Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Corona: certaines entreprises/organisations ne sont plus joignables.
Jusqu'à nouvel ordre, aucune manifestation ne peut avoir lieu.

Linguistique générale, linguistique appliquée, linguistique informatique: débouchés

Les linguistes peuvent mettre à profit leurs connaissances dans la recherche, l'enseignement, les médias et les services informatiques.

Domaines d’activité

Les linguistes ayant suivi une formation à orientation théorique (linguistique générale ou informatique) travaillent dans les domaines d'activités classiques des diplômés en lettres: dans les bibliothèques, les centres de documentation, les médias, la culture, la formation d'adultes ou encore les relations publiques. Les diplômés et les diplômées spécialisés dans la linguistique appliquée (traduction, interprétation, technologie linguistique) travaillent de plus en plus souvent dans le secteur privé.

La linguistique enseignée à l'université est une science théorique, et les connaissances acquises ne sont pas toujours applicables directement dans une profession. Le transfert de ces connaissances spécifiques dans la pratique professionnelle représente souvent un défi important pour les diplômés et les diplômées.

Analyse des langues

S'ils mènent des études comparatives de langues, les linguistes doivent disposer de connaissances linguistiques variées. C'est par exemple grâce à des analyses linguistiques que l'on peut contribuer à découvrir l'origine de requérants d'asile: travailler dans le domaine de la migration constitue donc un autre débouché possible.

Traduction, interprétation, langue des signes

Les traducteurs et les traductrices sont responsables de la traduction écrite de textes généraux, littéraires ou spécialisés (relatifs par exemple à l’économie, au droit ou à la technologie). Ils et elles sont employés par des prestataires de services linguistiques spécialisés ou des agences de traduction. Ces spécialistes travaillent également pour l’administration publique, pour des entreprises, des organisations, des fondations, des maisons d’édition nationales et internationales.

Les interprètes de conférence restituent verbalement des déclarations orales dans une autre langue, simultanément ou consécutivement. Ils et elles participent parfois à des réunions entre deux parties et traduisent les échanges phrase par phrase.

On fait appel aux interprètes en langue des signes dans de nombreux contextes. Ils et elles contribuent à l'intégration des personnes malentendantes.

Services informatiques et nouveaux médias

Dans ce secteur d'activité, les linguistes sont appelés à développer des nouveaux médias, à produire des logiciels d'apprentissage, à manier des ordinateurs, à concevoir, réaliser et transmettre des hypertextes et hypermédias, ou encore à élaborer des systèmes d'apprentissage et d'enseignement par ordinateur.

Les connaissances des linguistes spécialisés en informatique sont recherchées plus particulièrement dans le domaine des logiciels. Ces professionnels développent par exemple des systèmes de traduction ou des programmes qui permettent l'accès à des systèmes techniques et des bases de données au moyen du langage naturel (au lieu du langage d'interrogation formel). Ils et elles s'occupent également de la production automatique de textes compréhensibles pour tous - par exemple des rapports de bourse ou de météo - à partir de données brutes.

Documentation technique

Les développements technologiques mènent à un besoin accru de modes d'emploi compréhensibles. Beaucoup d'instruments, d'appareils, de machines et de logiciels sont inutilisables sans mode d'emploi. Grâce à leur formation, les linguistes savent présenter des faits et des données complexes de façon claire et compréhensible. Lorsqu'ils travaillent en tant que rédacteurs techniques, ils et elles doivent en outre avoir une compréhension très développée du domaine technique. À part des modes d'emploi, ces spécialistes créent aussi des catalogues de produits, des manuels de construction et d'entretien et du matériel d'instruction.

Professions, fonctions

La liste ci-dessous présente quelques professions et fonctions souvent exercées par les diplômés de cette filière.



orientation.ch