semaine) dans une exploitation forestière;
  • formation théorique (1 jour par semaine) à l'école professionnelle;
  • cours interentreprises (52 jours sur 2,5 ans).

Durée

  • 3 ans.

Conditions d'admission

  • scolarité obligatoire achevée;
  • certaines entreprises exigent un stage préprofessionnel et/ou recourent à un examen d'admission.

Titre obtenu

  • certificat fédéral de capacité (CFC) de forestier-bûcheron ou de forestière-bûcheronne.

Contenu

Branches théoriques (sur 3 ans):

  • récolte du bois/Utilisation et entretien de moyens techniques de travail;
  • régénération et soins à la forêt, entretien de stations particulières/Mise en oeuvre de mesures de protection des forêts;
  • construction et entretien d'ouvrages forestiers/Collaboration aux tâches de l'entreprise;
  • application des règles relatives à la sécurité au travail, à la protection de la santé et à la protection de l'environnement.

Possibilité d'obtenir une maturité professionnelle pendant l'apprentissage ou après l'obtention du CFC, selon des modalités variables d'un canton à l'autre.

Perspectives professionnelles

Les forestiers-bûcherons sont généralement engagés par une commune, un canton, une bourgeoisie, un triage ou un arrondissement forestier ou encore par une entreprise privée. Ils peuvent aussi, mais plus rarement, envisager de s'installer à titre indépendant. Après quelques années d'expérience, ils peuvent assumer des postes à responsabilités et exercer des fonctions de chef-fe d'équipe. Certains se spécialisent dans le débardage du bois ou le génie forestier.

Perfectionnement

Les forestiers-bûcherons peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • apprentissage complémentaire d'horticulteur-trice;
  • nombreux cours organisés par le Centre de formation professionnelle forestière du Mont-sur-Lausanne et par les organisations du monde du travail;
  • diplôme de ranger CEFOR, 1 an de formation modulaire à temps partiel, Lyss;
  • brevet fédéral de conducteur-trice d'engins forestiers, de contremaître forestier-ère, de chef-fe des opérations de câblage forestier ou de spécialiste en bois, formations en emploi, divers lieux en Suisse;
  • diplôme de forestier-ère ES ou de technicien-ne ES en Technique du bois, formations à plein temps, divers lieux en Suisse;
  • Bachelor of Science HES en sciences forestières, en agronomie, en architecture du paysage ou en gestion de la nature, formations à plein temps, divers lieux en Suisse;
  • Master of Science HES in Life Sciences, orientation sciences forestières ou Natural Resource Management, formations à plein temps ou à temps partiel;
  • etc.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Centre de formation professionnelle forestière
Chemin de Budron H8
1052 Le Mont-sur-Lausanne
Tél.: 021 316 26 63
URL: http://www.formation-forestiere.ch

Centre forestier de formation
Case postale 252
Hardernstrasse 20
3250 Lyss
Tél.: 032 387 49 11
URL: http://www.cefor.ch

Coordination et documentation pour la formation forestière (Codoc)
Case postale 339
Hardernstrasse 20
3250 Lyss
Tél.: +41 (0)32 386 12 45
URL: http://www.codoc.ch

ForêtSuisse
Association des propriétaires forestiers
Rosenweg 14
4502 Soleure 2
Tél.: 032 625 88 00
URL: http://www.foretsuisse.ch

Ortra Forêt Suisse
Hardenstrasse 20
Case postale 339
3250 Lyss
Tél.: 041 32 386 12 48
URL: http://www.oda-wald.ch

Autres informations

Qualités requises

  • Résistance physique
  • Bonne représentation spatiale
  • Sens de l'observation
  • Sens technique
  • Précision et minutie
  • Capacité de concentration
  • Aptitude à travailler en équipe
  • Disposition à de fréquents déplacements

Intérêts

  • Nature
  • Travailler le bois
  • Activité physique

orientation.ch