?global_aria_skip_link_title?

Portrait sport, mouvement: enseignement de l'éducation physique

Un enseignant d'éducation physique dans une école obligatoire présente son activité et ses tâches.

Une véritable école de vie

Vincent Mathez est dans une salle de sport
© Vincent Mathez, photo Vincent Mathez

Vincent Mathez, enseignant d'éducation physique

Vincent Mathez est dans une salle de sport

© Vincent Mathez, photo Vincent Mathez

Biographie express

Âge/annéeActivité/formation
18 ansMaturité gymnasiale: lycée Blaise-Cendrars, La Chaux-de-Fonds NE
21 ansBachelor HEU en sciences et pratiques du sport, en langue et littérature anglaises et en psychologie: Université de Neuchâtel UNINE
22 ansService militaire
24 ans Master en Sciences et pratiques du sport, piliers en Lettres et sciences humaines et littératures avec orientation anglaise et américaine: UNINE. Semestre à l'étanger: Sheffield Hallam University, Royaume-Uni
25 ansDiplôme d’enseignement pour le degré secondaire I et les écoles de maturité pour les branches éducation physique EPH et anglais: Haute école pédagogique Berne-Jura-Neuchâtel BEJUNE, Bienne BE. Certificat de formation complémentaire à la pédagogie professionnelle: HEP-BEJUNE, Bienne BE et Haute école fédérale en formation professionnelle HEFP. En parallèle, enseignant d'EPH et d'anglais: collège de Bellevue, La Chaux-de-Fonds NE
25 ansEnseignant d'EPH et d'anglais: plusieurs temps partiels
26 ansEnseignant d'EPH et d'anglais à temps plein: collège de la Fontenelle, Cernier NE

Quelles sont vos tâches?

Je planifie pour toute l'année les cycles thématiques des leçons (un cycle est un ensemble de leçon sur un même thème), ainsi que les évaluations qui seront notées. Je prépare les leçons en m'appuyant sur les connaissances pratiques et théoriques acquises au fil de mes études. Je complète mes cours avec des thématiques de culture générale en lien avec l'EPH: physiologie, histoire du sport, olympisme...

«Les élèves réalisent les bienfaits du sport sur le mental et le physique.»

On s'adapte aussi aux saisons! Les activités extérieures telles que les camps de ski, les sorties à la piscine et les cours facultatifs à la patinoires sont des temps forts de mon activité. Chaque année, l'école participe à la Journée suisse du sport scolaire JSSS. Pour cette occasion, j’organise des sélections internes en unihockey et des rencontres avec d’autres établissements. Au secondaire I, les élèves vivent une période charnière de leur vie. Leur rapport au corps se construit, ils réalisent les bienfaits du sport sur le mental et le physique. J'aime beaucoup enseigner dans cette classe d'âge.

Quelles compétences exige votre poste?

Il faut surtout avoir plaisir à transmettre un savoir. Cela implique bien entendu une réelle polyvalence sportive, assortie à des compétences didactiques et méthodologiques relatives à la branche, mais aussi des compétences relationnelles et sociales. Il faut savoir soigner la relation avec l’élève tout en étant au clair sur les exigences.

La profession d’enseignant-e d’éducation physique demande aussi des échanges avec les autres enseignants de la branche, par exemple pour parler des projets sportifs et de l'entretien du matériel.

Ce qui est stimulant, c’est d’essayer de trouver la juste tâche pour chaque élève. Cela demande de la créativité et de l'organisation. Un bon moyen d’y arriver reste le travail par atelier ou par objectifs différenciés, par exemple avec des exercices toujours plus complexes. Demander aux élèves doués d’aider leurs camarades crée aussi de belles interactions.

Quels défis rencontrez-vous?

Les élèves viennent d’horizons très divers. Il faut savoir adapter les apprentissages pour que chacun puisse avoir une tâche qui le fasse progresser. Gérer les différences dans un groupe est notre quotidien! Certains défis sont liés à la branche: la gestion des vestiaires et des douches, de la sécurité, des blessures, du bruit, des émotions lors des victoires ou des défaites, des moqueries parfois. L’attention lors des consignes est aussi plus compliquée qu’en salle de classe. L’EPH est plus qu’une branche à l’horaire, c’est une véritable école de vie!

En savoir plus



orientation.ch