?global_aria_skip_link_title?

Marché du travail: administration publique, justice

Présentation d’un secteur très large et présent dans de nombreux domaines d’activité avec l’Association du personnel de la Confédération APC. Cette organisation défend les intérêts du personnel de la Confédération et de ses entreprises.

Un environnement toujours plus dynamique

Jérôme Hayoz
Jérôme Hayoz. © APC
Jérôme Hayoz

Jérôme Hayoz. © APC

Développement de services virtuels, répercussions des coupes budgétaires, restructurations des services: les défis que rencontrent le personnel du service public sont nombreux. Un service public dans un environnement toujours plus dynamique requiert du personnel aux compétences adéquates et prêt à se former en continu. Explications de l'APC et de son secrétaire général Jérôme Hayoz.

Quelle est la situation actuelle dans l’administration publique et la justice?

Le service public traverse une période marquée par les transformations de fond de la société. Il est impacté au même titre que le service privé dans de nombreux domaines. Au niveau de l’organisation du travail, de nouvelles formes telles que le télétravail ou le desk sharing ont émergé. D'autres phénomènes tels que l'organisation du travail en projets ou la pression politique sur les coûts de fonctionnement du service public modifient les conditions de travail: recours à des emplois à durée déterminée, hausse de la charge de travail, etc. Dans le domaine de la transition numérique, le service public doit accompagner le personnel qui en a le plus besoin par la formation continue et une politique de développement du personnel adaptée. La mise à niveau a commencé et se poursuit dans la formation de base. Elle doit encore être renforcée pour faire face aux défis de la numérisation des processus de travail. Enfin, le service public s'associe aux grandes tendances de société. L’égalité homme-femme, par exemple, reste un combat perpétuel. Des avancées peuvent être observées et offrent un meilleur accès des femmes aux postes dirigeants grâce au recours plus fréquent au job sharing.

«Nous assistons à un regain d’intérêt pour le service public. Pouvoir concilier équilibre personnel et vie professionnelle pèse dans le choix d’un futur employeur.»

Quelles sont les compétences particulièrement recherchées sur le marché du travail?

Les restructurations, centralisations ou réorganisations de services sont aussi devenues monnaie courante dans l’administration publique. Les cahiers des charges du personnel évoluent donc plus fréquemment. Il faut être capable de s’adapter à de nouvelles équipes ou thématiques, renouveler son savoir en fonction des nouveaux besoins. Les tâches deviennent également plus transversales avec des coopérations plus nombreuses entre les différents offices et départements fédéraux. Cette évolution requiert beaucoup de souplesse et de flexibilité. Enfin, les personnes travaillant pour le service public devrait posséder une affinité pour le bien-être général et être convaincu de l'importance d'une bonne organisation de la vie publique.

Où seront créés les postes de travail ces prochaines années?

Nous manquons de spécialistes principalement dans deux domaines. Le développement des services en ligne, tels que les guichets virtuels, nécessite des ressources en informatique, hautement qualifiées. La maîtrise des coûts de fonctionnement de l’administration publique requiert du personnel dans le domaine du controlling. D’autres professions, dans la traduction par exemple, vont, avec le développement des logiciels, évoluer vers des tâches plus numériques. Les besoins en main d’œuvre qualifiée ne sont pas faciles à couvrir. Pour les fonctions hautement qualifiées, les salaires de la Confédération ne sont pas toujours concurrentiels face au secteur privé. En revanche, le service public offre davantage de jours de congés et une bonne sécurité de l’emploi. La croissance de la population devrait conduire à la création de nouveaux postes. Il est encore impossible de dire quelle en sera l’étendue car d’autres facteurs, tels que la numérisation des processus de travail, auront aussi un impact. La nouvelle génération pourrait cependant profiter de cette évolution. Nous assistons en effet actuellement à un regain d’intérêt pour le service public. Concilier équilibre personnel et vie professionnelle pèse dans le choix d’un futur employeur.





orientation.ch