Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Dessinateur de bandes dessinées / Dessinatrice de bandes dessinées

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Arts appliqués, arts, musique
Niveaux de formation
Autre formation
Swissdoc
0.822.40.0

Mise à jour 14.03.2017

Description

Le dessinateur ou la dessinatrice de bandes dessinées (BD) racontent une histoire à l'aide de dessins accompagnés le plus souvent de textes explicatifs ou de dialogues insérés dans des bulles. Ils écrivent le scénario, imaginent les personnages et les scènes, dessinent les croquis à la main ou à l'ordinateur, puis ajoutent les commentaires, les onomatopées et les bruitages évocateurs. La BD est un art littéraire et graphique séquentiel. Les dessinateurs de BD définissent la composition de la page, la taille, l'ordre et la position des dessins, dans le but de transmettre des informations et de provoquer une réaction chez le lecteur.

Leurs principales activités consistent à:

Ecriture

  • définir le type d'histoire (humour, aventure, politique, science-fiction, érotisme, etc.), imaginer une intrigue, un univers ou s'inspirer d'une œuvre littéraire ou cinématographique existante;
  • se documenter sur des pays, des lieux, des climats, des personnages; rechercher des idées en consultant diverses sources (encyclopédies, archives, journaux, etc.);
  • élaborer le synopsis décrivant les grandes lignes de l'intrigue et présentant le ou les héros;
  • écrire un scénario (déroulement détaillé de l'histoire); préciser sur chaque page (planche) le découpage de l'action, la position des personnages et les rebondissements;
  • numéroter les planches, évaluer le volume de l'album;
  • rédiger des dialogues;

Illustration

  • reconstituer ou inventer un univers, partir en reportage sur les lieux réels où se situe l'action, dessiner des croquis; rechercher du matériel typographique ou iconographique;
  • esquisser les personnages, les décors; varier les cadrages et l'enchaînement, donner du rythme au récit;
  • s'entraîner à représenter les personnages dans différentes positions, expressions et attitudes; utiliser des logiciels de dessins permettant de nombreuses variations;
  • consulter des magazines et des publicités pour trouver des modèles et objets de la vie courante (meubles, vêtements, etc.), s'en inspirer et les intégrer aux croquis;
  • reprendre plusieurs fois les croquis jusqu'à l'obtention d'un résultat satisfaisant;
  • découper l'histoire par scènes, mettre en page, agencer les vignettes sur la planche originale, caser les dessins;
  • choisir, selon les besoins, la technique manuelle (encrage puis mise en couleurs) ou informatisée (logiciels traitant textes et images);
  • ajouter les commentaires, dialogues et signes graphiques dans la langue de publication;

Edition et promotion

  • contacter une maison d'édition; présenter une maquette et négocier les différentes parties du contrat;
  • vérifier les bons à tirer de l'imprimerie avant les tirages;
  • participer à des festivals, promouvoir les albums.

Environnement de travail

Les dessinateurs de bandes dessinées qui effectuent seuls toutes les étapes de la réalisation d'une BD travaillent à titre indépendant à leur domicile. Ils peuvent aussi être engagés par une maison d'édition et collaborer étroitement avec des scénaristes, des coloristes et des polygraphes. La réalisation d'un album nécessite un travail minutieux durant de longs mois.

Formation

La formation de dessinateur ou de dessinatrice de bandes dessinées s'acquiert dans une école supérieure.

Lieu

  • Genève.

Conditions d'admission

  • certificat fédéral de capacité (CFC) de graphiste ou d'Interactive Media Designer;
  • résussite des tests d'aptitude comprenant: dossier de candidature, portfolio personnel, mandat à réaliser et entretien d'admission;
  • admission sur dossier pour des candidats sans titre requis mais possédant des qualités artistiques remarquables.

Durée

  • 2 ans.

Titre obtenu

  • Diplôme de Designer ES en communication visuelle, spécialisation bande dessinée et illustration.

Contenu

  • ateliers (BD, illustration, édition, écriture, animation, etc.)
  • workshops;
  • histoire culturelle de l'illustration et de la bande dessinée;
  • gestion;
  • communication;
  • anglais;
  • droit.

Remarque

Il est également possible de se former dans une Haute école spécialisée, filière Design en communication visuelle ou dans des écoles privées.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/ecoles ou www.orientation.ch/perfectionnement.

 

 

Perspectives professionnelles

Pour vivre de leur métier, le dessinateur ou la dessinatrice de BD devraient publier 2 albums par an et être distribués par des éditeurs présents sur le marché francophone (France, Suisse, Belgique, Québec). Seuls les illustrateurs réguliers dont les récits ont donné lieu à une série y parviennent. Beaucoup de bédéistes travaillent dans la confidentialité, hors des grands circuits commerciaux. Les nouveaux titres des petites maisons d'édition sont alors noyés dans la masse. L'accueil du public peut aussi être mitigé tant le marché de la BD est saturé. Il est donc très important que les dessinateurs de BD participent à des concours ou des festivals pour se faire connaître.
Certains jeunes auteurs créent leur propre blog pour annoncer leur travail à travers Internet ou utilisent le webcomics pour rencontrer directement leur public. Cette forme consiste à mettre à la disposition des internautes des BD sans passer par l'édition papier de l'album.
D'autres sont meilleurs dessinateurs que scénaristes. Ils pratiquent la BD muette ou l'illustration narrative. Pour améliorer leur revenu, ils peuvent s'engager dans la communication visuelle, la publicité ou les médias et réaliser des travaux d'illustration à titre de salariés ou d'indépendants.

Perfectionnement

Les dessinateurs de bandes dessinées peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • formation complémentaire en cinéma d'animation;
  • spécialisation en infographie, en illustration scientifique, en communication visuelle, en multimédia;
  • Bachelor of Arts HES-SO en communication visuelle, 3 ans à plein temps, entrée possible en 2ème année, Genève;
  • European Master of Fine Arts, 1 an à plein temps, Saxon;
  • cours postgrades dans des écoles officielles ou privées de Suisse et à l'étranger.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Centre de formation professionnelle Arts (CFP Arts)
Ecole supérieure de bande dessinée et d'illustration (ESBDi)
Rue Necker 2
1201 Genève
Tél.: 022 388 50 00
URL: http://edu.ge.ch/cfpaa/formations/ecole-supérieure-de-bande-dessinée-et-d'illustration

Autres informations

Qualités requises

  • Facilité pour le dessin
  • Créativité et imagination
  • Sensibilité artistique
  • Bonne représentation spatiale
  • Aptitude à travailler de façon indépendante
  • Persévérance
  • Facilité de contact

Intérêts

  • Art, création artistique, littérature
  • Documentation, marketing, médias, publicité